Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

IMETH 10 mg, comprimé sécable

À quoi sert ce medicament ?

Le méthotrexate, qui est la substance active de IMETH, est un antimétabolite et un immunosuppresseur (un médicament qui affecte la reproduction des cellules de l'organisme et diminue l'activité du système immunitaire).

IMETH est utilisé dans le traitement de :

    · la polyarthrite rhumatoïde active chez les patients adultes,

    · le psoriasis récalcitrant sévère invalidant ne répondant pas de manière adéquate aux autres formes de traitements telles que la photothérapie, la puvathérapie et les rétinoïdes,

    · le rhumatisme psoriasique sévère chez les patients adultes.

Votre médecin pourra vous expliquer comment IMETH peut aider à soulager l'affection dont vous souffrez.

Que contient ce médicament ?

méthotrexate

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 9.17

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

    · Les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde, de psoriasis ou de rhumatisme psoriasique sévère doivent prendre leurs comprimés par voie orale une fois par semaine le même jour chaque semaine.

    · Ne prenez pas les comprimés plus souvent que votre médecin vous l'a prescrit.

    · Une prise quotidienne peut entraîner des effets toxiques graves, parfois fatals.

    · Les comprimés doivent être pris avec un verre d'eau, en position assise ou debout.

Dose recommandée

Posologie dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, du psoriasis et du rhumatisme psoriasique sévère :

Prenez IMETH une seule fois par semaine.

La dose recommandée est de 7,5 mg à 15 mg par voie orale une fois par semaine.

Cette dose doit être adaptée en fonction de votre réponse au traitement et des effets indésirables.

Il est recommandé de respecter les procédures spécifiques pour une manipulation sécurisée des agents cytotoxiques. Toute personne manipulant du méthotrexate doit se laver les mains après l’administration d’une dose. L’utilisation de gants jetables lors de la manipulation des comprimés de méthotrexate est recommandée. Les femmes enceintes, qui envisagent de l’être ou qui allaitent ne doivent pas manipuler de méthotrexate.

Si vous avez pris plus de IMETH 10 mg, comprimé sécable que vous n’auriez dû

Si vous avez pris plus de comprimés que vous n'auriez dû, contactez immédiatement un médecin ou le service des urgences de l'hôpital le plus proche.

Une surdose de méthotrexate peut entraîner des réactions toxiques graves, parfois fatales. Une surdose peut se traduire par les symptômes suivants : tendance aux ecchymoses ou aux saignements, sensation de faiblesse inhabituelle, plaies de la bouche, nausée, vomissements, selles foncées ou sang dans les selles, toux ramenant des expectorations de sang ou vomissement d'une substance qui ressemble à du marc de café, et difficultés à uriner. Voir aussi la rubrique 4.

Emportez la boîte du médicament si vous allez chez un médecin ou à l'hôpital.

Si vous oubliez de prendre IMETH 10 mg, comprimé sécable

Si vous vous en rendez compte dans les deux jours suivant le moment habituel prenez la dose oubliée dès que possible. Cependant, si vous avez oublié de prendre une dose pendant plus de deux jours, demandez conseil à votre médecin. Ne prenez jamais une double dose pour rattraper une dose oubliée.

Assurez-vous d'avoir une quantité suffisante de votre médicament avant de partir en vacances ou en voyage.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

En général, la fréquence et la sévérité des effets indésirables du méthotrexate sont liés à la dose et à la fréquence d'administration. La plupart des effets indésirables sont réversibles s'ils sont détectés suffisamment tôt.

Effets indésirables graves

Contactez immédiatement votre médecin ou le service des urgences de l’hôpital le plus proche si vous présentez l’un des symptômes suivants :

    · Toux produisant un mucus épais, difficultés respiratoires, fièvre ou essoufflement. Vous souffrez peut-être d’une pneumopathie, d’une fibrose pulmonaire ou d’une pneumonie (Peu fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100).

    · Crachat ou toux de sang.

    · Sensation d’oppression dans la poitrine, difficultés respiratoires, gonflement du visage, de la gorge ou des mains, sensation d’étourdissement ou évanouissement. Ces symptômes peuvent être le signe d’une réaction allergique grave (Peu fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100).

    · Réactions cutanées sévères, avec desquamation et formation de vésicules sur la peau, la bouche, les yeux et les organes génitaux, et apparition de nombreux boutons purulents accompagnés de fièvre. Il est possible que vous présentiez un syndrome de Stevens-Johnson ou une nécrolyse épidermique toxique (Peu fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100).

    · Fièvre et dégradation de votre état général, ou fièvre accompagnée d’infections locales telles que de la gorge ou de la bouche. Il peut s’agir d’une diminution du nombre de vos globules blancs (peut-être en raison d’une dépression médullaire) et votre résistance aux infections peut s’en trouver diminuée (Peu fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100).

    · Perte d’appétit, nausées, démangeaisons de la peau, jaunissement de la peau ou des yeux, fièvre, estomac gonflé ou douloureux. Vous pouvez souffrir d’une inflammation ou d’une atteinte du foie (Rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000).

    · Vomissement de sang, selles colorées en noir comme du goudron et douleurs au niveau de l’estomac. Il peut s’agir d’un ulcère ou d’un saignement au niveau de l’estomac (Rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000).

    · Crampes douloureuses, jambes lourdes douloureuses ou gonflées, rougeurs, essoufflement, douleur à la poitrine ou effondrement soudain. Vous pouvez avoir un caillot sanguin (Rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000).

    · Sang dans les urines (Très rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000), douleur en urinant ou difficultés pour uriner (Peu fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100), diminution ou arrêt de la production d’urine (Rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000). Vous souffrez peut-être d’une atteinte rénale (Peu fréquent : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100).

    · Température élevée, frissons et tremblements, rythme cardiaque élevé, respiration rapide, confusion ou étourdissement. Vous pouvez présenter une septicémie suite à une infection (Rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000).

    · Difficulté à parler ou à communiquer (Très rare : peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000).

    · Convulsions (Très rare : peut concerner jusqu’à 1 personne sur 10 000) ou certains troubles du cerveau (encéphalopathie / leucoencéphalopathie) (Fréquence indéterminée : ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Autres effets indésirables

Effets indésirables très fréquents (pouvant affecter plus d’1 personne sur 10) :

Inflammation douloureuse de la gorge, de la bouche et des lèvres, dyspepsie, perte d’appétit, nausées, vomissements, douleur à l’estomac, augmentation des enzymes hépatiques.

Effets indésirables fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

Infections, diarrhées, épuisement, fatigue inhabituelle, maux de tête, étourdissements, somnolence, exanthème, éruptions ou plaques rouges sur la peau, alopécie (perte de cheveux), ulcères de la bouche.

Effets indésirables peu fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

Vertiges, diminution de la coagulation sanguine, modification de la formule sanguine, anémie, diminution du taux d’albumine sérique, stéatose hépatique, prurit (démangeaisons), éruptions cutanées ressemblant à de l’herpès, augmentation de la pigmentation de la peau, ostéoporose, douleurs dans les articulations ou les muscles, apparition de nodules cutanés, ulcères de la vessie, ulcérations et inflammation vaginales, gonflement des ganglions lymphatiques (peut être le signe d’un cancer du système lymphatique (lymphome)), frissons.

Effets indésirables rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1000) :

Troubles sanguins caractérisés par l’apparition de très gros globules rouges (anémie mégaloblastique), dépression, confusion, fluctuations de l’humeur, altération des fonctions motrices ne touchant que le côté gauche ou que le côté droit du corps, diabète sucré, hypotension, inflammation du sac qui entoure le cœur, accumulation de liquide dans le sac qui entoure le cœur, dyspnée, arrêt respiratoire, inflammation des gencives, inflammation de l'intestin grêle, selles sanglantes, maux de gorge, acné, dépigmentation de la peau, urticaire, sensibilité à la lumière, sensation de brûlure sur les lésions psoriasiques, ulcères cutanés, zona ou éruptions cutanées douloureuses, détachement des ongles, tâches sombres sur les ongles, tâches rouges ou violettes dues à des saignements au niveau des vaisseaux sanguins, inflammation de type allergique des vaisseaux sanguins, , lésions de la peau ressemblant à des coups de soleil ou dermatite après une radiothérapie, fractures de stress, taux anormaux d’électrolytes dans le sang, troubles menstruels, impuissance, diminution de la libido, faiblesse physique, fièvre, cicatrisation lente.

Effets indésirables très rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000) :

Troubles importants au niveau de la moelle osseuse, sensibilité accrue aux infections, troubles lymphoprolifératifs (croissance excessive des globules blancs), insomnie, psychoses, diminution des anticorps, irritabilité, manque d'énergie, troubles temporaires modérés des fonctions intellectuelles (« cerveau dans le brouillard ») se traduisant par des sensations inhabituelles dans la tête, œdème cérébral, bourdonnement dans les oreilles, douleurs, faiblesse musculaire, fourmillements et picotements, altération du goût (goût métallique), inflammation des parois du cerveau, paralysie, vision floue, infection oculaire, inflammation des parois entourant les poumons, accumulation de liquide autour des poumons, insuffisance hépatique, inflammation des vaisseaux sanguins, maladie pulmonaire obstructive chronique, toux sèche, vomissements de sang, furoncles, ecchymoses ou apparition de petits vaisseaux sanguins à la surface de la peau, inflammation des glandes sudoripares, infections des ongles, troubles de la fertilité, diminution du nombre de spermatozoïdes, stérilité, saignements ou écoulements vaginaux, développement mammaire chez l’homme, sensation d’engourdissement ou de fourmillement/sensibilité à la stimulation inférieure à la normale.

Les effets indésirables suivants ont également été signalés, mais leur fréquence est indéterminée :

Nombre de cellules sanguines anormalement faible, septicémie pouvant être fatale, réactivation d'une infection chronique inactive, vision altérée, atteinte de la rétine de l’œil, élargissement du côlon associé à une inflammation/infection, pancréatite, lésions des os de la mâchoire (secondaire à une croissance excessive des globules blancs), modification de la substance blanche du cerveau (leucoencéphalopathie), saignement de nez, rougeurs et desquamation de la peau, asthme, présence de protéines dans les urines, fausses couches, lésions fœtales, gonflement, augmentation du risque de réactions toxiques lors de la radiothérapie, augmentation du nombre de globules blancs, inflammation du tissu pulmonaire, saignements pulmonaires. Les tâches rouges et écailleuses de la peau associées au psoriasis peuvent s'aggraver en cas d’exposition aux ultraviolets, tels qu‘au soleil, lors du traitement par méthotrexate.

Les effets indésirables :

Douleur abdominalePerte des cheveux ou de poilsDiarrhéeSensation vertigineuseIndigestionÉruption cutanéePerte d'énergieMal de têteLeucopénieMal au coeurPareStomatiteVomiThrombopénieAlanine aminotransféraseTroubles de la fonction hépatiquePlaies dans la boucheASATRash érythémateuxAnorexie mentale et boulimieRéaction indésirableBilirubineSomnolenceInfection