Notice médicament

information medicament

FERINJECT 50 mg/mL, solution injectable/pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique - code ATC : B03AC.

FERINJECT est un médicament qui contient du fer.

Les médicaments qui contiennent du fer sont utilisés lorsque vous n’avez pas assez de fer dans votre organisme. C’est ce qu’on appelle la carence martiale (déficit en fer).

FERINJECT est utilisé pour traiter une carence martiale (déficit en fer) lorsque :

    · le fer oral n’est pas assez efficace.

    · vous ne tolérez pas le fer oral.

    Le médecin déterminera si vous avez une carence martiale (déficit en fer) en pratiquant une analyse de sang.

    · si vous êtes allergique (hypersensibilité) au carboxymaltose ferrique ou à l’un de ses excipients (mentionnés dans la rubrique 6),

    · si vous avez des antécédents d’allergie sévère (hypersensibilité) à d’autres fers injectables,

    · si vous avez une anémie qui n’est pas due à une carence en fer,

    Avertissements et précautions

Avant toute administration de FERINJECT :

    · si vous avez des antécédents d’allergie médicamenteuse.

    · si vous avez un lupus érythémateux systémique.

    · si vous avez une polyarthrite rhumatoïde.

    · si vous avez un asthme, un eczéma ou toute autre allergie sévères.

    · si vous avez une infection.

    · si vous présentez des troubles hépatiques.

    FERINJECT ne doit pas être donné aux enfants en dessous de 14 ans.

    Une administration incorrecte de FERINJECT peut conduire à une diffusion du produit en dehors des vaisseaux, ce qui peut engendrer au site d’administration une irritation de la peau et une coloration brune qui peut persister. Si cela se produit, l’injection doit être arrêtée immédiatement.

Que contient ce médicament ?

fer

Comment le prendre ?

Votre médecin décidera de la dose de FERINJECT à vous administrer, de la fréquence à laquelle vous en aurez besoin et de la durée du traitement. Votre médecin pratiquera une analyse de sang pour déterminer la dose dont vous avez besoin. Votre médecin ou votre infirmier(ère) administrera FERINJECT non dilué par injection, pendant une dialyse, ou dilué par perfusion intraveineuse :

Par injection, vous pouvez recevoir jusqu'à 20 mL de FERINJECT, ce qui correspond à 1000 mg de fer, une fois par semaine, directement dans la veine.

Si vous êtes dialysé(e), vous pouvez recevoir FERINJECT pendant une séance d'hémodialyse par l'intermédiaire du dialyseur.

Par perfusion intraveineuse, vous pouvez recevoir jusqu'à 20 mL de FERINJECT, ce qui correspond à 1000 mg de fer, une fois par semaine, directement dans la veine. FERINJECT étant dilué dans une solution de chlorure de sodium pour la perfusion intraveineuse, le volume peut atteindre 250 mL et la solution peut apparaître brune.

FERINJECT sera administré dans un environnement où les effets indésirables immunoallergiques peuvent être rapidement traités de manière appropriée. Vous ferez l’objet d’une surveillance par votre médecin ou infirmier(ère) pendant au moins 30 minutes après chaque administration.

Si vous avez utilisé plus de FERINJECT 50 mg/mL, solution injectable/pour perfusion que vous n’auriez dû

Comme ce médicament vous sera administré par un personnel médical formé, il est peu probable que vous en receviez une trop grande quantité.

Un surdosage peut entraîner une accumulation de fer dans votre organisme. Votre médecin effectuera un suivi des paramètres du fer afin d'éviter toute accumulation de fer.

Si vous oubliez d’utiliser FERINJECT 50 mg/mL, solution injectable/pour perfusion

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser FERINJECT 50 mg/mL, solution injectable/pour perfusion

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Quels sont les effets indésirables graves :

Informez immédiatement votre médecin si vous présentez l'un des symptômes énumérés ci-dessous qui peuvent être les signes d'une réaction allergique grave :

Eruption au niveau de la peau (urticaire), démangeaison, difficulté à respirer, respiration sifflante et/ou gonflement des lèvres, de la langue, de la gorge ou du corps et douleur thoracique, qui peut être le signe d’une réaction allergique potentiellement grave appelée syndrome de Kounis.

Chez certains patients, ces réactions allergiques (touchant moins de 1 personne sur 1 000) peuvent être graves ou mortelles (choc anaphylactoïde/anaphylactique) et peuvent être associées à des problèmes cardiovasculaires et des pertes de connaissance.

Informez votre médecin si vous ressentez une aggravation de la fatigue, des douleurs musculaires ou osseuses (douleurs dans les bras ou les jambes, les articulations ou le dos). Cela peut être le signe d’une diminution du phosphore dans le sang, ce qui peut entraîner un ramollissement des os (ostéomalacie). Cette affection peut parfois entraîner des fractures osseuses. Votre médecin peut également vérifier les taux de phosphate dans votre sang, en particulier si vous avez besoin de plusieurs traitements au fer au fil du temps.

Votre médecin connaît les effets indésirables possibles et vous surveillera pendant et après l'administration de FERINJECT.

Autres effets indésirables devant être rapportés à votre médecin s’ils s'aggravent :

Fréquent (pouvant concerner jusqu’à 1 personne sur 10) :

Maux de tête, étourdissements, sensation de chaleur (bouffées vasomotrices), tension élevée, nausées et réactions au site d’injection/de perfusion (voir également rubrique 2).

Peu fréquent (pouvant concerner jusqu’à 1 personne sur 100) :

Engourdissement, sensation de picotement ou de fourmillement, troubles du goût, rythme cardiaque élevé, tension basse, difficulté à respirer, vomissements, indigestion, douleur à l’estomac, constipation, diarrhée, démangeaisons, urticaire, rougeur de la peau, éruption cutanée, douleur musculaire, douleur articulaire et/ou mal de dos, douleurs dans les bras ou les jambes, spasmes musculaires, fièvre, fatigue, douleur à la poitrine, gonflement des mains et/ou des pieds, et frissons.

Rare (pouvant concerner jusqu’à 1 personne sur 1000) :

Inflammation d'une veine, sensation générale de malaise, anxiété, évanouissement, sensation d’évanouissement, respiration sifflante, émission de gaz (flatulence), gonflement rapide du visage, de la bouche, de la langue ou de la gorge pouvant entraîner des difficultés à respirer,pâleur et coloration anormale de la peau sur des zones du corps autres que le site d'administration.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) : perte de connaissance et gonflement du visage.

Un syndrome grippal (pouvant concerner jusqu’à 1 personne sur 1000) peut apparaître quelques heures à plusieurs jours après l’injection et se caractérise généralement par des symptômes tels qu’une température élevée et des douleurs dans les muscles et les articulations.

Les analyses de laboratoire pourraient révéler des changements temporaires de certains paramètres sanguins. La modification suivante des paramètres sanguins est fréquente: diminution des taux de phosphates.

Les modifications suivantes des paramètres sanguins sont peu fréquentes : augmentation de certaines enzymes du foie, à savoir l’alanine aminotransférase, l'aspartate aminotransférase, la gamma-glutamyltransférase et la phosphatase alcaline, et augmentation d'une enzyme du nom de lactate déshydrogénase.

Demandez à votre médecin pour obtenir plus d’informations.

Déclaration des effets secondaires

Liste des effets indésirables possibles :

Sensation vertigineuseMal de têteHypertensionMal au coeurHypophosphatémieRéaction au site d'injectionPerfusionAffections vasomotrices de la peauInjection