Notice médicament

information medicament

VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : Groupe pharmacothérapeutique : Antibactériens glycopeptidiques, code ATC : J01XA01

La vancomycine est un antibiotique appartenant à la famille des « glycopeptidiques ». Vancomycine élimine les bactéries responsables de différents types d'infections.

Vancomycine poudre est destinée à être utilisé en solution pour perfusion

La vancomycine en perfusion est utilisée dans toutes les tranches d’âges pour le traitement des infections sévères suivantes :

    · Infection de la peau et des tissus situés sous la peau.

    · Infection des os et des articulations.

    · Une infection des poumons appelées « pneumonie ».

    2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion ?

    N’utilisez jamais VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion :

    Avertissements et précautions

Des effets indésirables graves pouvant entraîner une perte de vision ont été rapportés après l'injection de vancomycine dans les yeux.

Adressez-vous à votre médecin, votre pharmacien hospitalier ou votre infirmier/ère avant d’utiliser VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion si :

    · vous avez déjà présenté une réaction allergique à la teicoplanine puisque ceci pourrait signifier que vous êtes également allergique à la vancomycine

    · vous avez des problèmes auditifs, en particulier si vous êtes âgé (vous pouvez avoir des tests auditifs pendant le traitement)

    · vous avez des problèmes rénaux (vous aurez des examens de sang et d’urines pendant le traitement)

    · vous recevez la vancomycine administrée en perfusion au lieu d’une administration par voie orale pour le traitement de diarrhée associée à une infection due à Clostridium difficile.

    Des réactions cutanées graves, y compris le syndrome de Stevens-Johnson, une nécrolyse épidermique toxique, une réaction médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques (DRESS) et une pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG) ont été rapportées en association avec un traitement à la vancomycine. Arrêtez d'utiliser la vancomycine et consultez immédiatement un médecin si vous remarquez l'un des symptômes décrits dans la rubrique 4.

Adressez-vous à votre médecin, pharmacien hospitalier ou votre infirmier/ère, pendant le traitement par VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion si :

    · Vous recevez de la vancomycine depuis longtemps (vous pouvez avoir besoin d’examens sanguin, hépatique et rénal pendant le traitement).

    · Vous présentez une réaction cutanée pendant le traitement

    Les médicaments ci-dessous sont susceptibles de réagir avec Vancomycine Hikma si vous les prenez en même temps. Il s'agit de médicaments indiqués dans le traitement :

      · Des infections causées par des bactéries (streptomycine, néomycine, gentamicine, kanamycine, amikacine, bacitracine, tobramycine, polymixine B, colistine, pipéracilline / tazobactam),

      · De la tuberculose (viomycine),

      · Des infections fongiques (amphotéricine B),

      et

        Votre médecin peut avoir besoin de surveiller votre sang et ajuster la posologie si VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion est administré en même temps que d'autres médicaments.

      Grossesse et allaitement

      Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament. La vancomycine ne doit être prescrite pendant la grossesse que si elle est absolument nécessaire.

      Informez votre médecin si vous allaitez car VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion est excrétée dans le lait maternel. Votre médecin décidera si VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion est vraiment nécessaire ou si vous devez arrêter d'allaiter.

      Conduite de véhicules et utilisation de machines

      VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion n'a pas d'effet ou a très peu d'effet sur votre capacité à conduire un véhicule et utiliser des machines.

      VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion contient

      Sans objet.

      Que contient ce médicament ?

      vancomycine (chlorhydrate de)

      Comment le prendre ?

      VANCOMYCINE HIKMA 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion vous sera administrée par des professionnels de santé pendant votre séjour à l'hôpital.

      Votre médecin décidera de la quantité de médicament qu'il convient de vous administrer chaque jour et de la durée du traitement.

      La dose que vous recevrez dépendra de :

        · votre âge,

        · votre poids

        · l'infection dont vous souffrez,

        · votre fonction rénale,

        · votre capacité auditive,

        Administration intraveineuse

      Quels sont ses effets indésirables possibles ?

      Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

      Arrêtez d'utiliser la vancomycine et consultez immédiatement un médecin si vous remarquez l'un des symptômes suivant:

        · plaques rougeâtres non surélevées, en forme de cible ou circulaires sur le tronc, souvent accompagnées de cloques centrales, desquamation de la peau, ulcères de la bouche, de la gorge, du nez, des organes génitaux et des yeux. Ces éruptions cutanées graves peuvent être précédées de fièvre et de symptômes pseudo-grippaux (syndrome de Stevens-Johnson et nécrolyse épidermique toxique).

        · Éruption cutanée étendue, température corporelle élevée et ganglions lymphatiques hypertrophiés (syndrome DRESS ou syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse).

        Vancomycine peut provoquer des réactions allergiques, bien que les réactions allergiques graves (choc anaphylactique) soient rares. Prévenez immédiatement votre médecin si vous avez brusquement une respiration sifflante, des difficultés à respirer, une rougeur sur la partie supérieure du corps, une éruption ou des démangeaisons.

      Effets secondaires fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1personne sur 10) :

        · Baisse de la tension artérielle ;

        · Essoufflement, respiration bruyante (un son aigu résultant d’une obstruction des voies respiratoires supérieures)

        · Eruption et inflammation de la muqueuse de la bouche, démangeaisons, éruption avec démangeaisons ; urticaire

        · Problèmes rénaux qui peuvent être détectés principalement par des tests sanguins

        · Rougeur de la partie supérieure du corps et du visage, inflammation d’une veine

      Effets secondaires peu fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

        · Perte transitoire ou permanente de l’audition

      Effets secondaires rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personnes sur 1 000) :

        · Baisse des globules blancs, globules rouges et plaquettes (cellules sanguines responsables de la coagulation sanguine).

        · Augmentation de certains globules blancs dans le sang.

        · Perte d’équilibre, bruits dans les oreilles, vertiges.

        · Inflammation des vaisseaux sanguins

        · Nausées (envie de vomir)

        · Inflammation des reins et défaillance rénale

        · Douleurs dans les muscles de la cage thoracique et du dos.

        · Fièvre, frissons.

      Effets secondaires très rares (peuvent affecter jusqu’à 1personne sur 10 000) :

        · Apparition soudaine de réaction cutanée allergique sévère avec desquamation de la peau ou avec apparition de cloques. Ceci peut être associé avec une fièvre élevée et des douleurs articulaires.

        · Arrêt cardiaque.

        · Inflammation de l’intestin provoquant des douleurs abdominales et une diarrhée, pouvant contenir du sang.

      Fréquence indéterminée (la fréquence ne peut pas être estimée sur la base des données disponibles) :

        · Vomissement, diarrhée.

        · Confusion, somnolence, manque d’énergie, gonflement, rétention d’eau, diminution de la quantité d’urine émise.

        · Eruption avec gonflement ou douleur derrière les oreilles, dans le cou, dans l’aine, sous le menton et au niveau des aisselles (ganglions gonflés), résultats anormaux des tests sanguins et de la fonction hépatique.

        Liste des effets indésirables possibles :

        Respiration difficileÉruption cutanéeInflammationPhlébiteDémangeaisonsInsuffisance rénaleTrouble de la peauStridorUrticaireCréatinineRash érythémateuxPerfusionAffections respiratoires NCASyndrome de l'homme rouge