information medicament

EFAVIRENZ/EMTRICITABINE/TENOFOVIR DISOPROXIL KRKA 600 mg/200 mg/245 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka contient trois substances actives

qui sont utilisées pour traiter l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH):

    - L’éfavirenz est un inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse (INNTI)

    - L’emtricitabine est un inhibiteur nucléosidique de la transcriptase inverse (INTI)

    Chacune de ces substances actives, aussi connues sous le nom de médicaments antirétroviraux, agit en interférant avec une enzyme (la transcriptase inverse), qui est essentielle à la multiplication du virus.

Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka est un traitement utilisé contre l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine

(VIH) chez les adultes âgés de 18 ans et plus, ayant déjà été traités par d’autres médicaments antirétroviraux et dont l’infection par le VIH-1 est contrôlée

depuis au moins trois mois. Les patients ne doivent pas avoir présenté d’échec à un traitement antérieur contre le VIH.

Que contient ce médicament ?

éfavirenz

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 239.91

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée est de:

Un comprimé pris chaque jour par voie orale. Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka doit

être pris à jeun (généralement défini comme 1 heure avant ou 2 heures après un repas) de préférence au coucher. Cela peut rendre certains effets indésirables (par exemple, les sensations vertigineuses et la

somnolence) moins gênants. Avalez le comprimé d’Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka en entier, avec de l’eau.

Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka doit être pris tous les jours.

Si votre médecin décide d’arrêter l’un des composants d’Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil

Krka, il pourra vous prescrire de l’éfavirenz, de l’emtricitabine et/ou du ténofovir disoproxil séparément ou avec d’autres médicaments pour le traitement de votre infection par le VIH.

Si vous avez pris plus d’Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka que vous n’auriez dû

Si vous avez pris accidentellement trop de comprimés d’Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil

Krka, le risque de présenter des effets indésirables éventuels avec ce médicament peut être augmenté (voir rubrique 4, Quels sont les effets indésirables éventuels ? ). Contactez votre médecin ou le service

d’urgences le plus proche pour demander conseil. Conservez le flacon de comprimés pour pouvoir décrire facilement ce que vous avez pris.

Si vous oubliez de prendre Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka

Il est important de ne pas oublier de dose d’Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka.

Si vous oubliez de prendre une dose d’Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka et vous en apercevez dans les 12 heures suivant l’heure de prise habituelle

, prenez-la dès que possible, puis prenez la dose suivante à l’heure habituelle.

S’il est presque l’heure de prendre la dose suivante (dans les 12 heures qui suivent), ne prenez pas

la dose oubliée. Attendez et prenez la dose suivante à l’heure habituelle. Ne prenez pas de dose double pour compenser le comprimé que vous avez oublié de prendre.

Si vous vomissez le comprimé (moins d’une heure après avoir pris

Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka), vous devez prendre un autre comprimé.

N’attendez pas la prise suivante. Vous n’avez pas besoin de prendre un autre comprimé si vous avez vomi plus d’une heure après avoir pris Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka.

Si vous arrêtez de prendre Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka

N’arrêtez pas de prendre Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka sans en parler à votre médecin.

Arrêter Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka peut gravement affecter votre réponse aux traitements suivants. Si vous avez arrêté de prendre

Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka, parlez-en à votre médecin avant de reprendre les comprimés d’Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka. Votre médecin pourra envisager de

vous prescrire les composants d’Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka séparément si vous avez des problèmes ou si votre dose doit être ajustée.

Quand vous êtes sur le point de ne plus avoir de médicament,

consultez votre médecin ou votre pharmacien. Ceci est très important car toute interruption de ce traitement, aussi brève soit-elle, risque

de faire augmenter la quantité de virus présente dans l’organisme. Le virus peut alors devenir plus difficile à traiter.

Si vous avez une infection par le VIH et une hépatite B,

il est particulièrement important que vous n’arrêtiez pas votre traitement par Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka sans en parler

auparavant avec votre médecin. Chez certains patients, des analyses de sang ou des symptômes ont indiqué que leur hépatite s’était aggravée après l’arrêt du traitement par l’emtricitabine ou par le

ténofovir disoproxil (deux des trois composants d’Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka). Si vous avez arrêté de prendre Efavirenz/Emtricitabine/Tenofovir disoproxil Krka, votre médecin vous

recommandera peut-être de reprendre le traitement contre l’hépatite B. Vous aurez peut-être besoin d’analyses de sang pour suivre l’activité de votre foie pendant 4 mois après l’arrêt du traitement. Chez

certains patients souffrant d’une maladie du foie à un stade avancé ou de cirrhose, l’arrêt du traitement n’est pas recommandé car il pourrait entraîner une aggravation de l’hépatite, qui peut être fatale.

→ Informez immédiatement votre médecin de tout symptôme nouveau ou inhabituel que vous

pourriez remarquer après l’arrêt du traitement, en particulier les symptômes que vous associez à votre infection par l’hépatite B. Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Une prise de poids ainsi qu’une augmentation des lipides et du glucose dans le sang peuvent survenir

au cours d'un traitement contre le VIH. Ces modifications sont en partie dues à une amélioration de votre état de santé et de votre mode de vie. Concernant l’augmentation des lipides, celle-ci est parfois

liée aux médicaments contre le VIH. Votre médecin procèdera à des examens afin d'évaluer ces changements.

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables potentiellement graves: prévenez votre médecin immédiatement

    - L’acidose lactique (excès d’acide lactique dans le sang) est un effet indésirablerare (il peut

affecter jusqu’à 1 patient sur 1 000) mais grave qui peut être fatal. Les effets indésirables suivants peuvent être des signes d’acidose lactique:

    - Respiration profonde et rapide

    - Somnolence

    → Si vous pensez que vous avez une acidose lactique, contactez votre médecin immédiatement.

    → Si vous pensez que vous présentez l’un de ces effets indésirables graves, parlez-en à votre médecin.

Liste des effets indésirables possibles :

Acidose lactiqueDépressionÉpilepsieÉrythème polymorpheSyndrome de FanconiFractureNerveux/nerveusePancréatitePsychoseSyndrome de Stevens-JohnsonAtteinte tubulaire d'un reinRéaction cutanéeAnorexie mentale et boulimieSuicide