Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP 200 mg/50 mg, comprimé à libération prolongée

À quoi sert ce médicament ?

    Les symptômes de cette maladie sont probablement liés à la perte d’une substance chimique, appelée dopamine, une substance qui est normalement produite par le cerveau. La dopamine joue un rôle dans le contrôle des mouvements musculaires. Sa présence en quantité insuffisante entraîne des problèmes de mouvements musculaires. La lévodopa compense le manque de dopamine, tandis que la carbidopa garantit qu’une quantité suffisante de lévodopa atteint le cerveau.

    · LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson. Il réduit les périodes « off » (apparition soudaine d’une raideur musculaire pouvant durer plusieurs minutes, voire plusieurs heures) si vous êtes traité(e) par lévodopa seule, par des comprimés à libération immédiate de lévodopa/inhibiteur de la décarboxylase (par exemple, carbidopa) et si vous présentez des mouvements non contrôlés soudains.

Que contient ce médicament ?

lévodopa

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 6.87

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Les instructions de posologie habituelles sont fournies ci-dessous :

Si vous n’avez jamais été traité(e) par lévodopa :

Si vous passez de comprimés de lévodopa/carbidopa à libération immédiate à des comprimés à libération prolongée :

Le changement de traitement doit être progressif et supervisé par un médecin.

Si vous êtes actuellement traité(e) par lévodopa seule :

Le traitement par lévodopa doit être arrêté pendant au moins 12 heures avant l’utilisation de LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP

Dose initiale chez les patients présentant une forme légère à modérée de la maladie de Parkinson :

2 comprimés de LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP 200 mg/50 mg, comprimé à libération prolongée deux fois par jour.

Dose d’entretien :

Votre médecin vous examinera régulièrement et adaptera la posologie si nécessaire.

Les adaptations posologiques doivent être espacées d’au moins trois jours.

Le comprimé doit être avalé entier avec un verre d’eau, pendant ou en dehors des repas ; il ne doit pas être divisé ni mastiqué.

Si vous avez l’impression que les effets de LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP sont trop forts ou trop faibles, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Ce médicament n'est pas recommandé chez les enfants et aux adolescents de moins de 18 ans.

Durée du traitement

Votre médecin vous dira pendant combien de temps vous devez utiliser LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP. N’arrêtez pas le traitement prématurément, vos symptômes pourraient réapparaître.

Si vous avez pris plus de LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP 200 mg/50 mg, comprimé à libération prolongée que vous n’auriez dû

Si vous avez pris plus de LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP que vous n’auriez dû, contactez votre médecin ou pharmacien immédiatement.

Les symptômes de surdosage incluent : spasmes du muscle orbiculaire entourant l’œil (voir également rubrique 4 « Quels sont les effets indésirables éventuels ? »).

Si vous oubliez de prendre LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP 200 mg/50 mg, comprimé à libération prolongée

Ne prenez pas de dose double de LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Si vous avez oublié une dose, vous devez la prendre lorsque vous y pensez, sauf s’il est presque l’heure de la dose suivante. Le cas échéant, reprenez votre schéma d’administration normal.

Si vous arrêtez de prendre LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP 200 mg/50 mg, comprimé à libération prolongée

Votre médecin vous examinera régulièrement si la dose que vous recevez est réduite soudainement ou si votre traitement est arrêté. Veuillez lire la rubrique « Avertissements et précautions », en particulier si vous utilisez des médicaments pour le traitement d’une psychose (agents antipsychotiques).

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous présentez les effets indésirables suivants, arrêtez de prendre LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP et parlez-en immédiatement à votre médecin ou rendez-vous au service des urgences de l'hôpital le plus proche :

    · Fièvre et détérioration sérieuse de votre état général.

    · Une réaction allergique : gonflement du visage, des mains, des pieds, des lèvres, de la langue ou de la gorge, ou difficultés à respirer ou à avaler. Il s'agit d'un effet secondaire très grave, mais qui reste rare. Vous pouvez avoir besoin de soins médicaux ou d'une hospitalisation.

Les effets secondaires suivants ont été rapportés aux fréquences approximatives indiquées :

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · Perte d'appétit ;

    · Hallucinations, confusion, sensations vertigineuses ;

    · Cauchemars, somnolence, épuisement ;

    · Troubles du sommeil, dépression avec (très rarement) des tendances suicidaires ;

    · Sensation anormale de bien-être (euphorie) ;

    · Perte de mémoire, épisodes de troubles mentaux durant lesquels le contrôle sur sa propre conduite et son propre comportement est altéré (psychose) ;

    · Sensation de stimulation ;

    · Troubles du mouvement (dyskinésie) ;

    · Trouble caractérisé par des mouvements involontaires soudains (chorée) ;

    · Trouble du tonus musculaire (dystonie) ;

    · Trouble du mouvement dont la cause est extérieure au système nerveux (extrapyramidal) ;

    · Modifications soudaines des symptômes de la maladie de Parkinson (symptômes « on-off ») ;

    · Ralentissement des mouvements durant les périodes « on-off » (bradykinésie) ;

    · Palpitations, rythme cardiaque irrégulier ;

    · Chute de la pression artérielle causée, par exemple, par le passage trop rapide de la position assise ou allongée à la position debout, parfois accompagnée d’un état vertigineux (hypotension orthostatique) ;

    · Tendance à l’évanouissement ;

    · Perte de conscience soudaine ;

    · Nausées, vomissements, sécheresse buccale, goût amer dans la bouche.

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · Perte ou prise de poids ;

    · Ataxie, augmentation du tremblement des mains ;

    · Pression artérielle élevée ;

    · Enrouement, douleurs thoraciques ;

    · Constipation, diarrhée, production excessive de salive ;

    · Difficulté à avaler, flatulences ;

    · Accumulation de liquide (œdème) ;

    · Spasmes musculaires ;

    · Urine de couleur foncée ;

    · Sensation de faiblesse, sensation générale de mal-être ;

    · Bouffées de chaleur.

Rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

    · Agitation, peur, troubles de la pensée ;

    · Affection sanguine pouvant être caractérisés par de la fièvre ou des frissons, un mal de gorge, des ulcères de la bouche ou de la gorge, une fatigue ou des saignements inhabituels ou des bleus inexpliqués ;

    · Désorientation, maux de tête, augmentation de la libido, engourdissement, quintes de toux ;

    · Réaction à une substance active caractérisée par une fièvre, une rigidité musculaire, une sensation de vertiges ou d'évanouissement, des tremblements, une somnolence et une confusion. Des symptômes supplémentaires peuvent inclure les quintes de toux et des modifications du rythme cardiaque ;

    · Picotements et engourdissements, chutes, problèmes de marche ;

    · Difficulté à l'ouverture de la bouche (mâchoire bloquée) ;

    · Vision trouble, dysfonctionnement des nerfs du visage et autour des yeux qui provoquent un clignement prolongé incontrôlable ;

    · Syndrome de Claude Bernard-Horner provoquant une constriction des pupilles, des paupières tombantes et une sécheresse cutanée (au niveau du visage) ;

    · Problèmes oculaires y compris vision double et une dilatation des pupilles ;

    · Phlébite (inflammation d'une veine) parfois accompagnée d'un caillot ;

    · Essoufflement et autres problèmes respiratoires ;

    · Brûlures d'estomac/indigestion, maux d'estomac, coloration foncée de la salive ;

    · Grincement des dents, hoquet, ulcères de l'estomac, saignements gastriques et intestinaux, sensation de brûlure de la langue ;

    · Urticaire, démangeaisons, bouffées de chaleur, perte de cheveux, rougeur et gonflement ;

    · Sueurs abondantes, couleur foncée de la sueur ;

    · Activation d'un cancer de la peau ;

    · Chez les enfants, saignements liés à une allergie au niveau de la peau et de la paroi du tractus gastro-intestinal (purpura rhumatoïde) ;

    · Difficulté à uriner ou incontinence ;

    · Erection persistante, douloureuse et grave.

Très rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000) :

    · Affection sanguine très grave (globules blancs en quantité insuffisante) accompagnée d’une fièvre élevée soudaine, de maux de gorge sévères et d’ulcères de la bouche (agranulocytose) ;

    · Somnolence diurne intense et endormissement brutal.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

              5. COMMENT CONSERVER LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP 200 mg/50 mg, comprimé à libération prolongée ?

            Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants. N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage extérieur.

            Pas de précautions particulières de conservation.

            Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

            Les effets indésirables :

            ChoréeConfusDépressionDyskinésieDystonieTrouble extrapyramidalHallucinantHypotension orthostatiquePerturbation des mouvementsMal au coeurCauchemarPalpitationsPsychoseTentative de suicideA perdu connaissanceVomiBouche sècheEuphorieDémenceAnorexie mentale et boulimieInsomnieSomnolence