Notice médicament

information medicament

CHLORURE DE SODIUM PROAMP 0,20 g/ml (20%), solution à diluer pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique

Ce médicament est une solution injectable de chlorure de sodium en ampoule de 10 ml et 20 ml; boîte de 10, 20, 50 et 100.

Classe pharmacothérapeutique : SUBSTITUTS DU PLASMA ET SOLUTION POUR PERFUSION/ SOLUTIONS D’ELECTROLYTES/CHLORURE DE SODIUM (Code ATC : B05XA03).

Indications thérapeutiques

CHLORURE DE SODIUM PROAMP 0,20 g/ml (20 %) est une solution à diluer pour perfusion utilisée pour la correction d'une hyponatrémie sévère quand on désire un apport d'eau limité, en perfusion intraveineuse lente, et comme apport de sodium sous un volume réduit dans les solutions de nutrition parentérale.

Que contient ce médicament ?

sodium (chlorure de)

Comment le prendre ?

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie

La dose peut être exprimée en mEq ou mmol de sodium, masse de sodium ou masse de sel de sodium (1 g NaCl = 394 mg, 17,1 mEq ou 17,1 mmol de Na et Cl).

Lorsque CHLORURE DE SODIUM PROAMP 0,20 g/ml (20 %), solution à diluer pour perfusion est utilisé comme un diluant pour des préparations injectables d’autres médicaments, le dosage administré et la vitesse d’injection seront principalement fonction de la nature et de la dose de médicament prescrit.

Instruction pour l’ouverture des ampoules : veuillez vous référer au schéma d’utilisation sur emballage.

Après séparation de la barrette, l’ampoule s’ouvre facilement en exerçant une rotation de la partie supérieure.

Voie intraveineuse, intramusculaire ou sous-cutanée.

Prenez CHLORURE DE SODIUM PROAMP 0,20 g/ml (20 %), solution à diluer pour perfusion exactement comme prescrit par votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin si vous n'êtes pas sûre.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez utilisé plus de CHLORURE DE SODIUM PROAMP 0,20 g/ml (20 %), solution à diluer pour perfusion que vous n’auriez dû :

Les effets indésirables généraux de l'excès de sodium comprennent nausées, vomissements, diarrhée, crampes abdominales, soif, baisse de la sécrétion de salive et de larmes, sudation, fièvre, tachycardie, hypertension, insuffisance rénale, œdème pulmonaire et périphérique, arrêt respiratoire, céphalées, étourdissement, impatiences, irritabilité, lipothymie, contraction et raideur musculaire, convulsions, coma et décès.

Les signes cliniques du syndrome de démyélinisation osmotique sont progressifs : confusion, dysarthrie (difficultés d’élocution), dysphagie (difficultés pour avaler), faiblesse des membres, puis tétraplégies, délire et finalement coma. Les symptômes cliniques surviennent plusieurs jours après une trop rapide et/ou trop importante correction de l’hyponatrémie.

L’administration excessive de chlorure de sodium peut provoquer une hypernatrémie nécessitant l’arrêt immédiat de la solution de chlorure de sodium et doit être traitée en milieu spécialisé. Ce traitement consiste en la surveillance de la natrémie et en l’administration de solution pour perfusion de glucose.

Les chlorures en excès dans l’organisme peuvent provoquer une perte de bicarbonate avec une acidose.

En cas de convulsions le diazépam pourra être administré.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Sans objet.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, CHLORURE DE SODIUM PROAMP 0,20 g/ml (20 %), solution à diluer pour perfusion est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

Fréquence : non connue (ne pouvant être estimée sur la base des données disponibles).

Des effets indésirables comprennent : fièvre, douleur, réaction locale ou infection au niveau du site d'injection, irritation veineuse, thrombose veineuse ou phlébite s'étendant à partir du site d'injection, extravasation (fuite de médicaments hors des veines lors de l'injection) et hypervolémie (augmentation du volume de sang dans les vaisseaux).

Risque d'œdème pulmonaire et périphérique et risque de développement d’un syndrome de démyélinisation osmotique si la perfusion est trop rapide et/ou trop abondante.

Si vous ressentez des symptômes associés au syndrome de démyélinisation osmotique prévenez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Extravasation de la solution qui peut entraîner un œdème local, une ischémie (diminution de l'apport du sang dans une partie du corps) et une nécrose tissulaire (mort des cellules tissulaires).