information medicament

LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP 200 mg/50 mg, comprimé à libération prolongée

À quoi sert ce médicament ?

LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP appartient à une classe de médicaments utilisés pour traiter la maladie de Parkinson.

Les symptômes de cette maladie sont probablement liés à la perte d’une substance chimique, appelée dopamine, une substance qui est normalement produite par le cerveau. La dopamine joue un rôle dans le contrôle des mouvements musculaires. Sa présence en quantité insuffisante entraîne des problèmes de mouvements musculaires. La lévodopa compense le manque de dopamine, tandis que la carbidopa garantit qu’une quantité suffisante de lévodopa atteint le cerveau.

LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson. Il réduit les périodes « off » (apparition soudaine d’une raideur musculaire pouvant durer plusieurs minutes, voire plusieurs heures) si vous êtes traité(e) par lévodopa seule, par des comprimés à libération immédiate de lévodopa/inhibiteur de la décarboxylase (par exemple, carbidopa) et si vous présentez des mouvements non contrôlés soudains.

Que contient ce médicament ?

carbidopa anhydre

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 6.87

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Prise du médicament

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous présentez l’un des effets indésirables suivants, arrêtez de prendre LEVODOPA CARBIDOPA TEVA LP et parlez-en immédiatement à votre médecin ou rendez-vous au service des urgences de l'hôpital le plus proche :

    · réaction allergique ; les signes peuvent inclure :

    o urticaire (pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 100) ;

                                                                                                  o jeu pathologique (incapacité à résister aux pulsions de jeu malgré des conséquences personnelles ou familiales graves) ;

                                                                                                  o augmentation de la libido ;

                                                                                                  o hypersexualité (altération de l’intérêt sexuel et comportement préoccupant pour le patient ou d’autres personnes) ;

                                                                                                  o pulsions d’achats ou de dépenses excessives incontrôlables ;

                                                                                                  Prévenez votre médecin si vous présentez l’un de ces comportements ; il discutera avec vous des façons de gérer ou de réduire les symptômes.

                                                                                                Liste des effets indésirables possibles :

                                                                                                DépressionDiarrhéeSensation vertigineusePerturbation du goûtDyskinésieIndigestionRespiration difficileDystonieTrouble extrapyramidalPerte d'énergieAsthénieDouleur dans la poitrineChoréeConfusConstipationDélireHallucinantMal de têteHypotension orthostatiqueMal au coeurCauchemarPalpitationsParesthésieVomiBouche sècheMouvement ralentiEuphoriePsychoseA perdu connaissanceDémenceAnorexie mentale et boulimieInsomnie