Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

TEGRETOL 200 mg, comprimé sécable

À quoi sert ce médicament ?

TEGRETOL appartient à une classe de médicaments appelés les antiépileptiques.

Il est utilisé pour traiter :

    TEGRETOL est utilisé pour traiter différentes formes d’épilepsie ou de convulsions chez les adultes et les enfants. Ce médicament peut être pris seul ou en association avec un autre médicament antiépileptique.

    Dans ce cas, TEGRETOL est utilisé quand le traitement par un autre médicament (notamment le lithium) n’a pas fonctionné ou ne peut pas être utilisé.

    · certains types de douleurs

    o des douleurs au niveau du visage provoquées par une maladie des nerfs de la face (névralgies du trijumeau et du glossopharyngien).

    o des douleurs neuropathiques périphériques chez un adulte.

Que contient ce médicament ?

carbamazépine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.05

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

    · Respectez l’ordonnance de votre médecin. La dose à utiliser est déterminée par votre médecin. Elle est strictement individuelle.

    · Suivez régulièrement le traitement. Ne le modifiez pas et ne l’arrêtez pas brutalement sans prévenir votre médecin auparavant.

Mode d’administration

Voie orale.

Avalez les comprimés avec un verre d’eau. Vous ne devez pas les croquer, ni les écraser.

SE CONFORMER STRICTEMENT A LA PRESCRIPTION MEDICALE.

Fréquence d’administration

La dose est à répartir en plusieurs prises (2-3 prises) par jour, pendant ou après les repas.

SE CONFORMER STRICTEMENT A LA PRESCRIPTION MEDICALE.

Durée du traitement

Vous devez impérativement respecter la dose et la durée du traitement prescrit, en particulier vous ne devez pas interrompre le traitement sans demander l’avis de votre médecin.

Si vous avez pris plus de TEGRETOL 200 mg, comprimé sécable que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement un médecin.

Si vous arrêtez de prendre TEGRETOL 200 mg, comprimé sécable

L’arrêt du traitement doit se faire de manière progressive sur plusieurs mois. En effet, l’arrêt brutal du traitement (ou la diminution importante des doses) peut entraîner la réapparition des crises.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets très fréquents ou fréquents survenant dans des situations particulières :

Ces effets surviennent surtout au début du traitement, avec une dose initiale trop élevée ou lorsque le médicament est utilisé chez une personne âgée de plus de 65 ans.

    · des sensations vertigineuses, des maux de tête, une difficulté pour coordonner ses mouvements, une somnolence, de la fatigue, des troubles de la vue (vision double, vision floue), une confusion (conscience perturbée, idées ralenties, désorientation), une agitation.

    · des nausées, des vomissements, des diarrhées, une constipation, une perte de l’appétit (anorexie), une sécheresse de la bouche.

    Les effets indésirables suivants sont très fréquents (plus de 1 personne sur 10) :

    · sensations vertigineuses, difficulté pour coordonner ses mouvements, somnolence, fatigue.

    · réactions allergiques (démangeaisons, rougeurs, boutons, gonflement du visage et du cou, difficulté à respirer…) et éruptions sur la peau, urticaire.

    · diminution du nombre des globules blancs.

    · augmentation de gammaglutamyltranspeptidase ou gamma-GT (enzyme du foie).

    Les effets indésirables suivants sont fréquents (de 1 à 10 personnes sur 100) :

    · maux de tête, vision double, vision floue.

    · diminution du nombre des plaquettes, augmentation du nombre de certains globules blancs (les éosinophiles).

    · augmentation des phosphatases alcalines (enzymes du foie).

    · sécheresse de la bouche.

    · prise de poids.

    · diminution du sodium sanguin.

    · œdème.

    Les effets indésirables suivants sont peu fréquents (de 1 à 10 personnes sur 1 000) :

    · tremblements (contraction anormalement prolongée d’un groupe de muscles et mouvements involontaires des membres), mouvements anormaux (des membres, de la face et de la bouche), nystagmus (mouvements anormaux des yeux).

    · peau qui pèle (dermatite exfoliatrice).

    · augmentation des transaminases (enzymes du foie).

    Les effets indésirables suivants sont rares (de 1 à 10 personnes sur 10 000) :

    · troubles des mouvements des yeux, troubles de la parole, agitation, confusion (conscience perturbée, idées ralenties, désorientation).

    · des démangeaisons, syndrome lupique (maladie auto-immune chronique fréquemment caractérisée par une rougeur du visage et des douleurs articulaires).

    · inflammation du foie (hépatite).

    · douleurs au ventre.

    · augmentation du nombre des globules blancs, augmentation de la taille des ganglions, diminution du taux de vitamine B (carence en acide folique).

    · diminution de l’appétit.

    · troubles du rythme cardiaque, augmentation ou diminution importante de la tension artérielle, formation de caillots dans le sang.

    Les effets indésirables suivants sont très rares (moins de 1 personne sur 10 000) :

    · réactions allergiques graves de la peau (par exemple, syndrome de Lyell), réactions de la peau à la lumière, bleus, chute des cheveux.

    · réaction allergique au niveau des poumons caractérisée par de la fièvre, une difficulté à respirer (essoufflement) et une infection pulmonaire.

    · diminution du nombre de globules rouges (anémie), diminution voire disparition des globules rouges, des globules blancs et/ou des plaquettes (aplasie médullaire ou pancytopénie), diminution importante du nombre d’un certain type de globules blancs (agranulocytose), augmentation dans le sang de certains composants nocifs (porphyrie) pouvant provoquer des réactions sur la peau

    · inflammation de la bouche et de la langue.

    · inflammation du pancréas (pancréatite).

    · inflammation de l’enveloppe entourant le cerveau (méningite aseptique), ensemble d’effets appelés syndrome malin des neuroleptiques (caractérisé par la présence de certains ou l'ensemble des symptômes suivants: fièvre, rigidité, douleurs musculaires, secousses musculaires, urines foncées, confusion).

    · réactions allergiques (démangeaisons, rougeurs, boutons, œdème de Quincke avec gonflement du visage et du cou et difficulté à respirer…).

    · ralentissement ou accélération du rythme cardiaque, troubles du rythme cardiaque pouvant provoquer parfois un malaise avec perte de connaissance, formation de caillots dans les vaisseaux sanguins pouvant être localisés au niveau des poumons (embolie pulmonaire)

    · diminution du taux des hormones thyroïdiennes (T3–T4).

    · difficulté pour aller uriner, inflammation des reins, mauvais fonctionnement des reins (insuffisance rénale, protéinurie, élévation de l’urée et de la créatinine).

    · troubles du goût, troubles de l’audition.

    · rougeurs au niveau des yeux (conjonctivites).

    · douleurs articulaires et musculaires, crampes, troubles de la formation des os pouvant provoquer une fragilisation des os.

    · diminution du taux d’un certain type d’anticorps (hypogammaglobulinémie).

    · écoulement de lait par le mamelon en dehors de l'allaitement, développement de la poitrine chez l’homme.

    · diminution des concentrations de calcium et de dérivés de la vitamine D dans le sang.

    Les effets indésirables suivants ont été rapportés (fréquence indéterminée) :

    · infection causée par la réactivation d’un virus de type herpès.

    · taux élevés d’ammoniaque dans le sang (hyperammoniémie). Les symptômes de l’hyperammoniémie peuvent être les suivants : irritabilité, confusion, vomissements, perte d’appétit et somnolence.

    · effet tranquillisant, troubles de la mémoire.

    · inflammation du colon.

    · chute d’ongles.

    · fractures osseuses, diminution de la densité osseuse.

    · malformations et autres anomalies du développement de l’enfant à naître.

    L’apparition d’effets indésirables au niveau du sang, du foie, de la peau, du cœur et des vaisseaux, ainsi que des réactions allergiques graves nécessite la CONSULTATION IMMEDIATE DE VOTRE MEDECIN qui pourra juger de l’arrêt du traitement et envisager un autre traitement.

Liste des effets indésirables possibles :

Taux d'ADH inappropriéRétention de liquides organiquesAtaxieVision doubleSensation vertigineuseOedèmePerte d'énergieMal de têteAllergieSodium sanguin diminuéLeucopénieMal au coeurNerveux/nerveuseTrouble de la peauThrombopénieUrticaireAnorexie mentale et boulimieAffections oculaires NCAAffections endocriniennes NCAPersonne âgéeSomnolenceVomiDéfaut d'accommodationRéaction cutanéeGain pondéral anormalYeux troubles