Notice médicament

information medicament

CAYSTON 75 mg, poudre et solvant pour solution pour inhalation

À quoi sert ce médicament ?

Cayston contient la substance active aztréonam. Cayston est un antibiotique utilisé dans le traitement des infections pulmonaires chroniques dues à la bactérie Pseudomonas aeruginosa chez les patients âgés de 6 ans et plus atteints de mucoviscidose. La mucoviscidose est une maladie héréditaire

potentiellement fatale qui touche les glandes muqueuses des organes internes, en particulier les poumons, mais également le foie, le pancréas et le système digestif. Au niveau pulmonaire, la

mucoviscidose obstrue les poumons avec des sécrétions (mucus) très épaisses, ce qui rend la respiration difficile.

Que contient ce médicament ?

aztréonam

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 2104

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée est :

    - Prenez Cayston 3 fois par jour en cycles répétés de 28 jours de traitement suivis de

28 jours sans traitement. Chacune des trois doses doit être prise par inhalation à quatre heures

d’intervalle au moins, à l’aide d’un nébuliseur Altera. Avec ce nébuliseur Altera, vous pouvez utiliser soit une unité de commande eBase, soit une unité de commande eFlow rapid.

    - Chaque dose est constituée du mélange d’un flacon de Cayston avec une ampoule de solvant. Cayston doit être mélangé avec un solvant avant d’être inhalé à l’aide du nébuliseur Altera.

Introduisez la solution de Cayston préparée dans le nébuliseur Altera (voir ci-dessous). Il faut environ 2 à 3 minutes pour inhaler la totalité de chaque préparation.

Utilisez un bronchodilatateur avant chaque utilisation de Cayston. Les bronchodilatateurs à action

rapide peuvent être pris entre 15 minutes et 4 heures avant l’administration de chaque dose de Cayston et les bronchodilatateurs de longue durée d’action, entre 30 minutes et 12 heures avant l’administration de chaque dose de Cayston.

Si vous recevez d’autres traitements par inhalation de la mucoviscidose, il est recommandé d’observer l’ordre d’utilisation suivant :

1. bronchodilatateur

2. mucolytiques (médicament contribuant à dissoudre le mucus épais produit dans les poumons) et pour finir :

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous présentez une éruption cutanée, prévenez immédiatement votre médecin

car cela pourrait signifier que vous faites une réaction allergique à Cayston.

Effets indésirables très fréquents (touchent plus de 1 utilisateur sur 10)

    - Toux

    - Nez bouché

    - Respiration sifflante

    - Mal de gorge

    - Essoufflement

    - Fièvre. Cela peut être plus fréquent chez les enfants que chez les adultes.

Effets indésirables fréquents (touchent entre 1 et 10 utilisateurs sur 100)

    - Difficulté à respirer

    - Gêne dans la poitrine

    - Nez qui coule

    - Crachat de sang

    - Eruption cutanée

    - Douleurs articulaires

    - Dégradation des tests de la fonction pulmonaire

Effets indésirables peu fréquents (touchent entre 1 et 10 utilisateurs sur 1 000)

    - Gonflement des articulations

Les effets indésirables suivants ont été observés après utilisation d’aztréonam injectable, mais pas

après la prise de Cayston : gonflement du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge avec difficultés à avaler ou à respirer, transpiration, irritation de la peau et peau qui pèle, éruptions cutanées

avec démangeaisons, bouffées de chaleur, apparition de petits points rouges et, dans de très rares cas, de cloques sur la peau. Tous ces effets peuvent être des signes d’une réaction allergique.

Si vous présentez l’un de ces effets, informez-en immédiatement votre médecin.

Déclaration des effets indésirables

Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration

Liste des effets indésirables possibles :

Articulation douloureuseSpasme bronchiqueTouxRespiration difficileÉruption cutanéeFièvreCrachats à traces de sangFonction du poumonCongestion nasaleDouleurTrouble de la peauSifflementsGêne thoraciqueAffections respiratoires NCANez qui coule