Notice médicament

information medicament

ATROPINE 1 POUR CENT FAURE, collyre en solution en récipient unidose

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique - code ATC :

Que contient ce médicament ?

atropine (sulfate d')

Comment le prendre ?

Posologie

1 goutte de collyre contient 500 µg de substance active (atropine).

1 à 2 gouttes, 2 à 4 fois par jour.

Mode et voie d'administration

Voie ophtalmique.

EN INSTILLATION OCULAIRE.

Comme pour tous les collyres, effectuer, dans l’ordre, les opérations suivantes :

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables oculaires

    · Risque de glaucome aigu par fermeture de l’angle (voir rubrique « 2. Quelles sont les informations à connaitre avant d’utiliser ATROPINE 1 POUR CENT FAURE, collyre en solution en récipient unidose ? »).

    · Mydriase gênante, troubles de l’accommodation prolongés.

    · Irritation locale, picotement, possibilité de réaction allergique.

    · ATROPINE 1% FAURE, collyre en solution en récipient unidose contient 0,025 mg de phosphate par récipient unidose de 0,4 ml. Si vous souffrez de dommages sévères de la cornée (couche transparente située à l’avant de l’œil), les phosphates peuvent causer, dans de très rares cas, des troubles de la vision en raison de l’accumulation de calcium pendant le traitement (nuage).

Effets indésirables systémiques

L’atropine en collyre passe dans la circulation générale et peut entraîner des effets systémiques particulièrement chez l’enfant et le sujet âgé (voir rubriques « Mode d’administration » et « Avertissements et précautions »).

Les effets indésirables sont essentiellement neurologiques et psychiatriques :

    · En particulier : agitation, hyperexcitabilité ou somnolence brutale, confusion,

    · Plus rarement à posologies thérapeutiques : convulsions et hallucinations,

    · L’adolescent et le sujet âgé ont des réponses variables aux collyres atropiniques.

D’autres signes d’imprégnation atropinique sont fréquents :

    · Rougeur de la face et tachycardie (accélération du rythme cardiaque), sécheresse buccale.

    · Fièvre chez l’enfant, rarement sévère sauf en cas de surdosage.

    · Troubles digestifs :

    o Constipation en particulier chez le sujet âgé,

    Une grande prudence d’administration est indispensable dans cette population de nouveau-nés prématurés.

    SIGNALEZ A VOTRE MEDECIN OU A VOTRE PHARMACIEN TOUT EFFET NON SOUHAITE ET GENANT QUI NE SERAIT PAS MENTIONNE DANS CETTE NOTICE.

Liste des effets indésirables possibles :

Accélération cardiaqueBouche sèche