Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

BRONCHOKOD ENFANTS 2 POUR CENT, sirop

À quoi sert ce medicament ?

Ce médicament fluidifie les sécrétions (mucosités) présentes dans les bronches. Il facilite leur évacuation par la toux (expectoration).

Il est utilisé en cas de toux grasse récente avec difficulté à expectorer.

Que contient ce médicament ?

carbocysteine

Comment le prendre ?

La boîte de ce médicament contient une cuillère mesure de 5 ml. Vous pouvez également utiliser une cuillère à café.

Posologie

Chez l'enfant âgé de 2 ans à 5 ans :

La dose habituelle est de 1 cuillère-mesure 2 fois par jour (soit 200 mg par jour, répartis en 2 prises).

Chez l'enfant âgé de plus de 5 ans :

La dose habituelle est de 1 cuillère-mesure 3 fois par jour (soit 300 mg par jour, répartis en 3 prises).

Durée du traitement

Ne dépassez pas 8 à 10 jours de traitement. Consultez votre médecin si les symptômes s'aggravent ou persistent après 10 jours de traitement.

Si vous avez pris plus de BRONCHOKOD ENFANTS 2 POUR CENT, sirop que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre BRONCHOKOD ENFANTS 2 POUR CENT, sirop

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre BRONCHOKOD ENFANTS 2 POUR CENT, sirop

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    · Risque d'aggravation de l'encombrement bronchique chez le nourrisson.

    · Troubles digestifs: tels que nausées, diarrhées, vomissements, douleurs d'estomac. Il est conseillé dans ce cas de réduire la posologie.

    · Possibilité de saignements de l'estomac ou de l'intestin. Le traitement doit être arrêté.

    · Eruption cutanée allergique et réactions anaphylactiques telles que démangeaison, éruption de plaques ou de boutons sur la peau, urticaire et gonflement du visage et/ou du cou pouvant entraîner une difficulté à respirer et mettre en danger le patient (œdème de Quincke), Dans ce cas, vous devez arrêter le traitement et consulter immédiatement votre médecin.

    · Éruption de plaques brunes ou violacées pouvant laisser une coloration sur la peau (érythème pigmenté fixe). Dans ce cas, vous devez consulter immédiatement votre médecin.

    · Éruption de bulles avec décollement de la peau pouvant s'étendre à tout le corps et mettre en danger le patient (Syndrome de Stevens-Johnson)

Déclaration des effets secondaires