Notice médicament

information medicament

PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR 250 microgrammes/25 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé

À quoi sert ce médicament ?

PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR est un médicament contenant deux principes actifs, le salmétérol et le propionate de fluticasone :

    · Le salmétérol est un bronchodilatateur de longue durée d’action. Les bronchodilatateurs aident à garder les bronches ouvertes. Cela permet de faciliter l’entrée et la sortie de l’air dans les poumons. L’effet dure au moins 12 heures.

    Votre médecin vous a prescrit ce médicament pour aider à prévenir certains troubles respiratoires tels que l’asthme.

    Vous devez utiliser PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR tous les jours comme indiqué par votre médecin. Cela permettra de contrôler correctement votre asthme.

    PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR permet d’éviter la survenue d’essoufflement et de sifflement. Cependant, PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR ne doit pas être utilisé lorsque vous avez une crise soudaine d’essoufflement ou de sifflement. Dans ces cas, vous devez utiliser votre médicament bronchodilatateur dit « de secours » d’action rapide et de courte durée, comme le salbutamol. Vous devez toujours avoir sur vous votre inhalateur dit « de secours » d’action rapide et de courte durée.

Que contient ce médicament ?

salmétérol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 22.54

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

    · Utilisez PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR tous les jours, jusqu’à avis contraire de votre médecin. Ne prenez pas plus que la dose recommandée.

    · N’arrêtez pas votre traitement ou ne réduisez pas vous-même vos doses de traitement sans en avoir préalablement parlé à votre médecin.

    Adultes et adolescents âgés de 12 ans et plus

    Deux inhalations deux fois par jour (matin et soir).

    Vos symptômes doivent être bien contrôlés en utilisant PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR deux fois par jour. Si c’est le cas, votre médecin peut alors décider de réduire votre dose à une prise par jour. Votre dose pourrait donc être réduite à :

    ou

    Il est très important de suivre les indications données par votre médecin sur le nombre de bouffées à inhaler ou l’intervalle de temps entre chaque prise de votre médicament.

    Si vous utilisez PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR pour le traitement de votre asthme, votre médecin souhaitera vérifier régulièrement votre état clinique. Si votre asthme ou votre essoufflement s’aggrave, consultez votre médecin immédiatement. Si vous entendez des sifflements bronchiques plus importants, si vous vous sentez plus souvent oppressé au niveau de la poitrine ou si vous avez plus souvent besoin d’utiliser votre traitement bronchodilatateur de secours, continuez à utiliser PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR sans augmenter le nombre de bouffées de PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR. Votre état respiratoire pourrait s’aggraver et vous pourriez alors être davantage malade. Dans ce cas, consultez votre médecin, car il se peut que vous ayez besoin d’un traitement supplémentaire.

    Instructions d’utilisation

    · Votre médecin, votre infirmier(ère) ou votre pharmacien devront vous montrer comment utiliser votre dispositif d’inhalation. Ils vérifieront comment vous l’utilisez à chaque visite. Ne pas utiliser PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR correctement ou comme vous l’a prescrit votre médecin pourrait limiter son efficacité pour traiter votre asthme.

    · Le médicament est contenu dans une cartouche pressurisée insérée dans un applicateur en plastique muni d’un embout buccal.

    · Un compteur de doses positionné au dos du dispositif vous indique le nombre de doses restantes dans le dispositif. Chaque fois que vous pressez sur la cartouche, une dose de médicament est libérée et le nombre de doses indiqué au compteur est décompté d’une unité.

    Vérification du fonctionnement du dispositif :

    1. Lorsque vous utilisez le dispositif pour la première fois, testez son bon fonctionnement. Retirez le capuchon de l’embout buccal en pressant doucement les côtés, entre le pouce et l’index et tirez-le.

    2. Afin de s’assurer qu’il fonctionne, agitez-le bien, éloignez l’embout buccal de vous et appuyez sur la cartouche pour libérer une bouffée dans l’air. Répétez ces étapes, en agitant bien le dispositif avant de libérer chaque bouffée, jusqu’à ce que le compteur indique 120. Si vous n’avez pas utilisé votre dispositif depuis une semaine ou plus, libérez deux bouffées de produit dans l’air.

    · Retirez le capuchon de l’embout buccal.

    · Ne séparez la cartouche de l’applicateur en plastique à aucun moment.

    · Essuyez l’intérieur et l’extérieur de l’embout buccal et l’applicateur plastique avec un tissu ou un mouchoir propre et sec.

    Ne pas plonger la cartouche métallique dans l’eau.

    · Douleurs d’estomac,

    · Fatigue et perte d’appétit, nausée,

    · Vomissement et diarrhée,

    · Perte de poids,

    · Maux de tête ou somnolence,

    · Diminution du taux de sucre dans votre sang,

    L’insuffisance surrénalienne peut s’aggraver et vous pouvez présenter un des effets indésirables mentionnés ci-dessus lorsque votre corps est soumis à des facteurs de stress tels que de l’apparition de fièvre ou un traumatisme (comme un accident de voiture), une infection ou une intervention chirurgicale.

    Si vous présentez un de ces effets indésirables, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Pour éviter l’apparition de ces symptômes, votre médecin peut vous prescrire un traitement supplémentaire par corticoïdes sous forme de comprimé (tel que la prednisolone).

    Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou votre infirmier/ère.

    · Maux de tête diminuant généralement à la poursuite du traitement.

    Effets fréquents (affectent moins d’1 personne sur 10) :

    · Candidose de la bouche et de la gorge (parfois douloureuse). Egalement langue irritée, voix rauque et irritation de la gorge. Rincer votre bouche avec de l’eau et la cracher et/ou se brosser les dents immédiatement après chaque prise de votre médicament peut permettre d’éviter ces effets. Votre médecin peut vous prescrire un traitement antifongique pour soigner la candidose.

    · Douleurs et inflammations des articulations, douleurs musculaires.

    Les effets indésirables suivants ont également été rapportés avec l’association propionate de fluticasone/salmétérol chez des patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) :

    · Pneumonie et bronchite (infection respiratoire). Informez votre médecin si vous ressentez l’un des symptômes suivants : quantité des crachats augmentée, modification de la coloration des crachats, fièvre, frissons, augmentation de la toux, augmentation de la gêne respiratoire.

    · Ecchymoses (bleus sur la peau) et fractures.

    · Inflammation des sinus (sensation de tension ou de pesanteur au niveau du nez, des joues et derrière les yeux, parfois accompagnée d’une douleur pulsatile).

    Effets peu fréquents (affectent moins d’1 personne sur 100) :

    · Augmentation du taux de sucre (glucose) dans votre sang (hyperglycémie). Si vous avez du diabète, des contrôles plus fréquents de votre taux de sucre dans le sang et un ajustement possible de votre traitement antidiabétique peuvent être nécessaires.

    · Cataracte (opacification du cristallin de l'œil provoquant généralement une gêne visuelle).

    · Accélération rapide du rythme cardiaque (tachycardie).

    · Tremblements et rythme cardiaque rapide ou irrégulier (palpitations). Cela est généralement sans gravité et diminue à la poursuite du traitement.

    · Douleur thoracique.

    · Sentiment d'inquiétude (cet effet survient principalement chez les enfants).

    · Troubles du sommeil.

    Effets rares (affectent moins d’1 personne sur 1000) :

        o un ralentissement de la croissance de l’enfant et de l’adolescent,

        o un amincissement de la trame osseuse,

        o un glaucome (affection de l'œil liée à une augmentation de la pression intraoculaire),

        o une prise de poids,

        Votre médecin s’assurera régulièrement que vous ne présentez pas ces effets indésirables et que vous utilisez l’association propionate de fluticasone/salmétérol à la plus faible dose permettant de contrôler votre asthme.

                Quels sont ses effets indésirables possibles ?

                Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

                Afin de prévenir l’apparition d’effets indésirables, votre médecin vous prescrira la dose la plus faible possible contrôlant votre asthme.

                Réactions allergiques : vous pouvez constater que votre essoufflement s’aggrave subitement, immédiatement après avoir utilisé PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR. Vous pouvez percevoir des sifflements bronchiques et tousser ou être essoufflé. Vous pouvez également ressentir des démangeaisons, remarquer une éruption cutanée (urticaire) ou un gonflement (généralement au niveau du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge), sentir que votre cœur se met soudainement à battre très rapidement ou vous sentir mal et avoir la tête qui tourne (malaise pouvant aller jusqu’à un évanouissement ou une perte de connaissance). Si vous ressentez l’un de ces symptômes ou s’ils apparaissent subitement après avoir utilisé PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR, arrêtez de prendre PROPIONATE DE FLUTICASONE/SALMETEROL BGR et parlez-en à votre médecin immédiatement. Les réactions allergiques à l’association propionate de fluticasone/salmétérol sont peu fréquentes (elles affectent moins de 1 personne sur 100).

                Les autres effets indésirables sont décrits ci-dessous :

                Effets très fréquents (affectent plus d’1 personne sur 10) :

                Liste des effets indésirables possibles :

                Infection des sinusTrouble de la peauMal musculaireFracture traumatiqueInfestationMal de gorge de l'ecclésiastiqueGêneInfectionArticulation douloureuseBronchiteCandida SAIBleuMal de têteSyndrome de carence en potassiumPharyngitePneumonieTrouble respiratoire