Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PANTOPRAZOLE ACCORD 40 mg, poudre pour solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : INHIBITEUR DE LA POMPE A PROTONS. Code ATC : A02B C05.

Le pantoprazole est un « inhibiteur sélectif de la pompe à protons », c’est-à-dire que c’est un médicament qui réduit la quantité d’acide produite dans l’estomac. Il est utilisé dans le traitement de maladies causées par l’acidité de l’estomac ou de l’intestin.

Cette préparation est injectée dans une veine et ne vous sera administrée que si votre médecin juge que les injections de pantoprazole sont plus appropriées dans votre cas particulier en ce moment que les comprimés de pantoprazole. Vos injections seront remplacées par des comprimés dès que votre médecin le jugera approprié.

PANTOPRAZOLE ACCORD est utilisé :

    · dans le traitement de l’œsophagite peptique. Il s’agit d’une inflammation de l’œsophage (le tube qui relie la gorge à l’estomac) accompagnée d’une remontée dans l’œsophage du contenu acide de l’estomac.

    · dans le traitement des ulcères de l’estomac et du duodénum.

    · dans le traitement du syndrome de Zollinger-Ellison et d’autres états dans lesquels il y a une production trop importante d’acide dans l’estomac.

Que contient ce médicament ?

pantoprazole

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 5.08

Comment le prendre ?

La dose recommandée est :

Adultes

Pour les ulcères de l’estomac, les ulcères du duodénum et l’œsophagite peptique

Un flacon (40 mg de PANTOPRAZOLE ACCORD) par jour.

Pour le traitement à long terme du syndrome de Zollinger-Ellison et d’autres états dans lesquels il y a une production trop importante d’acide dans l’estomac

Deux flacons (80 mg de PANTOPRAZOLE ACCORD) par jour.

Mode d’administration

Voie intraveineuse.

Fréquence d'administration

Votre infirmier/ère ou votre médecin vous administrera votre dose quotidienne sous la forme d’une injection dans une veine sur une période de 2 à 15 minutes.

Si vous avez utilisé plus de PANTOPRAZOLE ACCORD 40 mg, poudre pour solution injectable que vous n’auriez dû :

Les doses étant soigneusement contrôlées par votre infirmier/ère ou votre médecin, la survenue d’un surdosage est extrêmement improbable. Les symptômes d’un surdosage ne sont pas connus.

Si vous oubliez d’utiliser PANTOPRAZOLE ACCORD 40 mg, poudre pour solution injectable :

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser PANTOPRAZOLE ACCORD 40 mg, poudre pour solution injectable :

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous ressentez l’un des effets indésirables suivants, prévenez immédiatement votre médecin ou contactez le service des urgences de votre hôpital le plus proche :

    · Réactions allergiques graves (fréquence rare, peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) : gonflement de la langue et/ou de la gorge, difficulté à déglutir, urticaire, difficultés à respirer, gonflement allergique du visage (œdème de Quincke / angio-œdème), vertiges sévères accompagnés d’un battement cardiaque très rapide et d’une transpiration excessive.

    · Atteintes graves de la peau (fréquence indéterminée, la fréquence ne peut pas être estimée à partir des données disponibles) : boursoufflure de la peau et dégradation rapide de votre état général, érosion (y compris léger saignement) des yeux, du nez, de la bouche/des lèvres ou des organes génitaux (syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell, érythème polymorphe) et photosensibilité.

    · Autres atteintes graves (fréquence indéterminée, la fréquence ne peut pas être estimée à partir des données disponibles) : jaunissement de la peau ou du blanc des yeux (endommagement sévère des cellules hépatiques, jaunisse) ou fièvre, éruption cutanée et hypertrophie des reins parfois accompagnée de douleurs à la miction, et douleurs lombaires (inflammation grave des reins), pouvant mener à une insuffisance rénale.

Les autres effets indésirables sont :

    · Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

Inflammation de la paroi de la veine et coagulation du sang (thrombophlébite) à l’endroit où le médicament a été injecté ; polypes bénins dans l’estomac.

    · Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

Maux de tête ; vertiges ; diarrhées ; nausées ; vomissements ; ballonnement et flatulence ; constipation ; bouche sèche ; douleur et gêne abdominales ; rougeur cutanée, exanthème, éruption cutanée ; démangeaisons ; sensation de faiblesse, de fatigue intense ou de malaise général ; troubles du sommeil ; fracture de la hanche, du poignet ou des vertèbres.

    · Rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000)

Dénaturation ou disparition totale du sens du goût ; troubles de la vision, tels que vision floue ; urticaire ; douleurs dans les articulations ; douleurs dans les muscles ; fluctuations pondérales ; élévation de la température corporelle ; forte fièvre ; gonflement des extrémités (œdème périphérique) ; réactions allergiques ; dépression ; augmentation du volume des seins chez l’homme.

    · Très rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)

Perte de l’orientation.

    · Fréquence indéterminée (ne peut pas être estimée à partir des données disponibles)

Hallucinations, confusion mentale (en particulier chez les patients ayant des antécédents de ces symptômes) ; diminution du taux de sodium dans le sang ; diminution du taux de magnésium dans le sang (voir rubrique 2) ; sensation de picotement, fourmillement, pincement et piqûre, sensation de brûlure ou d’engourdissement ;; éruption cutanée, potentiellement accompagnée de douleurs articulaires ; inflammation du gros intestin qui provoque une diarrhée aqueuse persistante.

Effets indésirables identifiés à travers les analyses sanguines :

    · Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

Une augmentation des enzymes hépatiques.

    · Rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1000)

Une augmentation de la bilirubine ; augmentation des taux de graisses dans le sang ; diminution importante du taux de granulocytes (un type de globule blanc) dans le sang circulant, associée à une fièvre élevée.

    · Très rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)

Une diminution du nombre de plaquettes sanguines, qui peut vous rendre plus susceptible de saigner ou d’avoir facilement des bleus que d’habitude ; une diminution du nombre de globules blancs, qui peut entraîner des infections plus fréquentes ; diminution anormale simultanée des nombres de globules rouges et de globules blancs, ainsi que des nombres de plaquettes.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

PolypesThrombophlébiteInjection