Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ZOFENIL 15 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

ZOFENIL contient 15 mg de zofénopril calcium, qui appartient à un groupe de médicaments antihypertenseurs appelés inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC).

ZOFENIL est utilisé dans les situations suivantes :

    · Pression artérielle élevée (hypertension).

    · Crise cardiaque (infarctus du myocarde en phase aiguë) chez les personnes avec ou sans signes ou symptômes d'insuffisance cardiaque, et qui n'ont pas reçu de traitement aidant à la dissolution des caillots sanguins (traitement thrombolytique).

Que contient ce médicament ?

zofénopril

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 9.8

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin en cas de doute.

ZOFENIL peut être pris avec de la nourriture ou à jeun. Il est préférable de prendre le comprimé avec de l'eau.

Le comprimé peut être divisé en doses égales.

Traitement de l'hypertension

La dose habituelle de départ est 15 mg, une fois par jour. Votre médecin va ajuster graduellement la dose (habituellement à intervalles de 4 semaines) pour trouver la dose qui vous convient le mieux. Les effets anti-hypertensifs à long terme sont habituellement obtenus avec 30 mg de ZOFENIL, une fois par jour. La dose maximale est de 60 mg par jour, en une seule dose ou en deux doses séparées.

Si vous êtes déshydraté(e), si vous avez un déficit en sel ou si vous prenez des diurétiques, il peut être nécessaire de débuter votre traitement avec 7,5 mg de ZOFENIL.

Problèmes de foie ou de reins

Si vous avez une insuffisance hépatique légère à modérée ou une insuffisance rénale légère à modérée, votre médecin débutera votre traitement avec la moitié de la dose thérapeutique de ZOFENIL (15 mg). Si vous êtes dialysé(e), le quart de la dose thérapeutique usuelle (7,5 mg) est nécessaire pour débuter votre traitement.

Crise cardiaque (infarctus du myocarde en phase aiguë)

Le traitement par ZOFENIL doit commencer dans les 24 premières heures suivant l'apparition des symptômes.

Vous recevrez des comprimés de ZOFENIL deux fois par jour, matin et soir, comme suit :

    · 7,5 mg deux fois par jour, les premier et deuxième jours.

    · 15 mg deux fois par jour, les troisième et quatrième jours.

    · A partir du cinquième jour, la dose doit être augmentée à 30 mg, deux fois par jour.

    · Votre médecin ajustera votre dose ou votre dose maximale en fonction de la mesure de votre tension.

    · Le traitement sera continué pendant 6 semaines, ou plus, si les symptômes d'insuffisance cardiaque persistent.

Si vous avez pris plus de ZOFENIL 15 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû

Si vous avez pris accidentellement trop de comprimés, contactez immédiatement votre médecin ou les urgences médicales les plus proches (en gardant les comprimés restants, la boîte ou cette notice avec vous si possible).

Les signes et symptômes les plus fréquents de surdosage sont une diminution de la pression artérielle avec évanouissement (hypotension), un rythme cardiaque très lent (bradycardie), des modifications du bilan sanguin (ionogramme) et un mauvais fonctionnement des reins.

Si vous oubliez de prendre ZOFENIL 15 mg, comprimé pelliculé

Si vous oubliez de prendre une dose, prenez-la dès que vous vous apercevez de votre oubli. Cependant si une longue durée s'est écoulée (plusieurs heures) et que le moment de la dose suivante est proche, ne prenez pas la dose oubliée et prenez la dose suivante au moment habituel.

Ne prenez pas de double dose pour compenser le comprimé que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre ZOFENIL 15 mg, comprimé pelliculé

Consultez toujours votre médecin avant d'arrêter votre traitement par ZOFENIL, quelle que soit la raison pour laquelle vous le prenez (hypertension ou crise cardiaque).

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

La plupart des effets indésirables liés au traitement par les IEC sont réversibles et disparaissent à l'arrêt du traitement.

Effets indésirables fréquents (pouvant concerner au plus 1 patient sur 10) :

    · fatigue,

    · nausées et/ou vomissements,

    · vertiges,

    · maux de tête,

    · toux.

Effets indésirables peu fréquents (pouvant concerner au plus 1 patient sur 100) :

    · faiblesse générale,

    · crampes musculaires,

    · rash cutané.

Effets indésirables rares (pouvant concerner au plus 1 patient sur 1000) :

    · gonflement rapide et démangeaison, en particulier du visage, de la bouche et de la gorge, avec éventuellement des difficultés respiratoires.

En plus de ces effets indésirables propres à ZOFENIL, les effets indésirables suivants sont généralement rencontrés avec les IEC :

    · Pression artérielle très basse au début du traitement ou quand la dose est augmentée, avec vertiges, troubles visuels, évanouissement (syncope).

    · Rythme cardiaque accéléré ou irrégulier, palpitations et douleur thoracique (crise cardiaque ou angine de poitrine).

    · Conscience altérée, apparition soudaine de vertiges, de troubles visuels ou faiblesse et/ou perte de la sensibilité tactile d'un côté du corps (accident ischémique transitoire ou accident vasculaire cérébral).

    · Œdème périphérique (accumulation d'eau dans les membres), baisse de pression artérielle en position debout, douleur thoracique, douleurs musculaires et/ou crampes.

    · Fonction rénale diminuée, changements dans le volume d'urine quotidien, présence de protéines dans l'urine (protéinurie), impuissance.

    · Douleurs abdominales, diarrhée, constipation, sécheresse de la bouche.

    · Réactions allergiques telles que rash cutané, urticaire, démangeaison, desquamation, rougeur, éruptions vésiculeuses avec décollement de la peau (nécrose épidermique toxique), aggravation d'un psoriasis (une maladie de peau caractérisée par des plaques roses et desquamantes), chute des cheveux (alopécie).

    · Forte transpiration et bouffées de chaleur.

    · Humeur changeante, dépression, troubles du sommeil, troubles de la sensibilité cutanée telles que sensation de brûlures, fourmillements et piqûres (paresthésies), troubles de l'équilibre, confusion, sifflement dans les oreilles (acouphènes), troubles du goût, vision trouble.

    · Difficultés à respirer, diminution du calibre des bronches (bronchospasme), sinusite, nez bouché (rhinite), inflammation de la langue (glossite), bronchite.

    · Jaunissement de la peau (ictère) inflammation du foie ou du pancréas (hépatite, pancréatite), occlusion intestinale (ileus).

    · Modification des bilans sanguins, par exemple du nombre de globules rouges, globules blancs ou plaquettes, ou diminution de tous les types de cellules sanguines (pancytopénie). Contactez votre médecin si vous trouvez que vous vous faites facilement des bleus ou développez des maux de gorge ou des fièvres inexpliqués.

    · Augmentation des taux sanguins des enzymes du foie (transaminases) et de la bilirubine, augmentation du taux d'urée et de créatinine dans le sang.

    · Anémie due à la destruction des globules rouges (anémie hémolytique), qui peut survenir si vous souffrez de déficit en G6PD (glucose-6-phosphate déshydrogénase).

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

TouxPerte d'énergieMal de têteMal au coeurNerveux/nerveuseTête qui tourneVomiAffections respiratoires NCA