Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

FRAKIDEX, Collyre en solution

À quoi sert ce medicament ?

Ce médicament est un collyre (gouttes oculaires) contenant :

    · Un antibiotique de la famille des aminosides : la framycétine,

    · Un corticoïde : la dexaméthasone.

Ce médicament est indiqué dans le traitement local de certaines inflammations et infections de l’œil :

    · Après chirurgie de l’œil,

    · Dans des infections avec inflammation, dues à des bactéries pouvant être combattues par l’antibiotique contenu dans ce médicament.

Que contient ce médicament ?

framycétine (sulfate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 30%

Prix: 2.66

Comment le prendre ?

Posologie

Instillez 1 goutte dans l’œil malade :

    · toutes les heures en début de traitement dans les affections aiguës sévères,

    · 3 à 6 fois par jour, dans les autres cas.

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Mode d’administration

Voie ophtalmique.

Lavez-vous soigneusement les mains avant de pratiquer l’instillation.

Evitez le contact de l’embout du récipient avec l’œil et les paupières.

Flacon avec bouchon perforateur : avant la première utilisation, vissez à fond le bouchon sur le flacon afin de le percer avec le picot interne du bouchon.

Flacon compte-goutte : avant la première utilisation, enlevez la bague de sécurité.

En regardant vers le haut et en tirant la paupière inférieure vers le bas, instiller 1 goutte de collyre dans le cul-de-sac conjonctival inférieur de l’œil malade.

Après l’instillation, fermez l’œil quelques secondes.

Puis, appuyez avec un doigt sur le coin de votre œil situé du côté du nez pendant 2 minutes. Cela permettra de réduire le passage des substances actives dans le reste de votre organisme.

L’œil fermé, essuyez proprement l’excédent.

Rebouchez le flacon après chaque utilisation.

Fréquence d'administration

    · toutes les heures en début de traitement dans les affections aiguës sévères,

    · 3 à 6 fois par jour, dans les autres cas.

Durée du traitement

En moyenne, 7 jours.

Un traitement plus long peut vous être prescrit par votre ophtalmologiste.

Si vous avez utilisé plus de FRAKIDEX, Collyre en solution que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Des instillations répétées de façon prolongée peuvent entraîner un passage systémique non négligeable des principes actifs, une hypertension oculaire, une opacification du cristallin, une kératite superficielle, et un retard de cicatrisation.

Si vous oubliez d’utiliser FRAKIDEX, Collyre en solution

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre.

Si vous arrêtez d’utiliser FRAKIDEX, Collyre en solution

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    · Sensation de brûlure, larmoiement, gêne, rougeur oculaire (conjonctivale) ;

    · Allergie ;

    · En usage prolongé, risque d’augmentation de la pression oculaire, d’opacification du cristallin, de kératite superficielle ;

    · Retard de cicatrisation, de surinfection ;

    · Fréquence indéterminée : vision floue ;

    · Problèmes hormonaux : croissance de poils sur le corps (en particulier chez les femmes), faiblesse et fonte musculaire, vergetures (taches) violacées sur la peau, augmentation de la pression artérielle, règles irrégulières ou absence de règles, changements des niveaux de protéines et de calcium dans votre corps, croissance ralentie chez les enfants et les adolescents et gonflement et gain de poids au niveau du corps et du visage (appelés « syndrome de Cushing ») (voir rubrique 2 « Avertissements et précautions »).

Si vous présentez des dommages sévères de la cornée (couche transparente située à l’avant de l’œil) les phosphates peuvent causer, dans de très rares cas, des troubles de la vision en raison de l’accumulation de calcium pendant le traitement (nuage) (voir rubrique 2 « Avertissements et précautions »).

Déclaration des effets secondaires