Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ENTOCORT 3 mg, microgranules gastro-résistants en gélule

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est indiqué dans:

    · le traitement d'attaque de la maladie de Crohn (maladie inflammatoire affectant l'intestin) ;

    · le traitement d'entretien de la maladie de Crohn (durée maximale de 9 mois) en l'attente d'efficacité d'un traitement immunosuppresseur, substitution de la prednisolone chez les patients cortico-dépendants ;

    · la prolongation de la rémission de la maladie de Crohn après traitement d'attaque ;

    · la colite microscopique : traitement d’épisodes aigus et traitement d’entretien de colite microscopique (maladie avec inflammation chronique du gros intestin, généralement associée à une diarrhée aqueuse chronique).

Que contient ce médicament ?

budésonide

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 85.93

Comment le prendre ?

Réservé à l'adulte.

Les gélules doivent être avalées avec un verre d'eau. Elles ne doivent être ni croquées, ni mâchées.

Dans tous les cas, l'arrêt du traitement doit se faire progressivement, en diminuant les doses.

Traitement d'attaque de la maladie de Crohn

La dose recommandée est de 3 gélules par jour en une seule prise le matin.

La durée du traitement est généralement de 8 semaines.

La réponse thérapeutique optimale est généralement atteinte en 2 à 4 semaines.

Traitement d'entretien et prolongation de la rémission de la maladie de Crohn

La dose recommandée est de 2 gélules en une seule prise le matin. Au besoin, le traitement peut être poursuivi pour une durée maximale de 9 mois.

Si vous avez l'impression que l'effet de ENTOCORT 3 mg, microgranules gastrorésistants en gélule est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Traitement de la colite microscopique

Pour le traitement des épisodes aigus : La dose recommandée est de 3 gélules par jour en une seule prise le matin, pendant 8 semaines.

Pour le traitement d’entretien : La dose recommandée est de 2 gélules par jour en une seule prise le matin. Une réduction de la dose à 1 gélule en une seule prise le matin peut être initiée chez les patients ne présentant pas de symptômes de colite microscopique.

Le traitement d’entretien doit être uniquement démarré dans le cas où les symptômes réapparaissent après arrêt du traitement initial.

La durée du traitement ne peut excéder 6 mois.

L'arrêt du traitement doit se faire progressivement en diminuant les doses.

Si vous avez pris plus de ENTOCORT 3 mg, microgranules gastrorésistants en gélule que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre ENTOCORT 3 mg, microgranules gastrorésistants en gélule

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre ENTOCORT 3 mg, microgranules gastrorésistants en gélule

L'arrêt du traitement doit se faire progressivement en diminuant les doses.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Ce médicament, indispensable, est le plus souvent bien toléré lorsque l'on suit les recommandations et notamment le régime (voir rubrique Précautions d'emploi).

Il peut néanmoins entraîner, selon la dose et la durée du traitement, des effets plus ou moins gênants.

Effets indésirables fréquents (entre 1 cas sur 10 et 1 cas sur 100 patients) :

    · palpitations cardiaques,

    · effet de type cushingoïde, gonflement et rougeur du visage, prise de poids,

    · troubles digestifs (dyspepsie),

    · modification de certains paramètres biologiques (sel, sucre, potassium), pouvant nécessiter un régime ou un traitement complémentaire,

    · faiblesse des muscles (crampes),

    · excitation, troubles du sommeil, changements de l'humeur et dépression,

    · troubles des règles,

    · réactions au niveau de la peau (rougeurs de la peau, démangeaisons).

Effets indésirables peu fréquents (entre 1 cas sur 100 et 1 cas sur 1000 patients) :

    · tremblements,

    · mouvements involontaires ou extrême agitation pouvant être accompagnée de spasmes ou de contractions musculaires,

    · anxiété.

Effets indésirables rares (moins d’1 cas sur 1 000 patients) :

    · agression,

    · vision floue,

    · certaines formes de glaucome (augmentation de la pression à l'intérieur de l'œil) et de cataracte (opacification du cristallin)

    · décoloration de la peau provoquée par des saignements sous la peau.

Effets indésirables très rares (moins d’1 cas sur 10 000 patients) :

    · retard de croissance,

    · réactions allergiques graves ; elles peuvent se manifester par un gonflement du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge avec difficultés à avaler et respirer, une démangeaison sévère de la peau (avec des cloques). Si vous ressentez ces signes, vous devez arrêter de prendre ENTOCORT 3 mg, microgranules gastrorésistants en gélule et consulter immédiatement un médecin.

Ce médicament contient un corticoïde, vous pourrez donc subir les effets indésirables typiques des corticoïdes tels que :

    · apparition de bleus,

    · élévation de la tension artérielle,

    · fragilité osseuse,

    · quelques cas de ruptures tendineuses ont été décrits de manière exceptionnelle, en particulier en co-prescription avec les fluoroquinolones,

    · risque d'insuffisance de sécrétion de la glande surrénale,

    · ulcères.

    La plupart des effets indésirables mentionnés dans cette liste peuvent aussi survenir au cours d’autres traitements contenant des glucocorticoïdes.

Les effets indésirables :

Troubles du comportementDépressionIndigestionÉruption cutanéeSyndrome de carence en potassiumTrouble des règles SAINerveux/nerveusePalpitationsTrouble de la peauUrticaireRéaction cutanéeYeux troublesAffections oculaires NCAAffections endocriniennes NCAInsomnie