Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 heures, dispositif transdermique

À quoi sert ce médicament ?

La substance active de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA est la rivastigmine.

La rivastigmine appartient à une classe de substances appelées inhibiteurs de la cholinestérase. Chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, la disparition de certaines cellules nerveuses au niveau du cerveau entraîne des taux faibles du neurotransmetteur appelé acétylcholine (une substance qui permet aux cellules nerveuses de communiquer entre elles). La rivastigmine agit en bloquant les enzymes responsables de la destruction de l’acétylcholine : l’acétylcholinestérase et la butyrylcholinestérase. En bloquant ces enzymes, la rivastigmine permet d’augmenter les taux d’acétylcholine dans le cerveau, contribuant ainsi à diminuer les symptômes de la maladie d’Alzheimer.

RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA est utilisé dans le traitement des patients adultes atteints de formes légères à modérément sévères de la maladie d'Alzheimer, une maladie du cerveau qui affecte progressivement la mémoire, la capacité intellectuelle et le comportement.

Que contient ce médicament ?

rivastigmine

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère. Vérifiez auprès de votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère en cas de doute.

IMPORTANT :

    · Retirez le dispositif transdermique précédent avant d’appliquer UN nouveau dispositif.

    · Utilisez un seul dispositif transdermique de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 h, dispositif transdermique par jour.

    · Ne découpez pas le dispositif transdermique en morceaux.

    · Appuyez fermement sur le dispositif transdermique avec la paume de la main pendant au moins 30 secondes.

    · Évitez de vous toucher les yeux après avoir manipulé le dispositif transdermique.

Début du traitement

Votre médecin vous dira quel est le dosage de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 heures, dispositif transdermique qui vous convient.

    · En général, le traitement débute avec RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 h.

    · La posologie quotidienne habituelle recommandée est RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 9,5 mg/24 h. Si votre état ne s’améliore pas après au moins 6 mois, votre médecin pourra envisager l’augmentation de la dose à 13,3 mg/24 h (la dose de 13,3 mg/24 h ne peut pas être atteinte avec ce produit. Lorsque ce dosage est nécessaire, demandez conseil à votre pharmacien).

    · Utilisez un seul dispositif transdermique de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 heures, dispositif transdermique à la fois et remplacez-le par un nouveau après 24 heures.

Pendant le traitement, votre médecin pourra ajuster la posologie pour qu’elle soit adaptée à vos besoins individuels.

Si vous n’avez pas utilisé de dispositif depuis trois jours, n’appliquez pas le prochain dispositif transdermique avant d’avoir consulté votre médecin car il y a un plus grand risque d’effets indésirables. Le traitement peut être repris à la même posologie s’il n’est pas arrêté plus de trois jours. Dans le cas contraire, votre médecin vous recommandera de continuer votre traitement avec RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 h.

Où appliquer vos dispositifs transdermiques de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 h, dispositif transdermique

    · Avant d’appliquer le dispositif transdermique, assurez-vous que votre peau est propre et sèche, et sans poils, qu’aucune poudre, huile, crème hydratante ou lotion qui pourrait empêcher le dispositif transdermique d’adhérer correctement à la peau n’a été appliquée, que votre peau ne présente pas de coupure, d’éruption et/ou d’irritation.

    · Enlevez minutieusement le dispositif transdermique précédent avant d’en appliquer un nouveau. Le fait d’avoir plusieurs dispositifs transdermiques collés sur votre corps peut vous exposer à une quantité trop importante de ce médicament, ce qui peut potentiellement être dangereux.

          Lors du remplacement du dispositif transdermique, vous devez retirer le dispositif de la veille avant d’appliquer le nouveau dispositif à un endroit différent à chaque fois (par exemple, sur le côté droit du corps un jour, puis sur le côté gauche le lendemain, et sur le haut du corps un jour, puis sur le bas du corps le lendemain). N’appliquez pas un nouveau dispositif transdermique 2 fois sur le même endroit de la peau pendant 14 jours.

          Comment appliquer vos dispositifs transdermiques de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 h, dispositif transdermique

          Les dispositifs de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA sont des dispositifs en plastique minces, de couleur chair, qui se collent sur la peau. Chaque dispositif transdermique est présenté dans un sachet scellé qui le protège jusqu’à ce que vous soyez prêt à l’appliquer. Vous ne devez ouvrir le sachet ou retirer le dispositif transdermique que juste avant l’application.

          Si cela vous aide, vous pouvez, par exemple, écrire le jour de la semaine sur le dispositif transdermique avec un stylo à bille fin.

          Le dispositif transdermique doit être porté en permanence jusqu’au moment de le remplacer par un dispositif neuf. Vous pouvez essayer différents endroits (en choisissant parmi ceux mentionnés ci-dessus) lorsque vous appliquez un nouveau dispositif transdermique, pour trouver ceux qui sont le plus confortables pour vous et où les vêtements ne frottent pas sur le dispositif.

          Comment retirer vos dispositifs transdermiques de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 h

          Tirez doucement sur un bord du dispositif transdermique pour le décoller lentement de la peau. Dans le cas où un résidu d’adhésif reste sur votre peau, mouillez doucement la zone avec de l’eau chaude et du savon doux ou utilisez une huile pour bébé pour l’enlever. L’alcool ou un autre dissolvant liquide (dissolvant à ongles ou autres solvants) ne doivent pas être utilisés.

          Lavage des mains

          Vous devez vous laver les mains avec de l’eau et du savon après avoir retiré ou appliqué le dispositif transdermique. En cas de contact avec les yeux ou si les yeux deviennent rouges après manipulation du dispositif transdermique, rincez immédiatement avec beaucoup d’eau et consultez votre médecin si les symptômes persistent.

          Pouvez-vous prendre un bain, nager ou vous mettre au soleil lorsque vous portez vos dispositifs transdermiques de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 h ?

            · Les bains, la natation ou les douches n’altèrent pas le dispositif transdermique. Vérifiez que le dispositif transdermique ne s’est pas décollé pendant ces activités.

            · Le dispositif transdermique ne doit pas être exposé pendant une longue période à une source de chaleur externe (p. ex., soleil excessif, sauna, solarium).

          Que faut-il faire si votre dispositif transdermique se détache ?

          Si le dispositif transdermique s’est détaché, appliquez-en un nouveau pendant le reste de la journée, puis remplacez-le au moment habituel le lendemain.

          Quand faut-il appliquer vos dispositifs transdermiques de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA et pendant combien de temps ?

            · Pour que le traitement soit bénéfique, vous devez appliquer un nouveau dispositif transdermique chaque jour, de préférence au même moment de la journée.

            · Utilisez un seul dispositif transdermique RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA à la fois et remplacez le dispositif transdermique par un nouveau après 24 heures.

          Si vous avez utilisé plus de RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 heures, dispositif transdermique que vous n’auriez dû

          Si vous appliquez par erreur plus d’un seul dispositif transdermique, retirez tous les dispositifs collés sur votre peau et prévenez votre médecin que vous avez appliqué accidentellement plus d’un seul dispositif transdermique. Vous pouvez nécessiter une surveillance médicale.

          Certaines personnes qui ont utilisé accidentellement trop de rivastigmine ont eu une diminution du diamètre de la pupille (myosis), des rougeurs cutanées et une sensation de chaleur (bouffées de chaleur), des douleurs d’estomac, mal au cœur (nausées), des vomissements, des diarrhées, des battements du cœur lents, une soudaine difficulté à respirer (bronchospasme), une augmentation de la production de mucus, une augmentation de la transpiration, une incontinence ou une perte du contrôle intestinal, larmoiements, une tension artérielle basse, une augmentation de la production de salive, des étourdissement, des tremblements, des maux de têtes, une somnolence, une confusion, une augmentation de la tension artérielle, des hallucinations et un manque d’énergie (malaise). Dans les cas graves, une faiblesse musculaire, des contractions musculaires, des spasmes et un ralentissement ou un arrêt de la respiration ont été rapportés.

          Si vous oubliez d’utiliser RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 heures, dispositif transdermique

          Si vous vous rendez compte que vous avez oublié d’appliquer un dispositif transdermique, appliquez- en un immédiatement. Vous pourrez appliquer le prochain dispositif au moment habituel le lendemain. N’appliquez pas deux dispositifs transdermiques pour compenser le dispositif transdermique que vous avez oublié d’utiliser.

          Si vous arrêtez d’utiliser RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 heures, dispositif transdermique

          Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous arrêtez d’utiliser le dispositif transdermique.

          Si vous n’avez pas utilisé de dispositif transdermique pendant 3 jours ou plus, n’appliquez pas le prochain avant d’avoir consulté votre médecin car vous êtes susceptible d’avoir des effets indésirables.

          Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

          Quels sont ses effets indésirables possibles ?

          Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

          Il se peut que vous ayez des effets indésirables plus souvent au début du traitement ou quand la posologie est augmentée. Le plus souvent, ces effets indésirables vont disparaître progressivement au fur et à mesure que votre organisme s’habituera au médicament.

          Retirez immédiatement le dispositif transdermique et prévenez immédiatement votre médecin, si vous constatez l’un des effets indésirables suivants pouvant devenir grave :

            · crises convulsives ;

            · troubles du rythme cardiaque comme une accélération ou irrégularité des battements cardiaques ;

            · ulcère d’estomac (vous pouvez ressentir des douleurs d’estomac et, si vous vomissez, vos vomissements peuvent contenir du sang frais ou ressembler à du marc de café) ;

            · inflammation du pancréas – les signes incluent une douleur importante du haut de l’estomac, souvent accompagnée d’un mal au cœur (nausées) ou de vomissements ;

            · sensation de confusion, pouvant être associée à des hallucinations (voir, entendre, ressentir des choses qui n’existent pas), se sentir hors de la réalité (illusion) et augmentation ou baisse d’activité (délire) ;

            · troubles du foie (il se peut que vous remarquiez un jaunissement de la peau, un jaunissement du blanc des yeux, une coloration anormalement foncée des urines ou des nausées inexpliquées, des vomissements, une fatigue et une perte d’appétit).

          Autres effets indésirables possibles :

          Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 10)

            · céphalées ;

            · manque ou perte d’appétit, perte de poids ;

            · sensation d’anxiété, de dépression, de vertige ;

            · évanouissement ;

            · nausées, vomissements, diarrhée, indigestion/brûlure d’estomac, douleur d’estomac ;

            · sensation d’agitation, de fatigue, de faiblesse générale, de fièvre ;

            · éruption cutanée et réaction allergique au niveau du site d’application du dispositif transdermique, par exemple réactions eczémateuses, rougeurs, démangeaisons, gonflement et irritation ;

            · infection urinaire (douleur ou difficulté pour uriner, ou besoin d’aller à la selle plus fréquent) ;

            · incontinence urinaire (incapacité à retenir l’urine).

          Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 100) :

            · problèmes cardiaques comme un ralentissement des battements du cœur ;

            · déshydratation (perte importante de liquide) ;

            · hyperactivité (haut niveau d’activité, impatience) ;

            · agressivité.

          Rare (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 1 000) :

            · chute.

          Très rare (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 10 000) :

            · rigidité des bras ou des jambes, impatience, spasmes musculaires, tremblements, par exemple tremblements des mains.

          Fréquence indéterminée (fréquence ne pouvant être estimée sur la base des données disponibles) :

            · les signes d’une aggravation d’une maladie de Parkinson, tels que tremblements, raideur, somnolence et troubles de la marche ;

            · réaction allergique, par exemple vésicules ou inflammation cutanée, démangeaisons, urticaire ou rougeurs ;

            · battements cardiaques rapides ;

            · voir ou entendre des choses qui n’existent pas (hallucinations) ;

            · tension artérielle élevée ;

            · modification des tests de la fonction hépatique ;

            · sensation d’agitation ;

            · cauchemars.

          Des effets indésirables supplémentaires ont été rapportés avec les gélules ou la solution buvable de rivastigmine et peuvent se produire avec le dispositif transdermique :

          Les effets indésirables :

          Douleur abdominaleAngine de poitrineAsthénieConfusDiarrhéeSensation vertigineuseUlcère duodénalIndigestionÉruption cutanéePerte d'énergieFièvreHémorragie gastro-intestinaleMal de têteInsuffisance cardiaqueMal au coeurNerveux/nerveusePareTrouble de la peauA perdu connaissanceIncontinence d'urineInfection urinaireVomiAgitationRéaction cutanéeSe sent très malAppétit diminuéOedème au site d'applicationRupture de l'oesophageAnxiété et dépressionAnorexie mentale et boulimieIrritation au site d'applicationRash au site d'applicationÉtats asthéniquesÉrythème au site d'applicationDémangeaisons au site d'applicationInsomniePerte de poidsInfestationInfection