Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ACICLOVIR MYLAN 500 mg, poudre pour solution injectable (IV)

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est un anti-viral à action directe (il détruit ou arrête la croissance des virus responsables du zona ou de l’herpès).

Il est utilisé dans le traitement de certaines infections dues au virus de l'herpès et certaines formes de la varicelle et du zona (maladie virale se caractérisant par une éruption douloureuse, par exemple, au niveau de l’œil).

Que contient ce médicament ?

aciclovir

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

La posologie est déterminée en fonction de la maladie traitée, de l'âge, et du poids du patient :

      · chez le nouveau-né : 20 mg/kg toutes les 8 heures.

    La prudence est recommandée lors de l’administration d’aciclovir IV en perfusion à des patients présentant une fonction rénale altérée.

    Si vous avez une insuffisance rénale, votre médecin devra adapter la posologie de ce médicament.

    Si vous êtes une personne âgée, une adaptation de la posologie sera également envisagée par votre médecin car la fonction rénale du sujet âgé peut être diminuée.

    Une adaptation de la posologie doit également être envisagée chez les patients obèses et particulièrement chez ceux ayant une insuffisance rénale et les sujets âgés.

    Une adaptation appropriée de la posologie est nécessaire chez les nourrissons et les enfants présentant une fonction rénale altérée selon le degré de l’insuffisance rénale (voir paragraphe « Chez l’insuffisant rénal »).

    Dans tous les cas, il est important que vous vous hydratiez suffisamment pendant la durée du traitement pour réduire le risque d’atteinte de la fonction rénale.

    Mode d’administration

    Ce médicament vous sera administré par un professionnel de santé qui vous l’injectera dans une veine (voie intraveineuse -IV- stricte).

    Durée du traitement

    La durée du traitement est habituellement de 5 à 10 jours. Elle sera adaptée suivant l'état du malade et sa réponse au traitement. En cas d’herpès néonatal en fonction de l’indication, cette durée peut être de 14 ou 21 jours.

    Si vous avez utilisé plus d’ACICLOVIR MYLAN 500 mg, poudre pour solution injectable (IV) que vous n’auriez dû :

    Consultez immédiatement votre médecin.

    Dans certaines situations (par exemple si vous avez une insuffisance rénale), des troubles neurologiques peuvent survenir (voir rubrique 4 : « Quels sont les effets indésirables éventuels »).

    Si vous oubliez d’utiliser ACICLOVIR MYLAN 500 mg, poudre pour solution injectable (IV) :

    Sans objet.

    Si vous arrêtez d’utiliser ACICLOVIR MYLAN 500 mg, poudre pour solution injectable (IV) :

    Sans objet.

    Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

    Quels sont ses effets indésirables possibles ?

    Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Ces effets indésirables sont classés du plus fréquemment au plus rarement observés.

    Effets indésirables fréquemment observés :

      · Troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales.

      · Troubles hépatiques : augmentations de la bilirubine et des enzymes hépatiques sériques (substances produites par le foie). Ces effets disparaissent habituellement à l’arrêt du traitement.

      · Réactions cutanées : prurit (démangeaisons), éruptions cutanées (de la peau), urticaire (éruption cutanée identique à celle provoquée par la piqûre d’ortie).

      · Troubles rénaux : augmentation de l’urée et de la créatinine dans le sang (signe d’une altération de la fonction des reins).

      · Troubles généraux : lésions inflammatoires de la peau ou phlébite (formation d’un caillot de sang dans une veine) à l’endroit où le médicament vous a été injecté, pouvant exceptionnellement aller jusqu'à la nécrose (destruction des cellules), en cas d'extravasation (fuite du médicament en dehors de la veine dans laquelle il est injecté) ou de dilution insuffisante de la solution. Ces lésions inflammatoires sont liées au pH alcalin de ce médicament.

    Effets indésirables de fréquence non déterminée (qui ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

      · Troubles hématologiques : thrombopénie (diminution des plaquettes – cellules permettant au sang de coaguler sanguine) et leucopénie (diminution des globules blancs dans le sang).

            · Troubles hépatiques : atteinte aiguë du foie.

            · Troubles respiratoires : dyspnées (difficultés respiratoires).

            · Troubles du système immunitaire : réactions anaphylactiques (réaction allergique généralisée).

            · Réactions cutanées : œdèmes de Quincke (brusque gonflement du visage et du cou).

            · Troubles rénaux : insuffisance rénale aiguë, notamment chez le sujet âgé ou insuffisant rénal en cas de dépassement de la posologie, douleur dans le dos au niveau des reins pouvant être associée à une insuffisance rénale (voir aussi rubrique « Avertissements et précautions » et pour plus d’informations voir ci-contre, rubrique « Informations exclusivement destinées aux professionnels de santé »).

          Le risque d’insuffisance rénale aiguë est favorisé par toute situation de surdosage et/ou de déshydratation, ou par l’association avec des médicaments toxiques pour le rein.

          Ces facteurs de risque doivent être recherchés, quel que soit l’âge du patient. Le risque d’insuffisance rénale peut être évité en respectant les posologies, les précautions d’emploi (notamment le maintien d’une hydratation adéquate) et une vitesse d’administration lente.

            · Effets divers : fatigue, fièvre.

          Les effets indésirables :

          Douleur abdominaleDiarrhéeÉruption cutanéeExtravasationMal au coeurNécroseDémangeaisonsLésion de la peauUrticaireVomiCréatinineEnzyme hépatiquePhlébite au site d'injectionBilirubine