Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ATROPINE (SULFATE) AGUETTANT 0,50 mg/1 mL, solution injectable

À quoi sert ce medicament ?

L’atropine appartient à un groupe de médicaments appelé les anticholinergiques. Un anticholinergique est une substance qui bloque le neurotransmetteur acétylcholine dans le système nerveux central et périphérique. Il est utilisé en cas d’urgence lorsque le coeur bat trop lentement, en tant qu’antidote aux insecticides organophosphorés par exemple, à l’empoisonnement aux gaz neurotoxiques ou à l’empoisonnement par champignons.

Il peut être utilisé dans le cadre d’une prémédication avant une anesthésie générale. Il peut également être utilisé pour prévenir les effets indésirables des autres médicaments utilisés pour annuler les effets des curares myorelaxants après une intervention chirurgicale.

ATROPINE (SULFATE) AGUETTANT 0.50 mg/1 mL, solution injectable est utilisée pour traiter les adultes et les enfants.

Que contient ce médicament ?

atropine (sulfate d')

Comment le prendre ?

Mode d’emploi pour l’ouverture des ampoules bouteilles

L’ampoule est prélimée en un point de l’étranglement. La tache colorée permet l’orientation de celle-ci. Saisir l’ampoule, le point coloré dirigé vers soi. L’ampoule s’ouvre facilement en plaçant le pouce sur le point coloré et en exerçant une flexion du haut vers le bas comme indiqué sur le dessin.

Posologie

Votre médecin décidera de la posologie adéquate pour vous, de la manière dont l’injection sera administrée et du moment de cette dernière.

Les posologies habituelles sont :

Comme prémédication avant une anesthésie

Adultes : 0,3 0,6 mg IV immédiatement avant l’induction de l’anesthésie ou 0,3 – 0,6 mg IM, 30 à 60 minutes avant l’anesthésie.

Enfants : 0,01-0,02 mg/kg, dose ajustée selon la réponse et la tolérance du patient (maximum de 0,6 mg par dose).

en cas de battement cardiaque faible, de bloc cardiaque ou d’arrêt cardiaque :

Adultes :

Bradycardie sinusale (battement cardiaque faible) : 0,5 mg IV, toutes les 2 à 5 minutes jusqu’à l’obtention de la fréquence cardiaque désirée.

Bloc Auriculo-Ventriculaire (bloque la transmission de la contraction entre l’oreillette et le ventricule) : 0,5 mg IV, toutes les 3 à 5 minutes (maximum de 3 mg).

Enfants : 0,02 mg/kg IV en une seule dose (dose maximale de 0,6 mg).

Utilisation chez les enfants :

L’atropine est utilisée pour traiter les enfants.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Cette injection vous sera administrée par un docteur ou un(e) infimier/ère, il est donc peu probable que vous receviez une trop grande quantité d’atropine. Si vous pensez que vous avez reçu une trop grande quantité d’atropine, si vous ressentez que votre battement cardiaque est très rapide, que vous respirez rapidement, que vous avez une température élevée, que vous vous sentez agité(e), confus(e), que vous avez des hallucinations ou que vous perdez votre coordination, vous devez l’indiquer à la personne vous administrant l’injection.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables dépendent de la dose qui vous est administrée et disparaissent généralement lorsque le traitement est interrompu.

Une réaction allergique peut, de manière rare, survenir. Cela pourrait provoquer des éruptions cutanées, des démangeaisons graves, une desquamation de la peau, un gonflement du visage (en particulier autour des lèvres et des yeux), un resserrement de la gorge et des difficultés à respirer ou à avaler, de la fièvre, une déshydratation, un choc et un évanouissement. Ce sont tous des effets indésirables graves. Informez immédiatement votre médecin si vous ressentez l’un de ces effets indésirables. Vous pourriez avoir besoin d’une prise en charge médicale d’urgence.

Effets indésirables très fréquents (peuvent toucher plus de 1 personne sur 10)

    · troubles visuels (dilatation des pupilles, difficultés à voir net, vision trouble, incapacité à tolérer la lumière),

    · sécrétions bronchiques réduites,

    · sécheresse buccale (difficulté à avaler et à parler, sensation de soif),

    · constipation et brûlures d’estomac (reflux),

    · diminution de la sécrétion d’acide gastrique,

    · perte du goût,

    · nausées,

    · vomissements,

    · sensation de ballonnement,

    · absence de transpiration,

    · sécheresse de la peau,

    · urticaire,

    · éruption cutanée.

Effets secondaires fréquents (peuvent toucher jusqu’à 1 personne sur 10)

    · excitation (en particulier à des doses plus élevées),

    · perte de coordination (en particulier à des doses plus élevées),

    · confusion (en particulier à des doses plus élevées),

    · hallucinations (en particulier à des doses plus élevées),

    · température du corps élevée,

    · certaines pathologies cardiaques (battements cardiaques rapides, battements cardiaques irréguliers, ralentissement temporaire accru des battements cardiaques),

    · bouffées vasomotrices,

    · difficulté à uriner.

Effets indésirables peu fréquents (peuvent toucher jusqu’à 1 personne sur 100)

    · réactions psychotiques.

Effets indésirables rares (peuvent toucher jusqu’à 1 personne sur 1 000)

    · réactions allergiques,

    · crises épileptiques (crises convulsives),

    · somnolence.

Effets indésirables très rares (peuvent toucher jusqu’à 1 personne sur 10 000)

    · réaction d’hypersensibilité grave,

    · battement cardiaque irrégulier dont fibrillation ventriculaire,

    · douleurs thoraciques,

    · hausse rapide de la tension artérielle.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    · maux de tête,

    · agitation,

    · démarche instable et problèmes d’équilibre,

    · insomnie.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

AnhydroseTroubles du rythme cardiaqueConfusConstipationDifficulté à avalerMiction douloureuseÉruption cutanéeHallucinantDilatation des pupillesMal au coeurPalpitationsAccélération cardiaqueSoifUrticaireVomiBouche sècheRétention urinePhotophobiePeau sècheYeux troublesFréquence cardiaque basseDépendanceManque de coordinationAffections vasomotrices de la peauTroubles visuels NCAArrêt du traitementPerte du goûtHyperthermie