Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

EFFERALGAN 1000 mg, granulés en sachet

À quoi sert ce médicament ?

EFFERALGAN 1000 mg, granulés en sachet est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs faibles et moyennes et/ou de la fièvre.

Que contient ce médicament ?

paracétamol

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose quotidienne recommandée de paracétamol est de 3000 milligrammes (mg) par jour, soit 3 sachets.

Cependant, en cas de douleurs plus intenses, la posologie maximale peut être augmentée jusqu'à 4000 mg par jour, soit 4 sachets par jour.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

EFFERALGAN 1000 mg EST RÉSERVÉ À L’ADULTE ET À L’ADOLESCENT pesant 50 kg ou plus (plus de 12 ans).

Fréquence d’administration

Les prises régulières permettent d’éviter les fluctuations de douleur ou de fièvre :

    · Chez l’adulte et l’adolescent, elles doivent être espacées de 4 heures minimum.

Groupes de patients particuliers

Aucun ajustement posologique n’est nécessaire chez les patients âgés.

Insuffisance rénale

Si vous souffrez d’insuffisance rénale (maladie grave des reins), l’intervalle minimal à respecter entre chaque prise doit être adapté en fonction de votre fonction rénale (évaluée sur la base de la clairance de la créatinine), conformément au tableau ci-dessous :

La dose de paracétamol ne doit pas dépasser 3000 mg par jour.

Insuffisance hépatique

Si vous souffrez de façon chronique d’une maladie du foie ou d’une maladie évolutive compensée du foie, en particulier d’insuffisance hépatique, d’alcoolisme chronique, de malnutrition chronique (faibles réserves en glutathion hépatique), syndrome de Gilbert (jaunisse familiale non-hémolytique) et de déshydratation, la dose de paracétamol ne doit pas dépasser 2000 mg par jour.

Mode d’administration

Voie orale uniquement. Veuillez prendre les granulés directement dans la bouche, sur la langue, puis les avaler sans eau.

Durée d’administration

Comme pour tout médicament contre la douleur (antalgique), la durée du traitement doit être aussi courte que possible et adaptée aux symptômes.

Si la douleur persiste plus de 5 jours ou si la fièvre persiste plus de 3 jours, ne poursuivez pas le traitement sans consulter votre médecin.

Si vous avez pris plus de EFFERALGAN 1000 mg, granulés en sachet que vous n’auriez dû :

Consultez immédiatement votre médecin ou le service d’urgence le plus proche en cas de surdosage avec EFFERALGAN 1000 mg, granulés en sachet en particulier chez les patients âgés, les jeunes enfants, les patients atteints d’une maladie du foie, les patients atteints d’alcoolisme chronique et les patients atteints de malnutrition chronique. Le surdosage peut avoir des conséquences très graves et peut même entraîner la mort.

Un traitement immédiat est indispensable, même si vous vous sentez bien, en raison du risque retardé de graves lésions du foie. Les symptômes peuvent se limiter à des nausées, des vomissements, de l’anorexie, une pâleur et des douleurs abdominales, et ne pas refléter la gravité du surdosage ou l’atteinte des organes.

Si vous oubliez de prendre EFFERALGAN 1000 mg, granulés en sachet :

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si vous arrêtez de prendre EFFERALGAN 1000 mg, granulés en sachet :

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants peuvent survenir :

Rares : pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 1 000

    · Anémie, anémie non-hémolytique

    · Aplasie médullaire, une maladie due à une diminution de la production de cellules sanguines, thrombocytopénie, leucopénie et neutropénie (diminution du nombre de certaines cellules sanguines)

    · Œdème (accumulation anormale de liquide dans l’organisme)

    · Pancréatite aiguë et chronique

    · Hémorragie (perte de sang), douleur abdominale, diarrhée, nausées, vomissements, insuffisance hépatique, nécrose hépatique, jaunisse

    · Prurit, éruption cutanée, transpiration, purpura (apparition de taches rouges ou violettes sur la peau), œdème de Quincke (gonflement rapide de différentes couches de la peau), urticaire (éruption cutanée caractérisée par l’apparition de boursoufflures rouge pâle et s’accompagnant de démangeaisons)

    · Néphropathies et troubles tubulaires (maladie des reins).

Le paracétamol est largement utilisé et les signalements d'effets indésirables sont rares et en général sont associés à un surdosage.

Les effets néphrotoxiques (toxicité sur les reins) sont peu fréquents et n'ont pas été signalés aux doses recommandées, sauf en cas d’administration prolongée.

De très rares cas de réactions cutanées graves ont été rapportés.