Notice médicament

information medicament

MELATONINE ARROW LP 2 mg, comprimé à libération prolongée

À quoi sert ce médicament ?

La substance active de MELATONINE ARROW LP, la mélatonine, fait partie d’un groupe d’hormones naturelles produites par l’organisme.

MELATONINE ARROW LP est utilisé seul pour le traitement à court terme de l’insomnie primaire (difficultés persistantes à s’endormir ou à rester endormi, ou sommeil de qualité médiocre) chez des patients de 55 ans et plus. « Primaire » signifie que la cause de l’insomnie n’a pas été identifiée, en particulier pas de causes médicales, mentales ou environnementales.

Que contient ce médicament ?

mélatonine

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée est de un comprimé de MELATONINE ARROW LP (2 mg) par jour, pris par voie orale, après le repas et 1 à 2 heures avant de se coucher. Cette posologie peut être poursuivie pendant une période allant jusqu’à 13 semaines.

Vous devez avaler le comprimé entier. Les comprimés de MELATONINE ARROW LP ne doivent pas être écrasés ou coupés en deux.

Si vous avez pris plus de MELATONINE ARROW LP 2 mg, comprimé à libération prolongée que vous n’auriez dû

Si vous avez accidentellement pris plus de comprimés que vous n’auriez dû, consultez votre médecin ou votre pharmacien aussitôt que possible.

Si vous prenez plus que la dose quotidienne recommandée, cela risque de vous rendre somnolent(e).

Si vous oubliez de prendre MELATONINE ARROW LP 2 mg, comprimé à libération prolongée

Si vous oubliez de prendre votre comprimé, prenez-en un autre aussitôt que vous vous en apercevez, juste avant de vous coucher, ou bien attendez qu’il soit temps de prendre votre prochaine dose, puis continuez comme d’habitude.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre MELATONINE ARROW LP 2 mg, comprimé à libération prolongée

L’interruption ou l’arrêt précoce du traitement n’a aucun effet nocif connu. L’utilisation de MELATONINE ARROW LP n’est pas connue pour causer un effet de sevrage quelconque après l’arrêt du traitement.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous ressentez un des effets indésirables graves mentionnés ci-dessous, arrêtez de prendre le médicament et contactez immédiatement votre médecin :

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à une personne sur 100) :

    · douleurs thoraciques.

Rare (pouvant affecter jusqu’à une personne sur 1 000) :

    · perte de conscience et évanouissement ;

    · graves douleurs thoraciques dues à une angine de poitrine ;

    · perception exagérée des battements du cœur ;

    · dépression ;

    · altération de la vue ;

    · vision trouble ;

    · désorientation ;

    · vertige (un sentiment d’étourdissement ou de « mouvement giratoire ») ;

    · présence de globules rouges dans l’urine ;

    · diminution du nombre de globules blancs dans le sang ;

    · diminution du nombre de plaquettes dans le sang, ce qui augmente le risque de saignement ou de contusion ;

    · psoriasis.

Si vous ressentez un des effets indésirables non graves mentionnés ci-dessous, consultez votre médecin et/ou demandez-lui conseil :

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à une personne sur 100) :

    · irritabilité, nervosité, impatience, insomnie, rêves anormaux, cauchemars, anxiété, migraine, maux de tête, léthargie (fatigue, manque d’énergie), agitation associée à une activité accrue, sensations vertigineuses, fatigue, pression artérielle augmentée, douleurs abdominales hautes, indigestion, aphtes, sécheresse buccale, nausées, changements de la composition de votre sang qui pourraient provoquer un jaunissement de la peau ou des yeux, inflammation de la peau, sueurs nocturnes, démangeaison, éruption cutanée, sécheresse cutanée, douleur dans les extrémités, symptômes de la ménopause, sensation de faiblesse, élimination de glucose dans les urines, excès de protéines dans les urines, fonction hépatique anormale et prise de poids.

Rare (pouvant affecter jusqu’à une personne sur 1 000) :

    · zona, augmentation des taux de molécules grasses dans le sang, taux faibles de calcium dans le sang, taux faibles de sodium dans le sang, troubles de l’humeur, agressivité, agitation, pleurs, symptômes de stress, réveil tôt le matin, augmentation de la libido (désir sexuel augmenté), humeur dépressive, altération de la mémoire, troubles de l’attention, état de rêve, syndrome des jambes sans repos, sommeil de qualité médiocre, sensations de fourmillements ou de picotements, larmoiement accru (yeux qui pleurent), étourdissement en position debout ou assise, bouffées de chaleur, reflux acide, trouble de l'estomac, cloques dans la bouche, ulcération de la langue, gêne gastro-intestinale, vomissements, bruits intestinaux anormaux, gaz intestinaux, production excessive de salive, mauvaise haleine, gêne abdominale, trouble gastrique, inflammation de la paroi de l’estomac, eczéma, éruption cutanée, dermite des mains, éruption cutanée avec démangeaisons, affections des ongles, arthrite, contractures musculaires, douleur cervicale, crampes nocturnes, érection prolongée pouvant s'avérer douloureuse, inflammation de la prostate, fatigue, douleur, soif, augmentation du volume des urines, miction nocturne, augmentation des enzymes hépatiques, anomalie des électrolytes sanguins et tests biologiques anormaux.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · réaction d’hypersensibilité, gonflement de la bouche ou de la langue, gonflement de la peau et écoulement anormal de lait.

Liste des effets indésirables possibles :

Articulation douloureuseMal de dosRhinopharyngite