Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PERINDOPRIL TOSILATE/INDAPAMIDE TEVA 5 mg/1,25 mg, comprimé pelliculé sécable

À quoi sert ce médicament ?

Qu’est-ce que PERINDOPRIL TOSILATE/INDAPAMIDE TEVA 5 mg/1,25 mg, comprimé pelliculé sécable ?

PERINDOPRIL TOSILATE/INDAPAMIDE TEVA est une association de deux principes actifs, le périndopril et l'indapamide. Ce médicament est un antihypertenseur et est indiqué dans le traitement de l'hypertension artérielle.

Dans quels cas PERINDOPRIL TOSILATE/INDAPAMIDE TEVA 5 mg/1,25 mg, comprimé pelliculé sécable est-il utilisé ?

Le périndopril appartient à la classe des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC). Il agit en dilatant les vaisseaux sanguins, facilitant ainsi le travail du cœur pour expulser le sang dans les vaisseaux. L'indapamide est un diurétique. Les diurétiques augmentent la quantité d'urine produite par les reins. Cependant, l'indapamide est différent des autres diurétiques ; il n'entraîne qu'une légère augmentation de la quantité d'urine produite. Ces deux principes actifs réduisent la pression artérielle et agissent ensemble pour la contrôler.

Que contient ce médicament ?

périndopril

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.66

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La posologie recommandée est d'un comprimé une fois par jour. Votre médecin pourra décider de modifier la posologie si vous souffrez d'insuffisance rénale. Prenez le comprimé de préférence le matin, avant un repas. Avalez le comprimé avec un verre d'eau.

Le comprimé peut être divisé en doses égales.

Si vous avez pris plus de PERINDOPRIL TOSILATE/INDAPAMIDE TEVA 5 mg/1,25 mg, comprimé pelliculé sécable que vous n’auriez dû :

Si vous avez pris trop de comprimés, contactez immédiatement votre médecin ou l'hôpital le plus proche. L'évènement le plus probable, en cas de surdosage, est l'hypotension. Si une hypotension importante se produit (associée à des vertiges ou à des étourdissements), elle peut être combattue en allongeant le patient, avec les jambes relevées.

Si vous oubliez de prendre PERINDOPRIL TOSILATE/INDAPAMIDE TEVA 5 mg/1,25 mg, comprimé pelliculé sécable :

Il est important de prendre votre médicament chaque jour car un traitement régulier est plus efficace. Cependant, si vous avez oublié de prendre PERINDOPRIL TOSILATE/INDAPAMIDE TEVA, reprenez simplement votre traitement le jour suivant comme d'habitude. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre PERINDOPRIL TOSILATE/INDAPAMIDE TEVA 5 mg/1,25 mg, comprimé pelliculé sécable :

Le traitement de l'hypertension artérielle étant généralement un traitement de longue durée, vous devez demander conseil à votre médecin avant de l'interrompre.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous remarquez l'un des effets indésirables suivants, arrêtez tout de suite de prendre ce médicament et contactez immédiatement votre médecin :

    · gonflement de la face, des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge, difficulté à respirer,

    · sensation vertigineuses sévères et évanouissement,

    · battements du cœur inhabituellement rapides ou irréguliers.

Par ordre décroissant de fréquence, les effets indésirables suivants ont été rapportés :

    · Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) : maux de tête, étourdissement, vertiges, picotements, troubles de la vision, acouphènes (sensations de bruits dans les oreilles), étourdissements dus à une baisse de pression artérielle, toux, essoufflement, troubles gastro-intestinaux (nausées, douleur épigastrique, anorexie, vomissements, douleur abdominale, trouble du goût, bouche sèche, dyspepsie ou digestion difficile, diarrhée, constipation), réactions allergiques (telles qu’éruptions cutanées, démangeaisons), crampes musculaires, sensation de fatigue.

    · Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) : changements d'humeur, troubles du sommeil, dépression, bronchospasme (sensation de serrement dans la poitrine, souffle bruyant et court), angio-œdème (symptômes tels que sifflement respiratoire, gonflement de la face et de la langue), urticaire, purpura (points rouges sur la peau), troubles du rein, impuissance, transpiration.

    · Rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) : aggravation du psoriasis, urines foncées, nausées ou vomissements, crampes musculaires, confusion et convulsion. Ces symptômes peuvent être ceux d’un trouble appelé SIADH (Syndrome de sécrétion inappropriée d'hormone anti-diurétique), diminution ou absence de production d’urine, bouffée congestive, insuffisance rénal aigüe

    · Très rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000) : confusion, troubles cardiovasculaires (battements cardiaques irréguliers, angine de poitrine, attaque cardiaque), pneumonie éosinophile (une forme rare de pneumonie), rhinite (nez bouché ou qui coule), réaction allergique dans l’intestin grêle (angio-œdème intestinal), manifestations cutanées sévères telles que érythème polymorphe. Si vous souffrez de lupus érythémateux disséminé (une forme de maladie du collagène), celle-ci peut être aggravée. Des cas de réactions de photosensibilité (modification de l'apparence de la peau) après l'exposition au soleil ou aux UVA ont aussi été rapportés.

    · Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) : diminution de la vision ou douleur dans les yeux due à une pression élevée (signes possibles d’une accumulation de fluide dans la couche vasculaire de l’œil [épanchement choroïdien] ou d’un glaucome aigu à angle fermé), malaise, décoloration, engourdissement et douleur au niveau des doigts ou des orteils (phénomène de Raynaud), battement cardiaque irrégulier mettant en jeu le pronostic vital (torsades de pointes), tracé d’électrocardiogramme anormal, augmentation du taux des enzymes hépatiques.

Des troubles sanguins, du rein, du foie ou du pancréas et des modifications au niveau des paramètres biologiques (dosages sanguins) peuvent survenir. Votre médecin pourra vous prescrire des examens biologiques (prises de sang) pour contrôler votre état.

En cas d'insuffisance hépatique (troubles du foie), une encéphalopathie hépatique peut survenir (maladie de dégénérescence du cerveau).

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Douleur abdominaleAsthénieConstipationTouxDiarrhéeSensation vertigineusePerturbation du goûtIndigestionRespiration difficileÉruption cutanéeMal de têteHypertensionHypotension orthostatiqueMal au coeurDouleurParesthésieDémangeaisonsSténose de l'artère rénale SAIInsuffisance rénaleBruits dans la têteTête qui tourneVomiBouche sècheCréatininePapuleYeux troublesAnorexie mentale et boulimieArrêt du traitement