Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PHYSIONEAL 40 GLUCOSE 1,36 %, solution pour dialyse péritonéale

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : solutions pour dialyse péritonéale. Code ATC : B05DB

PHYSIONEAL 40 est une solution pour dialyse péritonéale. Elle élimine l’eau et les déchets présents dans le sang, et corrige les anomalies au niveau des taux des différents composants sanguins. PHYSIONEAL 40 contient des concentrations variables de glucose (1,36 %, 2,27 % ou 3,86 %). Plus la concentration en glucose dans la solution est élevée, plus la quantité d’eau éliminée du sang sera importante.

PHYSIONEAL 40 peut vous être prescrit :

    · Si vous souffrez d’une insuffisance rénale temporaire ou permanente.

    · Si vous présentez une rétention d’eau importante.

    · Si l’acidité ou l’alcalinité de votre sang (pH), ainsi que vos taux sanguins de sels, sont fortement perturbés.

    · Dans certains cas d’intoxication médicamenteuse, si aucun autre traitement n’est envisageable.

La solution PHYSIONEAL 40 présente une acidité (pH) proche de celle de votre sang. Elle peut donc être particulièrement utile si vous souffrez de douleurs ou d’inconforts lors de l’administration de solutions de dialyse péritonéale plus acides.

Que contient ce médicament ?

glucose anhydre

Comment le prendre ?

PHYSIONEAL 40 doit être administré dans votre cavité péritonéale. Il s’agit de la cavité de votre abdomen (ventre) située entre la peau et le péritoine. Le péritoine est la membrane entourant vos organes internes tels que les intestins et le foie.

Il ne convient pas à un usage intraveineux.

Lors de l’utilisation de ce médicament, respectez toujours scrupuleusement les instructions de l’équipe médicale spécialisée en dialyse péritonéale. En cas de doute, demandez à votre médecin.

Si la poche est endommagée, vous devez la jeter.

Posologie

Votre médecin prescrira la concentration de glucose de la solution et le nombre approprié de poches que vous devez utiliser chaque jour.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Si vous avez moins de 18 ans, votre médecin évaluera avec précision la prescription de ce médicament.

Mode d’administration

Avant chaque utilisation :

    · Réchauffez la poche à 37°C, à l’aide d’une plaque chauffante spécialement conçue à cet effet. N’immergez jamais la poche dans de l’eau. N’utilisez jamais de four à micro-ondes pour réchauffer la poche.

    · Utilisez une technique aseptique tout au long de l’administration de la solution, conformément aux instructions qui vous ont été fournies lors de votre formation.

    · Avant de commencer l’échange, assurez-vous que vos mains sont propres et que l’endroit dans lequel l’échange aura lieu est propre.

    · Avant d’ouvrir la surpoche, vérifiez que le type de solution, la date de péremption et la quantité (volume) sont corrects. Soulevez la poche de solution de dialyse pour vérifier l’absence de fuite (présence de liquide dans la surpoche). N'utilisez pas la poche si vous constatez une fuite.

    · Après avoir retiré la surpoche, vérifiez si la poche présente des signes de fuite en pressant fermement la poche. Vérifiez que la soudure pelable inter-compartiment n’est pas ouverte. Si la soudure est déjà ouverte, jetez la poche. N’utilisez pas la poche si vous détectez une fuite.

    · Vérifiez que la solution est limpide. N’utilisez pas la poche si la solution est trouble ou contient des particules.

    · Assurez-vous que toutes les connexions sont sécurisées avant de commencer l’échange.

    · Mélangez parfaitement les deux compartiments en ouvrant la soudure inter-compartiment. Attendre que le contenu du compartiment supérieur se vide entièrement dans le compartiment inférieur. Mélanger doucement en appuyant avec les deux mains sur les parois du compartiment inférieur.

    · Adressez-vous à votre médecin si vous avez des questions ou des inquiétudes à propos de ce produit ou de son mode d’utilisation.

    · N’utilisez chaque poche qu’une seule fois. Eliminez toute solution restante inutilisée.

    · La solution doit être perfusée dans les 24 heures suivant le mélange.

Après utilisation, vérifiez que le liquide drainé n'est pas trouble.

Compatibilité avec d’autres médicaments

Votre médecin peut vous prescrire d’autres médicaments à injecter directement dans la poche de PHYSIONEAL 40. Dans ce cas, ajoutez le médicament par le biais du port d’injection de médicament situé au niveau du petit compartiment, avant de casser la soudure pelable inter-compartiment. Utilisez le produit immédiatement après l’ajout du médicament. En cas de doute, demandez confirmation à votre médecin.

Si vous avez utilisé plus de PHYSIONEAL 40 GLUCOSE 1,36 %, solution pour dialyse péritonéale que vous n’auriez dû en 24 heures

Si vous perfusez trop de PHYSIONEAL 40, vous pouvez avoir :

    · une distension abdominale,

    · une sensation de lourdeur et/ou,

    · un essoufflement.

Contactez immédiatement votre médecin. Il vous indiquera ce qu’il faut faire.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin.

Si vous oubliez d’utiliser PHYSIONEAL 40 GLUCOSE 1,36 %, solution pour dialyse péritonéale

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser PHYSIONEAL 40 GLUCOSE 1,36 %, solution pour dialyse péritonéale

N’interrompez pas la dialyse péritonéale sans l’accord de votre médecin. Un arrêt du traitement peut avoir des conséquences potentiellement mortelles.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous constatez l’apparition de l’un des effets indésirables suivants, informez immédiatement votre médecin ou votre centre de dialyse péritonéale :

    · Hypertension (tension artérielle plus élevée que la normale).

    · Gonflement des chevilles ou des jambes, gonflement des yeux, essoufflement ou douleur au niveau de la cage thoracique (hypervolémie).

    · Douleurs abdominales.

    · Frissons (symptômes ressemblant à ceux de la grippe), fièvre.

    · Péritoine enflammé (péritonite).

Ce sont tous des effets indésirables graves. Vous pouvez avoir besoin de soins médicaux en urgence.

Si vous constatez l’apparition d’un effet indésirable, informez votre médecin ou votre centre de dialyse péritonéale. Ceci inclut tous les effets indésirables non mentionnés dans cette notice

Fréquents (pouvant toucher 1 personne jusqu’à 10):

          · Faiblesse, fatigue.

          · Rétention liquidienne (œdème).

          · Prise de poids.

        Peu fréquents (pouvant toucher 1 personne jusqu’à 100):

          · Diminution des échanges liquidiens en dialyse.

          · Evanouissement, sensations vertigineuses ou mal de tête.

          · Drainage d’une solution trouble du péritoine, douleurs d’estomac.

          · Saignement péritonéal, pus, gonflement ou douleur autour du port de sortie du cathéter, obstruction du cathéter.

          · Nausées, perte d’appétit, indigestion, flatulence, soif, sécheresse de la bouche.

          · Distension ou inflammation de votre abdomen, douleurs dans l’épaule, hernie de la cavité abdominale (grosseur à l’aine).

                  · Troubles du sommeil.

                  · Tension artérielle basse (hypotension).

                  · Toux.

                  · Douleurs dans les muscles ou dans les os.

                  · Gonflement du visage ou de la gorge.

                  · Eruption cutanée.

                Autres effets indésirables liés à la procédure péritonéale

                  · Infection autour du site de sortie de votre cathéter, obstruction du cathéter

                Les effets indésirables :

                Alcalose