Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

SAVARINE, comprimé pelliculé

À quoi sert ce medicament ?

Classe pharmacothérapeutique : ANTIPALUDIQUES

Ce médicament est préconisé dans la prévention du paludisme. Il contient de la chloroquine et du proguanil.

Le paludisme est une maladie due à un parasite (Plasmodium) transmis par la piqûre d’un moustique vivant en zone tropicale. Le paludisme peut être très grave, il faut tout faire pour s’en protéger.

Ce médicament est prescrit en traitement préventif du paludisme chez les voyageurs se rendant dans les zones où l’association de chloroquine et de proguanil est recommandée.

Les recommandations en matière de prophylaxie en fonction de la région ou du pays où il existe du paludisme, sont mises à jour régulièrement.

Que contient ce médicament ?

proguanil (chlorhydrate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 14.77

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

Adulte et adolescent à partir de 15 ans et sujet de plus de 50 kg: 1 comprimé par jour.

Mode d’administration

Voie orale.

Prendre les comprimés par voie orale, de préférence avec de l’eau à la fin du repas.

Fréquence d’administration

La dose quotidienne sera administrée de préférence après un repas, à la même heure chaque jour sans interruption du traitement.

Afin de prévenir la survenue de troubles du sommeil qui peuvent être liés à ce médicament, il est préférable d’absorber le comprimé après le repas du matin ou du midi.

Durée du traitement

Le traitement doit être débuté 24 heures avant le départ et poursuivi pendant toute la durée du risque d’infection et pendant les 4 semaines suivant le retour.

Si vous avez pris plus de SAVARINE, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû

Si vous avez accidentellement pris plus de chloroquine que vous n’auriez dû, contactez immédiatement un médecin. Les effets suivants pourraient survenir : problèmes cardiaques, entraînant des battements de cœur irréguliers.

Prenez les comprimés avec vous et montrez-les à votre médecin. Si vous n’avez plus de comprimés, prenez l’emballage vide avec vous.

Si vous oubliez de prendre SAVARINE, comprimé pelliculé

Prendre le médicament dès que possible et poursuivre votre traitement comme prévu par votre médecin. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre SAVARINE, comprimé pelliculé

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Arrêtez de prendre SAVARINE et consultez immédiatement votre médecin en cas de :

    · Syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse (appelé aussi syndrome de DRESS, réaction très grave pouvant potentiellement mettre la vie en danger, se traduisant par une éruption cutanée associée ou non à d’autres symptômes comme de la fièvre, une éosinophilie, une atteinte d’un ou plusieurs organes, ou encore à un gonflement des ganglions) peut exceptionnellement survenir (voir rubrique 2) ;

      Autres effets indésirables :

      Fréquents (touchant jusqu’à 1 personne sur 10):

        · troubles gastro-intestinaux modérés et diarrhée qui disparaissent généralement avec la poursuite du traitement,

        · vascularite (inflammation des vaisseaux sanguins, pouvant causer fatigue, faiblesse, perte d'appétit, éruption cutanée, ulcères, inflammations des yeux, douleurs au niveau des articulations, essoufflements et perte de poids),

        · maux de tête, étourdissement,

        · troubles visuels ou de l’accommodation,

        · aphtes ou inflammation des muqueuses de la bouche,

        · dépigmentation, perte de cheveux.

      Rares (touchant jusqu’à 1 personne sur 1000):

        · maladie du muscle cardiaque (cardiomyopathie) pouvant être fatale en cas d’utilisation prolongée à dose élevée (voir rubrique 2, « Avertissements et précautions »),

        · coloration ardoisée de la peau et des ongles,

        · exacerbation d’un psoriasis préexistant (régressant à l’arrêt du traitement),

        · opacités cornéennes (modifications de la cornée d’apparence laiteuse ou trouble),

        · troubles du sommeil ou du comportement (agitation, anxiété, agressivité, confusion),

        · troubles neuromusculaires ou musculaires,

        · convulsions (crises).

      Très rares (touchant jusqu’à 1 personne sur 10 000):

        · fièvre,

        · tests de la fonction hépatique anormaux

        · atteinte hépatique pouvant être associée à une fièvre, une éruption cutanée ou une augmentation des globules blancs (éosinophilie). Pour les sujets présentant une porphyrie cutanée tardive voir rubrique 2, « Avertissements et précautions ».

      Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

        · anomalies du rythme cardiaque, irrégularité du rythme cardiaque pouvant engager le pronostic vital (détectée par l’ECG) (voir rubrique 2, « Avertissements et précautions »).

        · modification de la formule sanguine, tels que diminution du nombre de cellules sanguines, pouvant être responsable d’ecchymoses (bleus) inexpliquées, d’hémorragies, d’infections graves, ou de sensations de grande fatigue ou d’essoufflement,

        · bourdonnements d’oreille, surdité,

        · éruptions cutanées sévères (dermatite exfoliative pouvant être généralisée, érythème polymorphe, syndrome de Stevens-Johnson), photosensibilité, dépigmentation de la peau, apparition sur la peau de petites cloques remplies de liquide incolore,

        · rétinopathie (anomalies de la rétine entraînant une baisse de la vision),

        · épisodes psychotiques (perception de choses qui n’existent pas dans la réalité (hallucinations)), dépression, insomnie,

        · pneumopathies associées à une hausse d’un certain type de globule blanc appelé éosinophiles,

        · hypoglycémie (baisse de la concentration en sucre appelé glucose dans le sang) (voir rubrique 2 «Mises en garde et précautions d’emploi »),

        · troubles extrapyramidaux aigus (contracture du corps, mouvements anormaux, protrusion de la langue, torticolis) (voir rubrique 2 «Mises en garde et précautions d’emploi »),

      Déclaration des effets secondaires

      Les effets indésirables :

      Réaction anaphylactiqueUrticaire géanteDiarrhéeAllergieDémangeaisonsStomatiteAphteUrticaireVascularite SAIAnorexie mentale et boulimiePerte de poids