Notice médicament

information medicament

LATANOPROST SANDOZ 50 microgrammes/ml, collyre en solution

À quoi sert ce médicament ?

LATANOPROST SANDOZ contient la substance active latanoprost. Le latanoprost appartient à une famille de médicaments appelés analogues des prostaglandines. Il agit en augmentant l’écoulement du liquide de l’intérieur de l’œil vers la circulation sanguine.

LATANOPROST SANDOZ est utilisé pour traiter les maladies appelées glaucome à angle ouvert et hypertension intraoculaire chez les adultes. Ces deux pathologies sont liées à une pression élevée à l'intérieur de l'œil (de vos yeux) risquant ainsi d'endommager votre vue.

LATANOPROST SANDOZ est aussi utilisé chez les enfants et les bébés atteints d'hypertension intraoculaire ou de glaucome.

Que contient ce médicament ?

latanoprost

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 7.03

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin, du médecin traitant votre enfant ou de votre pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin, du médecin traitant votre enfant ou de votre pharmacien en cas de doute.

Posologie

La posologie indiquée chez l'adulte (y compris chez le sujet âgé) et l'enfant est d'une goutte dans l'œil (les yeux) à traiter, une fois par jour, de préférence le soir.

N'utilisez pas LATANOPROST SANDOZ plus d'une fois par jour, votre traitement pourrait être moins efficace si vous l'utilisez plus souvent.

Utilisez LATANOPROST SANDOZ tel que vous l'a indiqué votre médecin ou le médecin traitant votre enfant jusqu'à ce qu'ils vous demandent d'arrêter.

Porteurs de lentilles de contact

Si vous ou votre enfant portez des lentilles de contact, retirez-les avant d'utiliser LATANOPROST SANDOZ et remettez-les 15 minutes après l'instillation.

Mode d’emploi

Le flacon DROP-TAINER® est conçu pour assurer la délivrance d'une dose précise de médicament. Avant d'utiliser votre flacon DROP-TAINER®, lisez attentivement les instructions complètes.

1. Si vous utilisez d'autres médicaments ophtalmiques appliqués par voie topique, ils doivent être administrés au moins 5 minutes avant ou après LATANOPROST SANDOZ.

2. Lavez-vous les mains avant chaque utilisation.

3. Avant d'utiliser le médicament pour la première fois, vérifiez que le dispositif de sécurité du flacon est intact.

4. Tirez sur le dispositif de sécurité pour le briser.

5. Avant chaque utilisation, agitez une fois le flacon et enlevez le bouchon à vis.

6. Renversez le flacon et maintenez-le entre le pouce et le majeur, avec les doigts pointant vers vous.

7. Inclinez votre tête en arrière et positionnez le flacon au-dessus de l'œil affecté.

8. Avec la main opposée, placez un doigt sous l'œil. Tirez légèrement vers le bas pour former une poche « en V » entre votre paupière inférieure et votre œil. Ne touchez pas l'œil avec le bout du flacon compte-gouttes.

9. Avec la main tenant le flacon, placez votre index sur le fond du flacon. Appuyez sur le fond du flacon pour dispenser une goutte de médicament. Ne pressez pas les côtés du flacon. Gardez la tête inclinée vers l'arrière et fermez vos yeux pour permettre l'absorption du médicament dans l'œil.

10. Répétez les étapes 6 à 9 pour l’autre œil si votre médecin vous l’a prescrit.

11. Replacez le bouchon à vis en tournant jusqu’à ce qu’il soit fermement en contact avec le flacon.

Si vous devez utiliser LATANOPROST SANDOZ avec un autre collyre, attendez au moins cinq minutes entre l'instillation de LATANOPROST SANDOZ et celle d'un autre collyre.

Si vous avez utilisé plus de LATANOPROST SANDOZ 50 microgrammes/ml, collyre en solution que vous n'auriez dû

Si vous avez mis trop de gouttes dans votre œil, une sensation d'irritation peut apparaître et vos yeux peuvent larmoyer et devenir rouges. Ceci est passager, mais si vous êtes inquiet(e), parlez-en à votre médecin, au médecin traitant votre enfant ou à votre pharmacien.

Si votre enfant avale du LATANOPROST SANDOZ, contactez votre médecin dès que possible.

Si vous oubliez d'utiliser LATANOPROST SANDOZ 50 microgrammes/ml, collyre en solution

Continuez votre traitement à la posologie habituelle et à l’heure habituelle. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. En cas de doute, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si vous arrêtez d'utiliser LATANOPROST SANDOZ 50 microgrammes/ml, collyre en solution

Si vous désirez arrêter votre traitement, parlez-en à votre médecin ou au médecin traitant votre enfant.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés avec LATANOPROST SANDOZ :

Effets indésirables très fréquents (peuvent toucher plus de 1 personne sur 10) :

    · modification progressive de la couleur des yeux, par augmentation de la quantité de pigments bruns dans la partie colorée de l’œil appelée l'iris. Le changement de la couleur des yeux a surtout été observé chez des patients ayant l'iris de plusieurs couleurs (c'est-à-dire vert-marron, jaune-marron, bleu-marron, ou encore gris-marron) plus que chez les patients ayant l'iris d'une seule couleur (bleu, gris, vert ou brun). Cette modification de la couleur des yeux se fait très progressivement et survient en général dans les 8 premiers mois du traitement. Cette modification de couleur peut être définitive et peut être plus visible si vous n'utilisez LATANOPROST SANDOZ que dans un seul œil. Il ne semble pas y avoir de problèmes associés à ce changement de couleur de l'œil. Le changement de la couleur de l'œil ne se poursuit pas après l'arrêt du traitement par LATANOPROST SANDOZ,

    · rougeur au niveau de l'œil,

    · sensation de brûlure, sensation de grain de sable, démangeaison, picotement ou sensation de corps étranger. Si l’irritation est telle qu’elle fait larmoyer votre œil de manière excessive, ou qu’elle vous amène à considérer l’arrêt de ce médicament, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère rapidement (dans la semaine). Vous aurez alors peut être besoin que votre traitement soit revu afin de s’assurer qu’il reste adapté à votre état,

    Effets indésirables fréquents (peuvent toucher jusqu’à 1 personne sur 10)

    · sensibilité à la lumière (photophobie),

    · conjonctivite,

    · inflammation des paupières (blépharite),

    · irritation ou érosion de la surface oculaire,

    Effets indésirables peu fréquents (peuvent toucher jusqu’à 1 personne sur 100)

    · gonflement des paupières,

    · sécheresse oculaire,

    · inflammation ou irritation de la surface oculaire (kératite),

    · inflammation de la partie colorée de l’œil (uvéite),

    · vision trouble,

    · gonflement de la rétine (œdème maculaire),

    · éruption cutanée,

    · douleurs dans la poitrine (angine de poitrine), prise de conscience du rythme cardiaque (palpitations),

    · asthme, essoufflement (dyspnée),

    · maux de tête, étourdissements,

    Effets indésirables rares (peuvent toucher jusqu’à 1 personne sur 1000)

    · inflammation de l'iris, la partie colorée de l'œil (iritis),

    · gonflement ou ulcérations de la surface oculaire,

    · gonflement du pourtour de l’œil (œdème périorbitaire),

    · croissance des cils dans le «mauvais» sens qui peut causer une irritation des yeux,

    · croissance d'une rangée supplémentaire de cils,

    · cicatrisation de la surface oculaire,

    · zone remplie de liquide dans la partie colorée de l’œil (kyste irien),

    · réaction cutanée localisée sur les paupières,

    · assombrissement de la peau des paupières,

    · aggravation des symptômes de l'asthme,

    · démangeaisons sévères de la peau,

    Effets indésirables très rares (peuvent toucher jusqu’à 1 personne sur 10000)

    · aggravation d'une angine de poitrine chez les patients ayant aussi une maladie cardiaque,

    Les effets indésirables observés plus souvent chez les enfants que chez les adultes sont l’écoulement nasal avec démangeaisons et la fièvre.

    Dans de très rares cas, certains patients présentant des lésions sévères au niveau de la couche claire située sur le devant de l’œil (la cornée) ont développé des taches troubles sur celle-ci du fait de l’accumulation de calcium pendant le traitement.

Liste des effets indésirables possibles :

Inflammation des paupièresConjonctiviteFièvreHyperhémiePharyngiteDémangeaisonsSensation de brûlurePhotophobieDouleur dans les yeuxIrritation des yeuxKératite ponctuéeSensation de corps étrangerHyperpigmentation de l'irisModifications des cils