Notice médicament

information medicament

ZOPICLONE ARROW LAB 3,75 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Le nom de votre médicament est ZOPICLONE ARROW LAB 3,75 mg, comprimé pelliculé. Il appartient à un groupe de médicaments appelés hypnotiques. Il a une action sur votre cerveau pour vous aider à dormir.

Chez l’adulte :

La zopiclone, la substance active de ce médicament, est utilisée pour traiter les troubles du sommeil tels que :

    · difficultés d'endormissement ;

    · réveils au milieu de la nuit ;

    · réveils trop tôt ;

    La zopiclone peut être utilisée pour traiter des problèmes de sommeil temporaires ou plus durables. Cependant, le la zopiclone ne doit pas être utilisé tous les jours pendant de longues périodes ou pour traiter la dépression. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

Que contient ce médicament ?

zopiclone

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 15%

Prix: 2.31

Comment le prendre ?

Le traitement devra être le plus court possible et ne devra pas excéder 4 semaines, y compris la période de diminution progressive de la dose.

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou de votre pharmacien en cas de doute.

Prise de ce médicament :

    · Prendre ce médicament par voie orale ;

    · Avaler le comprimé avec un verre d'eau ;

    · Ne pas sucer ou mâcher le comprimé ;

    · A prendre juste avant d'aller vous coucher en une seule prise et ne pas prendre une autre dose durant la même nuit ;

    Tests sanguins

    · ZOPICLONE ARROW LAB peut modifier les taux d'enzymes hépatiques mesurés lors d’une analyse de sang. Cela peut signifier que votre foie ne fonctionne pas correctement ;

    Si vous avez pris plus de ZOPICLONE ARROW LAB 3,75 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû

    Si vous avez pris plus de ZOPICLONE ARROW LAB 3,75 mg, comprimé pelliculé que vous n'auriez dû, prévenez votre médecin ou allez directement au service des urgences de l’hôpital le plus proche. Prenez la boite du médicament avec vous pour que le médecin puisse savoir ce que vous avez pris.

    Prendre trop de zopiclone peut être très dangereux. Les effets suivants peuvent apparaître :

    · somnolence, confusion, sommeil profond et possibilité de tomber dans le coma ;

    · muscles sans force (hypotonie) ;

    · sensations de vertige, étourdissements ou évanouissements. Ces effets sont dus à une pression artérielle basse ;

    · chutes ou pertes d'équilibre (ataxie) ;

      · anxiété, tremblements, irritabilité, agitation, confusion ou crises de panique ;

      · transpiration ;

      · maux de tête ;

      · rythme cardiaque rapide ou irrégulier (palpitations) ;

      · un niveau plus faible d’attention et des problèmes de concentration ;

      · cauchemars, voir ou entendre des choses qui n'existent pas (hallucinations) ;

      · être plus sensible à la lumière, au bruit et au toucher qu'à la normale ;

      · baisse de contact avec la réalité ;

      · engourdissement et picotements dans les mains et les pieds ;

      · douleurs musculaires ;

      Dans de rares cas, des convulsions (crises d'épilepsie) peuvent également survenir.

      Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

    Quels sont ses effets indésirables possibles ?

    Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    Arrêtez de prendre ZOPICLONE ARROW LAB et consultez votre médecin ou allez immédiatement à l'hôpital si :

    Vous avez une réaction allergique. Les signes peuvent comprendre : une éruption cutanée, des difficultés à avaler ou à respirer, un gonflement des lèvres, du visage, de la gorge ou de la langue.

    Prévenez votre médecin dès que possible si vous ressentez l'un des effets indésirables suivants :

    Rares (peuvent affecter jusqu'à 1 personne sur 1 000)

      · mémoire faiblissante depuis que vous prenez ZOPICLONE ARROW LAB (amnésie) – afin d’éviter ce phénomène, assurez-vous de pouvoir disposer de 7 à 8 heures de sommeil ininterrompu lorsque vous prenez ce médicament,

      · voir ou entendre des choses qui n'existent pas (hallucinations),

      · chute, particulièrement chez les personnes âgées.

    Fréquence indéterminée (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

      · croire des choses qui n'existent pas (délire),

      · se sentir faible ou triste (humeur dépressive).

    Prévenez votre médecin ou votre pharmacien si l'un des effets indésirables suivants devient grave ou dure plus de quelques jours :

    Fréquents (peuvent affecter jusqu'à 1 personne sur 10)

      · un goût amer ou métallique dans la bouche,

      · sensation d’étourdissement ou de somnolence,

      Peu fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

      · se sentir malade (nausées) ou être malade (vomissements),

      · sensation d’étourdissement,

      · maux de tête,

      · cauchemars,

      · se sentir physiquement ou mentalement fatigué,

      · agitation.

    Rares (peuvent affecter jusqu'à 1 personne sur 1 000)

      · se sentir confus(e),

      · démangeaisons, éruption cutanée (urticaire),

      · se sentir irritable ou agressif(ve),

      · baisse de la libido,

      Très rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)

      · éruption cutanée grave et potentiellement mortelle (syndrome de Stevens-Johnson/nécrolyse épidermique toxique) ;

      · éruption cutanée avec taches rouges irrégulières (érythème polymorphe).

    Fréquence indéterminée (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

      · se sentir nerveux(se) ou en colère,

      · sensation d'étourdissement ou problèmes de coordination,

      · vision double,

      · démarche titubante ou chancelante,

      · faiblesse musculaire,

      · indigestion,

      · devenir dépendant à la zopiclone,

      · ralentissement de la respiration (dépression respiratoire),

      · sensations cutanées inhabituelles, telles qu’engourdissement, fourmillement, picotement, brûlure ou grouillement sur la peau (paresthésie),

      · troubles mentaux tels des que troubles de la mémoire, de l’attention ou de la parole.

    Conduire en dormant et autres comportements étranges

    Après la prise de somnifères, quelques cas de personnes faisant des choses pendant leur sommeil dont elles ne se rappelaient pas en se réveillant ont été rapportés. Cela inclut la conduite en dormant et le somnambulisme. La consommation d'alcool et la prise d'autres médicaments pour traiter la dépression ou l'anxiété peuvent augmenter le risque de survenue de ces effets indésirables graves.

    Déclaration des effets secondaires

    Liste des effets indésirables possibles :

    Perturbation du goûtBouche sècheSomnolence