Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ROPINIROLE MYLAN 0,25 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

La substance active de ROPINIROLE MYLAN est le ropinirole qui appartient à un groupe de médicaments appelés agonistes dopaminergiques. Les agonistes dopaminergiques agissent dans votre cerveau comme la substance naturelle appelée dopamine.

    Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont des faibles concentrations de dopamine dans certaines parties du cerveau. Le ropinirole a des effets similaires à ceux de la dopamine naturelle permettant ainsi de réduire les symptômes de la maladie de Parkinson.

    Les patients qui souffrent d’un Syndrome des Jambes Sans Repos modéré à sévère présentent classiquement des difficultés à dormir ou des sensations très désagréables dans les membres inférieurs ou supérieurs.

    Le Syndrome des Jambes Sans Repos est une affection qui se caractérise par un besoin irrésistible de remuer les membres inférieurs et occasionnellement les bras, et qui s’accompagne habituellement de sensations inconfortables, telles que fourmillements, brûlures ou picotements. Ces impressions surviennent pendant les périodes de repos ou d'inactivité, telle que la position assise ou couchée, particulièrement au lit, et empirent le soir ou la nuit.

    Les patients ne peuvent habituellement les soulager qu’en marchant ou remuant les membres affectés, ce qui provoque souvent des troubles du sommeil.

    ROPINIROLE MYLAN soulage cet inconfort et réduit le besoin de remuer les membres qui interrompt la nuit de sommeil.

Que contient ce médicament ?

ropinirole

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 3.25

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute

ROPINIROLE MYLAN peut vous être administré seul, pour traiter les symptômes d’une maladie de Parkinson ou d’un Syndrome des Jambes Sans Repos. Vous pouvez recevoir ROPINIROLE MYLAN en association avec un médicament appelé L-Dopa (ou lévodopa)

Ne donnez pas ROPINIROLE MYLAN à des enfants. Normalement, ROPINIROLE MYLAN n’est pas prescrit aux personnes de moins de 18 ans.

Avalez le(s) comprimé(s) de ROPINIROLE MYLAN entiers, avec de l’eau. Ne mâchez pas ou n’écrasez pas les comprimés.

La dose exacte de ROPINIROLE MYLAN peut différer d'une personne à l'autre. Votre médecin choisira celle que vous devrez prendre chaque jour ; respectez ses instructions. Si vous prenez ROPINIROLE MYLAN pour la première fois, votre dose sera augmentée progressivement.

Quelle quantité de ROPINIROLE MYLAN devrez-vous prendre ?

Cela peut prendre quelques semaines avant que ce médicament ne soit efficace.

Si vos symptômes s'aggravent

Dans certains cas, il arrive que les symptômes du Syndrome des Jambes Sans Repos s’aggravent chez les personnes prenant ROPINIROLE MYLAN. Les symptômes peuvent par exemple débuter plus tôt dans la journée, ou après un délai plus court au repos. Ou encore, les symptômes peuvent toucher d’autres parties du corps, telles que les bras.

Si c’est votre cas, veuillez consulter votre médecin.

Prise de votre dose de ROPINIROLE MYLAN

Avalez le(s) comprimé(s) de ROPINIROLE MYLAN entier(s), avec un verre d'eau. Il est préférable de prendre ROPINIROLE MYLAN avec de la nourriture pour réduire le risque de nausées.

Si vous oubliez de prendre ROPINIROLE MYLAN 0,25 mg, comprimé pelliculé

Ne prenez pas de dose double pour compenser celle que vous avez oublié de prendre.

Contentez-vous de prendre la dose suivante à l'heure habituelle.

Si vous avez sauté la prise de ROPINIROLE MYLAN pendant un jour ou plus, demandez conseil à votre médecin sur la façon de le reprendre.

Si vous arrêtez de prendre ROPINIROLE MYLAN 0,25 mg, comprimé pelliculé

N'arrêtez pas de prendre ROPINIROLE MYLAN sans l'avis de votre médecin.

Prenez ROPINIROLE MYLAN aussi longtemps que votre médecin vous le recommande. Ne l'arrêtez pas sans son conseil.

Si vous arrêtez de prendre ROPINIROLE MYLAN brutalement, les symptômes de votre maladie peuvent être aggravés. Un arrêt brutal peut aussi vous amener à développer une maladie appelée syndrome malin des neuroleptiques qui peut représenter un risque sanitaire majeur. Les symptômes comprennent : akinésie (perte de mouvement des muscles), muscles rigides, fièvre, instabilité de la pression artérielle, tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque), confusion, une baisse du niveau de conscience (par exemple, coma).

Si vous devez arrêter de prendre ROPINIROLE MYLAN, votre médecin réduira la dose progressivement.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables de ROPINIROLE MYLAN, comprimé pelliculé ont plus de chances de survenir quand on commence à le prendre ou quand la dose vient d’être augmentée. Ils sont habituellement légers et peuvent devenir moins gênants quand on prend la même dose pendant un certain temps. Si ces effets secondaires vous préoccupent, parlez-en avec votre médecin.

Si vous remarquez l'un des effets indésirables graves suivants, arrêtez de prendre du ropinirole et contactez immédiatement un médecin :

    Autres effets indésirables possibles

    Très fréquents (peut affecter plus de 1 personne sur 10)

    · évanouissement, (syncope) ;

    · sensation de somnolence ;

    · nausées ou vomissements ;

    Fréquents (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10)

    · hallucinations (« vision » de choses en réalité absentes) ;

    · étourdissements (sensation de tournoiement) ;

    · brûlures d'estomac ;

    · douleur abdominale ;

    · gonflement des jambes, des pieds ou des mains ;

    · fatigue (fatigue mentale ou physique) ;

    · nervosité ;

    Peu fréquents (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 100)

    · hypotension ;

    · vertiges ou perte de connaissance, particulièrement lorsque l’on se redresse soudainement (ce phénomène est dû à une chute de la pression artérielle) ;

    · forte envie de dormir pendant la journée (somnolence extrême) ;

    · endormissement très soudain sans somnolence préalable (accès de sommeil d'apparition soudaine) ;

    Fréquence indéterminée (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    · modifications de la fonction hépatique, qui se sont manifestées dans les tests sanguins ;

    · réactions allergiques telles que gonflements rouges prurigineux sur la peau (urticaire), éruption cutanée ou démangeaisons intenses ;

    · agression ;

    · envie de fortes doses de médicaments dopaminergiques au-delà de celle nécessaire pour contrôler les symptômes moteurs, connus sous le nom syndrome de dysrégulation dopaminergique ;

    · après l’arrêt ou la diminution de votre traitement par ropinirole, des symptômes tels que : dépression, apathie (indifférence), anxiété, fatigue, sueurs ou douleur peuvent apparaître (l’ensemble de ces symptômes est appelé syndrome de sevrage aux agonistes dopaminergiques ou SSAD) ;

    · incapacité à résister à l’envie, l'impulsion ou à la tentation de réaliser une action qui pourrait être préjudiciable pour vous ou pour les autres, notamment :

    o forte impulsion à jouer à l'excès malgré des conséquences graves pour soi-même ou pour la famille,

    o modification ou augmentation de l'intérêt sexuel et comportement significatif pour vous ou pour d'autres personnes, par exemple, une pulsion sexuelle accrue,

    o achats ou dépenses excessifs incontrôlables,

    Prévenez votre médecin si vous ressentez un de ces comportements, il cherchera un moyen de gérer ou de réduire les symptômes.

Liste des effets indésirables possibles :

Douleur abdominaleConfusSensation vertigineuseDyskinésieOedèmePerte d'énergieHallucinantMal au coeurNerveux/nerveuseMaladie de ParkinsonJambes sans reposA perdu connaissanceSomnolenceTête qui tourneVomiOedème périphérique