Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU 100 microgrammes/20 microgrammes, comprimé pelliculé

À quoi sert ce medicament ?

LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU est un contraceptif hormonal oral utilisé pour la prévention de la grossesse.

Chacun des 21 comprimés roses de LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU contient deux hormones féminines différentes en petite quantité : le lévonorgestrel et l’éthinylestradiol.

Les contraceptifs oraux contenant deux hormones sont appelés contraceptifs oraux « combinés ».

Les 7 comprimés blancs ne contiennent pas de substances actives : ce sont des comprimés placebos.

Que contient ce médicament ?

lévonorgestrel

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.78

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

Chaque plaquette contient 21 comprimés actifs roses et 7 comprimés placebos blancs.

Prenez un comprimé par jour pendant 28 jours consécutifs (1 comprimé rose les 21 premiers jours puis un comprimé blanc les 7 jours suivants).

Les comprimés doivent être pris dans l’ordre indiqué sur la plaquette, tous les jours à peu près à la même heure, si besoin avec un peu d’eau. Suivez la direction de la flèche sur la plaquette jusqu’à la prise des 28 comprimés. Il est indispensable d’avoir pris tous les comprimés roses avant de commencer les comprimés blancs.

Vos règles devraient commencer pendant les 7 jours de prise des comprimés placebos (blancs). Elles sont appelées « hémorragies de privation » et commencent en général 2 à 3 jours après la prise du dernier comprimé rose de LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU. Une fois que vous avez pris le dernier comprimé blanc, commencez la plaquette suivante, même si l’hémorragie de privation n’est pas terminée. Vous commencerez donc toujours chaque plaquette le même jour de la semaine et vos règles surviendront à peu près le même jour, tous les mois.

Si vous prenez LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU de cette façon, vous êtes protégée d’une grossesse y compris pendant la période de 7 jours où vous prenez des comprimés placebos.

Pour vous aider à vous repérer, la boîte de LÉVONORGESTREL/ÉTHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU contient 7 étiquettes, chacune comportant 7 jours de la semaine.

Choisissez l’étiquette calendaire commençant par le jour où vous débutez la prise des comprimés. Par exemple, si vous commencez un mercredi, utilisez l’étiquette commençant par « MER ». Collez cette étiquette en haut, le long de la plaquette, à l’endroit où il est écrit : « Collez l'étiquette des jours ici ».

Quand commencer la première plaquette ?

Si vous n'avez pas pris de contraception hormonale au cours du mois précédent

Commencez LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU le premier jour du cycle c'est-à-dire le premier jour des règles.

Si vous commencez LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU le premier jour des règles, vous êtes immédiatement protégée.

Commencez la plaquette le premier jour de votre cycle, c’est-à-dire le premier jour de vos règles.

Vous pouvez aussi commencer LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU entre le 2ème et le 5ème jour de votre cycle, mais alors vous devrez utiliser une autre méthode de contraception, comme les préservatifs, pendant les 7 premiers jours.

Si vous preniez un autre contraceptif hormonal combiné (contraceptif oral combiné, anneau vaginal, dispositif transdermique)

Commencez LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU de préférence le jour suivant la prise du dernier comprimé actif du contraceptif oral combiné précédent ou au plus tard le jour suivant la période habituelle d’arrêt des comprimés (ou encore après le dernier comprimé inactif du contraceptif oral combiné précédent). Pour prendre le relais d’un anneau vaginal ou d’un dispositif transdermique, suivez l’avis de votre médecin.

Relais d’une méthode contraceptive contenant un progestatif seul (pilule microdosée, forme injectable, implant ou dispositif intra-utérin contenant un progestatif)

Vous pouvez prendre le relai de la pilule microdosée le jour que vous souhaitez (le jour du retrait pour le relais de l’implant et du dispositif intra‑utérin et pour le contraceptif injectable le jour où la nouvelle injection était prévue) mais dans tous ces cas vous devez utiliser une autre méthode de contraception, comme les préservatifs, pendant les 7 premiers jours.

Suivez les indications de votre médecin si vous ne savez pas quand démarrer votre contraception.

Si vous allaitez et que voulez prendre LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU après la naissance du bébé, veuillez lire la rubrique « Allaitement ».

Si vous avez pris plus de LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU 100 microgrammes/20 microgrammes, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû

Aucune conséquence grave n’a été rapportée suite à un surdosage par lévonorgestrel/éthinylestradiol.

Le surdosage peut se manifester par des signes digestifs (nausées ou des vomissements) et, chez les jeunes filles, par de petits saignements vaginaux.

Si vous avez pris plus de LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU que vous n’auriez dû, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU 100 microgrammes/20 microgrammes, comprimé pelliculé

Vous avez dépassé de moins de 12 heures, l’heure de la prise habituelle :

L’efficacité contraceptive n’est pas diminuée. Prenez immédiatement le comprimé oublié puis suivez le rythme habituel de vos prises.

Vous avez dépassé de plus de 12 heures, l’heure de la prise habituelle :

La contraception n’est plus assurée. Le risque de grossesse est d’autant plus élevé que le nombre de comprimé oublié est important.

Le risque de grossesse est plus grand si vous avez oublié de prendre les comprimés en début ou à la fin de la plaquette. Dans ce cas, vous devez procéder de la façon suivante.

              · Oubli d’1 seul comprimé pendant la 3ème semaine :

            Vous avez le choix entre deux possibilités :

            1. Prenez immédiatement le comprimé oublié, même si vous devez prendre 2 comprimés en même temps. Continuez ensuite de prendre les comprimés comme d’habitude. Ne respectez pas la période sans comprimés et commencez directement à prendre le premier comprimé de la plaquette suivante. Vous n’aurez probablement pas d’hémorragie de privation mais des spottings (gouttes ou taches de sang) ou des saignements entre les règles sont possibles pendant la prise des comprimés de la deuxième plaquette.

            2. Arrêtez immédiatement la plaquette en cours et arrêtez de prendre des comprimés pendant 7 jours (notez le jour où vous avez oublié de prendre le comprimé). Si vous voulez, commencez ensuite une nouvelle plaquette le jour habituel de démarrage de votre plaquette, réduisez la période sans comprimés à moins de 7 jours.

            Si vous suivez ces recommandations vous êtes protégée d’un risque de grossesse.

            Si vous avez oublié de prendre des comprimés de la plaquette et que vous n’avez pas vos règles dans la période sans comprimés, il se peut que vous soyez enceinte. Vous devez contacter votre médecin avant de commencer une nouvelle plaquette.

            En cas de vomissements ou de diarrhée sévère

            Si vous vomissez dans les 3 ou 4 heures qui suivent la prise d’un comprimé ou si vous avez une diarrhée sévère, l’absorption du comprimé ne peut pas être complète. La situation est identique à un oubli de comprimé.

            Après des vomissements ou une diarrhée, prenez un autre comprimé d’une plaquette de réserve dès que possible et si possible dans les 12 heures qui suivent l’heure habituelle de prise.

            Si vous ne pouvez pas respecter de délai ou si plus de 12 heures se sont écoulées, les mêmes consignes que celles données pour les oublis de comprimés de plus de 12 heures s’appliquent. Reportez-vous au paragraphe « Si vous oubliez de prendre LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU 100 microgrammes/20 microgrammes, comprimé pelliculé ».

            Si vous arrêtez de prendre LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU 100 microgrammes/20 microgrammes, comprimé pelliculé

            Vous pouvez arrêter LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU quand vous voulez. Si vous ne voulez pas être enceinte, demander l’avis de votre médecin sur d’autres méthodes contraceptives fiables.

            Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

            Quels sont ses effets indésirables possibles ?

            Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

            Effets indésirables graves

            Consultez immédiatement un médecin, si vous développez l’un es symptômes d’angio-œdème tels qu’un gonflement du visage, de la langue et/ou de la gorge et/ou des difficultés à avaler ou un urticaire avec éventuellement des difficultés à respirer (voir aussi « Avertissements et précautions »).

            Il existe une augmentation du risque de caillots sanguins dans les veines (thrombo‑embolie veineuse [TEV]) ou dans les artères (thrombo-embolie artérielle [TEA]) chez toutes les femmes qui prennent des contraceptifs hormonaux combinés. Pour plus de précisions sur les différents risques associés à la prise de contraceptifs hormonaux combinés, reportez-vous à la rubrique 2 « Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser LEVONORGESTREL/ETHINYLESTRADIOL BIOGARANCONTINU 100 microgrammes/20 microgrammes, comprimé pelliculé ».L’évaluation de ces effets indésirables repose sur les informations suivantes relatives à leur fréquence d’apparition :

              · très fréquent : plus de 1 patient traité sur 10 ;

              · fréquent : moins de 1 patient traité sur 10 mais plus de 1 patient traité sur 100 ;

              · peu fréquent : moins de 1 patient traité sur 100 mais plus de 1 patient traité sur 1000 ;

              · rare : moins de 1 patient traité sur 1000 mais plus de 1 patient traité sur 10 000 ;

              · très rare : moins de 1 patient traité sur 10 000 ;

              · fréquence indéterminée : la fréquence ne peut être déterminée à partir des données disponibles.

            Les effets indésirables très fréquents (> 10 %) associés à la prise d’un contraceptif oral combiné contenant de l’éthinylestradiol et du lévonorgestrel sont les maux de tête (y compris les migraines), des spottings (gouttes ou taches de sang) et des saignements entre les règles.

            Le risque d’apparition d’un caillot sanguin peut être plus élevé si vous présentez certains autres facteurs qui augmentent ce risque (voir rubrique 2 pour plus d’informations sur les facteurs augmentant le risque de caillots sanguins et les symptômes d’un caillot sanguin).

            Les effets indésirables :

            Douleur abdominaleAbsence de règlesCandida SAIDépressionSensation vertigineuseDouleurs des règlesOedèmeMal de têteHypertrophieDouleur au seinHémorragie utérine dysfonctionnelleMal au coeurNerveux/nerveuseVomiPoids augmentéMigraineRéaction indésirableAcné