Notice médicament

information medicament

ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA 40 mg, poudre pour solution injectable/pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : Médicaments pour les troubles lies à l'hyperacidité, inhibiteurs de la pompe à protons - code ATC : A02B C05

ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA contient une substance appelée ésoméprazole. C'est un médicament de la classe des « inhibiteurs de la pompe à protons ». Il diminue la sécrétion acide au niveau de l'estomac.

ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA est utilisé lorsque la voie orale n’est pas possible, à court terme, pour le traitement des maladies suivantes:

Adultes :

    · Le reflux gastro-œsophagien (RGO). Lorsque l’acide de l’estomac remonte au niveau de l’œsophage (le tube qui relie la gorge à l’estomac) et entraîne une douleur, une inflammation et des brûlures.

    · Le traitement et la prévention des ulcères associés à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA peut aussi être utilisé pour arrêter la formation d’ulcères de l’estomac causée par la prise d’AINS.

    · Prévention de la récidive hémorragique chez les adultes après endoscopie thérapeutique pour un ulcère hémorragique gastrique ou duodénal.

Enfants et adolescents âgés de 1 à 18 ans :

    · Le reflux gastro-œsophagien (RGO). Lorsque l’acide de l’estomac remonte au niveau de l’œsophage et entraîne une douleur, une inflammation et des brûlures.

Que contient ce médicament ?

ésoméprazole

Comment le prendre ?

ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA peut être administré chez les enfants et les adolescents âgés 1 à 18 ans et les adultes incluant les personnes âgées.

Adultes

ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA vous sera administré par un médecin qui définira la dose dont vous avez besoin.

La dose recommandée est de 20 mg ou 40 mg une fois par jour.

Si vous avez des problèmes hépatiques graves, la dose maximum est de 20 mg par jour (RGO).

Le produit vous sera administré par une injection ou une perfusion dans une veine. Le temps de cette administration peut aller jusqu’à 30 minutes.

La dose recommandée pour la prévention de la récidive hémorragique d’un ulcère hémorragique gastrique ou duodénal est de 80 mg administrée sous forme d’un bolus en perfusion intraveineuse pendant 30 minutes suivie par une perfusion continue de 8 mg/h pendant 3 jours. Si vous avez des problèmes hépatiques sévères, une perfusion continue de 4 mg/h pendant 3 jours peut être suffisante.

Enfants âgés de 1 à 18 ans

ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA vous sera administré par un médecin qui définira la dose dont vous avez besoin.

Pour les enfants de 1 à 11 ans, la dose habituelle est de 10 mg ou 20 mg une fois par jour.

Pour les enfants de 12 à 18 ans, la dose habituelle est de 20 mg ou 40 mg une fois par jour.

Le médicament sera administré par injection ou perfusion dans une veine. Le temps de cette administration peut aller jusqu’à 30 minutes.

Si vous avez utilisé plus d’ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA 40 mg, poudre pour solution injectable/pour perfusion que vous n'auriez dû:

Consultez immédiatement votre médecin.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables graves

Si vous remarquez l’un de ces effets indésirables graves, arrêtez de prendre ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA, et contactez un médecin immédiatement :

    · Apparition soudaine d’une respiration sifflante, gonflement des lèvres, de la langue, de la gorge ou du corps, éruptions cutanées, perte de connaissance et difficultés à avaler (réactions allergiques graves).

    · Rougeurs de la peau avec des bulles ou une desquamation. Parfois, les bulles peuvent être graves et s’accompagner d’un saignement au niveau des lèvres, des yeux, de la bouche, du nez ou des parties génitales. Cela peut être les symptômes d’un syndrome de Stevens-Johnson ou d’une nécrolyse épidermique toxique.

    Ces effets sont rares (affectant jusqu’à 1 personne sur 1000) ou très rares (affectant jusqu’à 1 personne sur 10 000).

    · Maux de tête.

    · Effets sur l’estomac ou l’intestin : diarrhée, douleurs à l’estomac, constipation, flatulence.

    · Nausées, vomissements.

    · Réaction au site d’administration.

    Effets indésirables peu fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

    · Gonflement des pieds et des chevilles.

    · Troubles du sommeil (insomnie).

    · Etourdissements, fourmillements, somnolence.

    · Vertiges.

    · Troubles de la vue, tels que vision trouble.

    · Sécheresse de la bouche.

    · Augmentation dans le sang des enzymes du foie.

    · Eruptions cutanées, urticaire et démangeaisons.

    Effets indésirables rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000)

    · Troubles sanguins tels qu’une diminution du nombre de globules blancs ou de plaquettes. Ces effets peuvent provoquer une faiblesse, des ecchymoses et faciliter la survenue d’infections.

    · Diminution du taux de sodium dans le sang. Celle-ci peut provoquer une faiblesse, des nausées, des vomissements et des crampes.

    · Agitation, confusion, dépression.

    · Troubles du goût.

    · Respiration sifflante ou souffle court (bronchospasme).

    · Inflammation de l’intérieur de la bouche.

    · Infection de l’intestin liée à un champignon (candidose gastro-intestinale).

    · Perte de cheveux (alopécie).

    · Eruption cutanée lors d’exposition au soleil.

    · Douleurs articulaires (arthralgie) ou musculaires (myalgie).

    · Sensation de faiblesse et manque d’énergie.

    Effets indésirables très rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)

    · Modification du nombre de cellules du sang incluant l’agranulocytose (déficit en globules blancs).

    · Agressivité.

    · Hallucinations visuelles, sensorielles ou auditives.

    · Troubles hépatiques sévères entraînant une insuffisance hépatique et une inflammation du cerveau.

    · Faiblesse musculaire.

    · Troubles rénaux sévères.

    Effets indésirables de fréquence indéterminée (ne peut pas être estimée à partir des données disponibles)

    · De faibles taux de magnésium dans votre sang peuvent causer une fatigue, des contractions musculaires involontaires, une désorientation, des convulsions, des sensations vertigineuses et une accélération du rythme cardiaque. Cela est plus probable si vous utilisez ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA depuis plus de trois mois. Si vous présentez l’un de ces symptômes, veuillez en informer immédiatement votre médecin. De faibles taux de magnésium peuvent également entraîner une diminution des taux de potassium ou de calcium dans le sang. Votre médecin pourra décider d’effectuer des examens sanguins réguliers pour surveiller votre taux de magnésium.

    · Inflammation de l’intestin (entrainant des diarrhées).

    ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA peut dans de très rares cas affecter les globules blancs entraînant un déficit immunitaire. Vous devez consulter votre médecin dès que possible, si vous avez une infection avec des symptômes tels que de la fièvre avec une fatigue générale très importante, ou de la fièvre avec des symptômes d’infection locale tels que des douleurs dans le cou, la gorge, la bouche, ou des difficultés à uriner. Si vous avez ces symptômes, un déficit de globules blancs (agranulocytose) pourra être éliminé par un test sanguin. Il est important que vous donniez des informations sur vos médicaments dans ce cas.

Liste des effets indésirables possibles :

Douleur abdominaleConstipationDiarrhéeGazMal de têteMal au coeurNerveux/nerveusePolypesTrouble de la peauVomiRéaction indésirableRéaction au site d'administration