Notice médicament

information medicament

LATANOPROST/TIMOLOL EG 50 microgrammes/5 mg par ml, collyre en solution

À quoi sert ce médicament ?

LATANOPROST/TIMOLOL EG est indiqué pour faire baisser la pression intraoculaire (pression élevée à l’intérieur de l’œil).

LATANOPROST/TIMOLOL EG est une association de deux substances actives : le latanoprost (un dérivé de la prostaglandine) et le maléate de timolol (un bêta-bloquant).

L’œil contient un liquide, connu sous le nom d’humeur aqueuse, produite à l'intérieur de l'œil. Ce liquide est ensuite drainé dans la circulation sanguine, ce qui maintient la pression requise dans l’œil. Si le liquide ne peut pas être évacué, la pression à l'intérieur de l'œil augmente.

De plus, les bêta-bloquants réduisent la pression oculaire en réduisant la production d’humeur aqueuse. Les prostaglandines favorisent l’écoulement de l’humeur aqueuse.

LATANOPROST/TIMOLOL EG est indiqué :

    · pour faire baisser la pression intraoculaire chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert (lésion du nerf optique, causée par une pression excessive dans l’œil).

    · pour réduire la pression oculaire interne chez les patients pour lesquels l’effet des bêta-bloquants ou des dérivés de la prostaglandine seule n’est pas suffisant.

Que contient ce médicament ?

timolol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 8.34

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Sauf avis contraire de votre médecin, la posologie habituelle est :

Adultes, y compris les patients âgés : instillez une goutte une fois par jour dans chaque œil atteint.

Si vous utilisez d’autres collyres en plus de LATANOPROST/TIMOLOL EG, leur instillation doit être séparée de 5 minutes au moins.

Mode d’emploi

1. Lavez-vous les mains et installez-vous confortablement, assis ou debout.

2. Retirez le bouchon du flacon.

3. Du bout d’un doigt, abaissez doucement la paupière inférieure de l’œil atteint.

4. Placez l’extrémité du flacon à proximité de l’œil, mais sans le toucher. Pressez doucement le flacon jusqu’à ce qu’une goutte tombe dans votre œil. Veillez à ne pas trop presser le flacon pour éviter l’instillation de plusieurs gouttes dans l’œil atteint.

5. Relâchez la paupière.

6. Après avoir utilisé LATANOPROST/TIMOLOL EG, appuyez légèrement avec votre doigt sur le coin interne de l'œil atteint (proche du nez) pendant 2 minutes.

Ceci permettra d’empêcher la pénétration du collyre dans le reste du corps.

Recommencez cette opération pour traiter votre deuxième œil si votre médecin vous a indiqué de le faire. Si la goutte tombe à côté de l’œil, instillez une autre goutte.

7. Refermez le flacon.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Vous pouvez continuer à prendre les gouttes, à moins que les effets ne soient graves. Si vous êtes inquiet, parlez à votre médecin ou à votre pharmacien. N'arrêtez pas d'utiliser LATANOPROST/TIMOLOL EG 50 microgrammes/5 mg par ml, collyre en solution sans en parler à votre médecin.

La liste ci-dessous indique les effets indésirables connus des collyres qui ont le latanoprost et le timolol comme substances actives. Le principal effet indésirable est la possibilité d’une modification progressive et définitive de la couleur de l’œil. Il est également possible que les collyres contenant du latanoprost et du timolol puissent induire des dysfonctionnements graves du cœur. Si vous remarquez des modifications de la fréquence ou de la fonction de votre cœur, vous devez prendre contact avec un médecin et lui dire que vous utilisez LATANOPROST/TIMOLOL EG.

Les conventions suivantes sont utilisées pour définir la fréquence des effets indésirables ci-dessous :

Très fréquent (pouvant affecter plus de 1 personne sur 10) :

    · Une modification de la couleur des yeux par augmentation de la quantité de pigments bruns dans la partie colorée de l'œil appelée l'iris. Si vous avez des yeux de plusieurs couleurs (c'est-à-dire bleu-marron, gris-marron, jaune-marron ou vert-marron) vous avez une plus grande probabilité d'observer ces changements que si vos yeux sont d'une seule couleur (bleu, gris, vert ou marron). Cette modification de la couleur des yeux peut évoluer pendant des années. Cette modification de couleur peut être définitive et peut être plus visible si votre traitement par LATANOPROST/TIMOLOL EG ne concerne qu'un seul œil. Il ne semble pas y avoir d'autre problème associé au changement de couleur de l'œil. Le changement de la couleur de l'œil ne se poursuit pas après l'arrêt du traitement par LATANOPROST/TIMOLOL EG.

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · Irritation oculaire (sensation de brûlure, grain de sable, démangeaisons, picotements ou sensation de corps étranger) et douleur oculaire.

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · Maux de tête.

    · Rougeur au niveau de l'œil, infection de l'œil (conjonctivite), vision trouble, yeux larmoyants, inflammation de la paupière, irritation ou érosion de la surface oculaire.

    Autres effets indésirables

Les effets indésirables suivants ont été observés avec le latanoprost :

Infections et Infestations :

    · Développement d'une infection virale de l'œil causé par le virus de l'herpès simplex (HSV).

Affections du système immunitaire :

    · Symptômes de réaction allergique (gonflement et rougeur de la peau et éruption cutanée).

Affections du système nerveux :

    · Vertiges.

Affections oculaires :

    · Modifications des cils et du duvet au niveau de la paupière (plus épais, plus longs et en nombre plus important, plus foncés), croissance des cils mal orientée, gonflement autour de l’œil, inflammation de la partie colorée de l'œil appelée l'iris (iritis/uvéite), gonflement de la partie postérieure de l'œil (œdème maculaire), inflammation/irritation de la surface de l’œil (kératite), sécheresse des yeux, kyste rempli de liquide dans la partie colorée de l'œil (kyste irien), sensibilité à la lumière (photophobie), yeux enfoncés dans les orbites (approfondissement du sillon palpébral), trouble oculaire touchant la cornée et caractérisé par une atteinte ou des dommages de l’éptihélium de la cornée (érosion épithéliale ponctuée), gonflement et rétention de liquide dans la cornée (œdème cornéen) et érosion cornéenne (lésion de la couche située à l’avant du globe oculaire).

Affections cardiaques (du cœur) :

    · Aggravation de l'angine de poitrine, modifications du rythme cardiaque (palpitations).

Affections respiratoires :

    · Asthme, aggravation de l'asthme, essoufflement.

Troubles gastro-intestinaux :

    · Nausées, vomissements (fréquence peu fréquente).

Affections cutanées :

    · Coloration plus foncée de la peau autour des yeux.

Affections musculaires et squelettiques :

    · Douleurs articulaires, douleurs musculaires.

Troubles généraux :

    Comme d'autres médicaments instillés dans les yeux, le timolol est absorbé dans le sang. Le timolol contenu dans cette association peut entrainer des effets indésirables semblables à ceux des béta-bloquants intraveineux et/ou oraux. Toutefois, l'incidence des effets indésirables après une administration ophtalmique est inférieure à celle après une administration par voie orale ou par voie injectable. Les effets indésirables attendus incluent des réactions connues au sein de la classe des bêta-bloquants lorsqu’ils sont utilisés dans le traitement des maladies oculaires :

    · Réactions allergiques généralisées incluant des gonflements de la peau qui peuvent survenir dans certaines zones comme le visage et les membres pouvant obstruer les voies aériennes et, entrainant des difficultés pour avaler ou respirer, de l’urticaire provoquant des démangeaisons, une éruption localisée ou généralisée, des démangeaisons, une réaction allergique soudaine pouvant menacer le pronostic vital.

    · Faible taux de sucre dans le sang (hypoglycémie).

    · Difficultés pour dormir (insomnie), dépression, cauchemars, perte de mémoire, hallucinations.

    · Evanouissement, accident vasculaire cérébral, diminution de l'apport sanguin au niveau du cerveau, augmentation des signes et des symptômes de la myasthénie grave (trouble musculaire), vertiges, sensations inhabituelles de picotements et fourmillements, et maux de tête.

    · Signes et symptômes d'irritation de l'œil (par exemple brûlure, picotements, démangeaisons, larmoiement, rougeur), inflammation de la paupière, inflammation de la cornée, vision floue et décollement de la choroïde après une chirurgie filtrante ce qui peut causer des troubles visuels, diminution de la sensibilité cornéenne, sécheresse des yeux, érosion cornéenne (lésion de la couche située à l’avant du globe oculaire), chute de la paupière supérieure (l’œil restant à moitié fermé), vision double.

    · Sifflements ou bourdonnements d'oreille (acouphènes).

    · Ralentissement du rythme cardiaque, douleur dans la poitrine, palpitations, œdème (accumulation de liquides), changements du rythme et de la vitesse des battements cardiaques, insuffisance cardiaque congestive (maladie cardiaque avec essoufflement et gonflement des pieds et des jambes en raison d’une accumulation de liquides), autre type de trouble du rythme du cœur, crise cardiaque, insuffisance cardiaque.

    · Hypotension, phénomène de Raynaud, refroidissement des pieds et des mains.

    · Rétrécissement des voies aériennes pulmonaires (principalement chez les patients avec une maladie préexistante), difficultés respiratoires, toux.

    · Perturbations de goût, nausées, indigestion, diarrhée, sècheresse de la bouche, douleur abdominale, vomissements.

    · Chute des cheveux, éruption cutanée ayant une apparence de couleur blanche argentée (éruption psoriasiforme) ou aggravation d’un psoriasis, éruption cutanée.

    · Douleur musculaire non causée par l’exercice.

    · Dysfonctionnement sexuel, libido diminuée.

    Dans de très rares cas, certains patients présentant des atteintes sévères de la partie transparente située à l’avant de l’œil (cornée) ont développé des tâches opaques sur la cornée en raison d’une accumulation de calcium pendant le traitement.

Liste des effets indésirables possibles :

DémangeaisonsSensation de brûlureDouleur dans les yeuxIrritation des yeux