Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

REVAXIS, suspension injectable en seringue préremplie. vaccin diphtérique, tétanique et poliomyélitique (inactivé), (adsorbé)à teneur réduite en antigènes

À quoi sert ce médicament ?

REVAXIS (dTP) est un VACCIN combiné, indiqué chez l'adulte, en rappel d'une vaccination antérieure, pour la prévention conjointe de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite. A titre exceptionnel, pour les rappels de l'enfant et de l'adolescent à l’âge de 6 ans et de 11-13 ans, ce vaccin peut être utilisé en cas de contre-indication à la vaccination coquelucheuse.

Que contient ce médicament ?

virus poliomyélitique, inactivé, souche mef-1 de type 2

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 9.82

Comment le prendre ?

Posologie

Une dose de 0,5 mL.

Dans le cas où vous ou votre enfant présenterait une blessure nécessitant des mesures préventives contre le tétanos, votre médecin peut décider de vous administrer REVAXIS.

Mode d'administration

Ce vaccin doit être administré par voie intramusculaire. Le site d'injection recommandé est le deltoïde.

La voie sous-cutanée profonde peut aussi être utilisée.

Si vous avez pris plus de REVAXIS, suspension injectable en seringue préremplie que vous n’auriez dû

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Réactions allergiques graves

Des réactions allergiques graves, bien que très rares, peuvent survenir après la vaccination. Ces réactions peuvent inclure :

    · Gonflement du visage (œdème de la face), brusque gonflement du visage et du cou (angiœdème, œdème de Quincke),

    En général, ces signes ou symptômes apparaissent très rapidement après l'injection alors que vous vous trouvez encore à la clinique ou au cabinet médical.

    Si un de ces symptômes apparait après que vous ayez quitté le lieu où vous avez reçu l'injection, vous devez IMMEDIATEMENT consulter un médecin.

Autres effets indésirables

Très fréquents (rapportés chez plus d'1 sujet sur 10) :

    · Réactions locales au point d'injection : douleur, rougeur, induration (zone durcie de la peau) et gonflement. Elles apparaissent habituellement dans les 48 heures suivant l'injection et persistent 1 à 2 jours sans traitement.

Fréquents (rapportés chez moins d'un sujet sur 10 mais plus d'1 sur 100) :

    · Vertiges, maux de tête

    · Nausées, vomissements

    · Fièvre

Peu fréquents (rapportés chez moins d'un sujet sur 100 mais plus d'1 sur 1000) :

    · Gonflement des ganglions (lymphadénopathie)

    · Douleurs musculaires

    · Malaise

Rares (rapportés chez moins d'un sujet sur 1000 mais plus d'1 sur 10 000) :

    · Douleurs articulaires

Fréquence indéterminée :

    · Convulsions

    · Syndrome de Guillain Barré (sensibilité anormale, paralysie)

    · Névrite du plexus brachial (paralysie, douleur diffuse au niveau du bras et de l'épaule)

    · Paresthésie (fourmillements), ou hypoesthésie (perte de sensibilité) transitoire du bras vacciné

    · Syncope vasovagale (perte de connaissance)

    · Diminution de la pression sanguine

    · Douleurs abdominales, diarrhées

    · Symptômes de type allergique : tels que différents types de rash (éruption), prurit (démangeaisons), urticaire (éruption accompagnée de démangeaisons)

    · Douleurs dans le membre vacciné

    · Abcès amicrobiens (non infectés)

    · Fatigue, symptômes pseudo-grippaux, pâleur, frissons

    Liste des effets indésirables possibles :

    DiphtérieOedèmeMaladie de BazinMal de têteMal au coeurNoduleDouleurHyperthermieTétanieTête qui tourneVomiRéaction localeInjection