Notice médicament

information medicament

MOMETASONE SUBSTIPHARM 50 microgrammes/dose, suspension pour pulvérisation nasale

À quoi sert ce médicament ?

Qu’est-ce que MOMETASONE SUBSTIPHARM 50 microgrammes/dose, suspension pour pulverisation nasale ?

MOMETASONE SUBSTIPHARM contient du furoate de mométasone, qui appartient à un groupe de médicaments appelés corticoïdes. La pulvérisation de furoate de mométasone dans le nez contribue à soulager l’inflammation (gonflement et irritation du nez), les éternuements, les démangeaisons et l’obstruction ou les écoulements du nez.

Dans quels cas MOMETASONE SUBSTIPHARM 50 microgrammes/dose, suspension pour pulverisation nasale est-il utilisé ?

Rhume des foins et rhinite perannuelle

MOMETASONE SUBSTIPHARM est utilisé pour traiter les symptômes du rhume des foins (aussi appelé rhinite allergique saisonnière) et de la rhinite perannuelle chez les adultes et les enfants à partir de 3 ans.

Le rhume des foins, qui apparait à certaines périodes de l’année, est une réaction allergique provoquée par l’inhalation du pollen des arbres, des graminées, des mauvaises herbes ainsi que des spores des moisissures et champignons. La rhinite perannuelle survient tout au long de l’année et ses symptômes peuvent être provoqués par une sensibilité à divers facteurs tels que les acariens, les poils d’animaux (ou les squames), les plumes et certains aliments. MOMETASONE SUBSTIPHARM réduit le gonflement et l’irritation dans votre nez et soulage ainsi les éternuements, les démangeaisons et l’obstruction ou l’écoulement du nez provoqués par le rhume des foins ou par la rhinite perannuelle.

Polypes nasaux

MOMETASONE SUBSTIPHARM est utilisé pour traiter les polypes nasaux chez les adultes à partir de 18 ans.

Les polypes nasaux sont de petites excroissances au niveau de la muqueuse nasale qui touchent en général les deux narines. MOMETASONE SUBSTIPHARM diminue l’inflammation nasale, ce qui réduit progressivement la taille des polypes et donc permet de soulager la sensation de nez bouché qui peut gêner la respiration par le nez.

Que contient ce médicament ?

mométasone (furoate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 30%

Prix: 5.48

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser MOMETASONE SUBSTIPHARM en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute. Ne pas augmenter la dose ni la fréquence ou la durée d’administration prescrites par votre médecin.

Traitement du rhume des foins et de la rhinite perannuelle

Utilisation chez les adultes et les enfants à partir de 12 ans

La dose usuelle est de deux pulvérisations dans chaque narine une fois par jour.

    · Lorsque que vos symptômes sont contrôlés, votre médecin peut vous recommander de réduire la dose.

    Utilisation chez les enfants de 3 à 11 ans

    La dose usuelle est d’une pulvérisation dans chaque narine une fois par jour.

    Chez certains patients, MOMETASONE SUBSTIPHARM commence à soulager les symptômes dans les 12 heures après la première dose. Cependant, tous les bénéfices du traitement peuvent ne pas apparaître dans les deux premiers jours. Par conséquent, vous devez continuer à utiliser régulièrement le traitement pour obtenir le bénéfice thérapeutique complet.

    Si vous ou votre enfant ressentez de forts symptômes lorsque vous avez le rhume des foins, votre médecin peut vous conseiller de commencer le traitement par MOMETASONE SUBSTIPHARM quelques jours avant le début de la saison des pollens. Ceci aidera à prévenir l’apparition de vos symptômes du rhume des foins.

    · Si les symptômes ne sont pas contrôlés après 5 à 6 semaines, la dose peut être augmentée à deux pulvérisations dans chaque narine deux fois par jour. Lorsque vos symptômes sont contrôlés, votre médecin peut vous recommander de réduire la dose.

    Si vous avez utilisé plus de MOMETASONE SUBSTIPHARM 50 microgrammes/dose, suspension pour pulvérisation nasale que vous n’auriez dû

    Informez votre médecin si, par erreur, vous avez pris plus de MOMETASONE SUBSTIPHARM que vous n’auriez dû.

    Si vous utilisez des stéroïdes sur une longue période ou en grande quantité, cela peut, dans certains cas rares, déséquilibrer votre système hormonal. Chez les enfants, cela peut affecter leur croissance et leur développement.

    Si vous oubliez d’utiliser MOMETASONE SUBSTIPHARM 50 microgrammes/dose, suspension pour pulvérisation nasale

    Si vous oubliez d’utiliser votre pulvérisateur nasal au bon moment, utilisez-le dès que vous y pensez, puis continuez votre traitement normalement. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

    Si vous arrêtez d’utiliser MOMETASONE SUBSTIPHARM 50 microgrammes/dose, suspension pour pulvérisation nasale

    Chez certains patients, MOMETASONE SUBSTIPHARM peut commencer à soulager les symptômes 12 heures après la prise de la première dose. Néanmoins, tous les bénéfices du traitement peuvent ne pas apparaître avant deux jours. Il est très important d’utiliser votre pulvérisateur nasal régulièrement. N’arrêtez pas votre traitement, même si vous vous sentez mieux, sauf sur avis médical.

    Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

    Quels sont ses effets indésirables possibles ?

    Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    Des réactions d’hypersensibilité immédiate (allergiques) peuvent survenir après utilisation de ce produit. Ces réactions peuvent être graves. Vous devez arrêter de prendre MOMETASONE SUBSTIPHARM et consulter immédiatement un médecin si vous ressentez les symptômes suivants :

      · gonflement du visage, de la langue ou du pharynx

      · difficulté à avaler

      · urticaire

      L’utilisation de corticoïdes par voie nasale, à des doses élevées sur de longues périodes, peut provoquer des effets indésirables en raison de l’absorption du médicament par l’organisme.

      · maux de tête

      · éternuements

      · saignements de nez [rapportés très fréquemment (pouvant affecter plus de 1 personne sur 10) chez des personnes atteintes de polypes nasaux recevant deux pulvérisations de furoate de mométasone dans chaque narine deux fois par jour]

      · douleur au niveau du nez ou de la gorge

      · ulcérations dans le nez

      Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

      · augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil (glaucome) et/ou cataractes provoquant des troubles visuels,

      · lésion de la cloison nasale qui sépare les narines

      · modifications du goût et de l’odorat

      · difficulté à respirer et/ou sifflements bronchiques

      Liste des effets indésirables possibles :

      Hémorragie nasaleMal de têteIrritablePharyngiteInfection des voies aériennes supérieuresUlcération nasaleIrritation de la gorgeBrûlure thermique