Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PROHANCE 0,5 mmol/mL, solution injectable en seringue pré-remplie

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est un produit de contraste pour imagerie, contenant du gadotéridol. Il vous a été prescrit en vue d'un examen par IRM.

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Que contient ce médicament ?

gadotéridol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 57.83

Comment le prendre ?

Posologie

Posologie usuelle chez l'adulte et l'enfant : 0,2 mL par kilogramme de masse corporelle. Dans certains cas chez l’adulte, une seconde dose de 0,4 mL/Kg peut être administrée.

Mode et voie d'administration

Injection intra-veineuse.

Utilisation dans des populations particulières

L'utilisation de PROHANCE n'est pas recommandée chez les patients qui ont des troubles rénaux sévères et chez les patients qui ont récemment eu ou doivent prochainement bénéficier d'une greffe du foie. Si l'administration de PROHANCE est cependant nécessaire, vous ne devrez recevoir qu'une seule dose au cours d'un examen et ne pas faire l'objet d'un second examen IRM avec injection de produit de contraste avant au moins sept jours.

Utilisation chez les nouveau-nés, nourrissons, enfants et adolescents

Chez le nouveau-né jusqu'à l'âge de 4 semaines et le nourrisson jusqu'à l'âge d'un an, PROHANCE ne doit être administré qu'après un examen approfondi de la situation par le médecin. Les nouveau-nés et les nourrissons ne doivent recevoir qu'une seule dose au cours d'un examen et ne pas faire l'objet d'un second examen IRM avec injection de produit de contraste avant au moins sept jours.

L'administration pour la réalisation d'une IRM du corps entier n'est pas recommandée chez le nourrisson âgé de moins de 6 mois.

Sujets âgés

Il n'est pas nécessaire d'adapter votre dose si vous avez 65 ans ou plus, mais une analyse de sang pourra être faite afin de vérifier le fonctionnement de vos reins.

Si vous avez reçu plus de PROHANCE 0,5 mmol/mL, solution injectable que vous n'auriez dû

Dans le cas exceptionnel d'un surdosage, votre médecin prendrait les mesures adaptées afin de traiter les éventuels symptômes. Votre médecin surveillerait dans ce cas votre fonction rénale.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les mesures et procédures de sécurité requises lors de l’utilisation de l’IRM sont applicables lorsque PROHANCE est utilisé pour accroître le contraste.

Des cas de fibrose néphrogénique systémique (durcissement de la peau qui peut également affecter les tissus mous et les organes internes) ont été rapportés, le plus souvent chez des patients ayant reçu PROHANCE ainsi que d’autres produits de contraste contenant du gadolinium.

Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

    · Nausées.

Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

    · Maux de tête, trouble de la perception, vertiges, troubles du goût.

    · Augmentation de la sécrétion de larmes.

    · Bouffées de chaleur, tension artérielle basse.

    · Bouche sèche, vomissements.

    · Envie de se gratter, éruption cutanée, démangeaisons.

    · Douleur au niveau du site d’injection, réaction au site d’injection (notamment suite à la diffusion du produit de contraste en dehors des vaisseaux sanguins).

Rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1000)

    · Réactions allergiques (les symptômes fréquemment rapportés incluent : sensation de gorge serrée, irritation de la gorge, difficultés à respirer, inconfort dans la poitrine, sensation de chaleur, difficultés à avaler, sensation de brûlure, gonflement de la gorge, tension artérielle basse).

    · Anxiété.

    · Troubles de la coordination des mouvements, convulsions, altération mentale.

    · Bourdonnement d’oreilles.

    · Troubles du rythme cardiaque.

    · Spasme de la gorge, respiration courte, écoulement nasal, toux, pause respiratoire, respiration sifflante.

    · Douleur abdominale, gonflement de la langue, démangeaisons dans la bouche, inflammation des gencives, diarrhée.

    · Gonflement du visage.

    · Raideur musculaire.

    · Douleur dans la poitrine, fièvre.

Non connue (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    · Malaise, perte de connaissance.

    · Coma.

    · Arrêt cardiaque.

    · Arrêt respiratoire.

    · Présence de liquide dans les poumons.

    · Défaillance rénale.

    · Réaction vasovagale (les symptômes fréquemment rapportés sont : nausées, vertiges et transpiration excessive. Dans des cas graves, les symptômes incluent : pâleur, transpiration excessive, rythme cardiaque faible, et éventuellement perte de connaissance. De plus, les symptômes suivants peuvent également survenir: peur ou anxiété, agitation, faiblesse salivation excessive).

Effets indésirables supplémentaires chez les enfants

Les effets indésirables liés à PROHANCE observés chez l’enfant sont les mêmes que chez l’adulte.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

AllergieMal au coeurSalive augmentéeInjectionA perdu connaissanceTête qui tourneAgitationRéaction cutanéeFréquence cardiaque basse