Notice médicament

information medicament

NEOSYNEPHRINE 2,5 % FAURE, collyre en solution en récipient unidose

À quoi sert ce médicament ?

NEOSYNEPHRINE 2,5 % FAURE, collyre en solution en récipient unidose contient une substance active, la phényléphrine, qui agit au niveau de l’œil en augmentant la taille de la pupille (mydriase).

Votre médecin vous prescrira ce médicament lors d’un diagnostic, d’un traitement de l’œil ou d’une chirurgie de l’œil.

Que contient ce médicament ?

phényléphrine (chlorhydrate de)

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

1 goutte de collyre (environ 20 µL) contient en moyenne 0,50 mg de substance active (chlorhydrate de phényléphrine).

L'unidose de 0,4 ml contient en moyenne 20 gouttes de collyre.

ADULTE

1 goutte dans l’œil qui pourra être renouvelée si nécessaire par votre médecin, sans dépasser trois gouttes.

Chez les sujets âgés, une prudence particulière est nécessaire (voir rubrique Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales).

PEDIATRIE

Prématurés, nouveau-nés (0 - 27 jours) et nourrissons (28 jours- 2 ans) : 1 seule goutte dans l’œil (voir rubrique Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales) sans renouvellement.

Chez les enfants (2 ans à 12 ans) : 1 goutte dans l’œil. Il n’est généralement pas nécessaire de renouveler l’application (voir rubrique Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales).

Chez les adolescents (12 à 18 ans) : La dose maximale ne doit pas dépasser deux instillations (voir rubrique Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales).

Vous devez toujours respecter strictement l’ordonnance de votre médecin et en particulier tenir compte du délai d’obtention de la mydriase (15 à 20 minutes) avant une éventuelle réadministration du produit.

Mode et voie d’administration

Ce médicament doit être administré au niveau de l’œil. Il ne doit en aucun cas être injecté.

Lors de l’utilisation de ce collyre, veuillez respecter les étapes suivantes :

1) Lavez-vous soigneusement les mains avant de procéder à l’application du collyre.

2) Evitez le contact de l’embout du récipient unidose avec l’œil ou les paupières.

3) Pour instiller ce collyre, tirez légèrement la paupière inférieure vers le bas en regardant en haut.

4) Déposez une goutte de collyre dans l’espace formé.

5) L’œil fermé, essuyez proprement l’excédent, notamment sur la joue.*

6) Comprimer l’angle interne de l’œil pendant 1 minute après chaque instillation*.

7) Jetez le récipient unidose immédiatement après son utilisation. Ne réutilisez pas un récipient unidose déjà ouvert.

8) Pour éviter l’ingestion surtout chez l’enfant, voir rubrique 2 « Mises en garde spéciales ».

*Afin d’éviter les effets systémiques induits par le passage de phényléphrine dans la circulation générale par les voies lacrymo-nasales, par la peau et par ingestion orale.

En cas de traitement concomitant par un autre collyre, espacer de 15 minutes les instillations.

Fréquence et durée du traitement

Vous devez suivre strictement l’ordonnance de votre médecin.

Si vous avez pris plus de NEOSYNEPHRINE 2,5 % FAURE, collyre en solution en récipient unidose que vous n’auriez dû

Contactez immédiatement votre médecin.

Si vous oubliez d’utiliser NEOSYNEPHRINE 2,5 % FAURE, collyre en solution en récipient unidose

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser NEOSYNEPHRINE 2,5 % FAURE, collyre en solution en récipient unidose

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Consultez immédiatement votre médecin si l’un des signes suivants survient :

    · Effets indésirables oculaires

    o Dilatation de la pupille gênante, gêne visuelle à la lumière.

    o Possibilité d’irritation ou de picotements transitoires.

    o Une crise de glaucome aigu (pression excessive à l’œil) que vous pourrez reconnaître par l’apparition de signes anormaux comme une rougeur, une douleur ou un trouble de la vision.

    o Une réaction allergique que vous pourrez reconnaître par une inflammation des paupières et/ou des parties de l’œil (la conjonctive et la cornée).

      o Elévation de la pression artérielle, accélération des battements du cœur.

      o Tremblements, pâleur, maux de tête.

      o Risque d’accidents majeurs tels que :

    § élévation de la tension artérielle,

    § œdème pulmonaire,

    § problème cardiaque.

      o Eczéma de contact

    Déclaration des effets secondaires

    5. COMMENT CONSERVER NEOSYNEPHRINE 2,5 % FAURE, collyre en solution en récipient unidose ?

    Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

    N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage sur la boîte et le récipient unidose. La date d’expiration fait référence au dernier jour de ce mois.

    Vous devez jeter immédiatement chaque récipient unidose après l’avoir utilisé. Vous ne devez pas réutiliser un récipient unidose déjà ouvert.

    Conservez les récipients unidose dans l’emballage extérieur, à l’abri de la lumière. Ne pas congeler.

    Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.