Notice médicament

information medicament

NIMOTOP 10 mg/50 ml, solution injectable pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : INHIBITEUR CALCIQUE SELECTIF A EFFETS VASCULAIRES PREDOMINANTS - code ATC : C : Système cardio-vasculaire

Qu’est-ce que NIMOTOP 10 mg/50 ml, solution injectable pour perfusion ?

Ce médicament appartient à une famille de médicaments appelée inhibiteurs calciques.

Ces médicaments bloquent l’entrée du calcium dans les cellules des vaisseaux sanguins, favorisant leur relaxation.

NIMOTOP entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins du cerveau favorisant ainsi une augmentation du flux sanguin et améliorant l’apport d’oxygène vers le cerveau.

Dans quels cas est-il utilisé ?

Ce médicament est utilisé pour traiter les complications qui peuvent survenir après un saignement au niveau des enveloppes protectrices du cerveau (les méninges) provoqué par la rupture d'une artère du cerveau (anévrisme cérébral).

Que contient ce médicament ?

nimodipine

Comment le prendre ?

Posologie

Votre médecin déterminera la dose que vous devez recevoir.

Mode d'administration

Ce médicament vous sera injecté par un professionnel de santé.

Durée de traitement

Votre médecin déterminera la durée pendant laquelle vous devez recevoir ce médicament.

Si vous avez utilisé plus de NIMOTOP 10 mg/50 ml, solution injectable pour perfusion que vous n’auriez dû :

Sans objet.

Si vous oubliez d’utiliser NIMOTOP 10 mg/50 ml, solution injectable pour perfusion :

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser NIMOTOP 10 mg/50 ml, solution injectable pour perfusion :

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants surviennent peu fréquemment (affectent entre 1 et 10 patients sur 1 000) :

    · une allergie. Vous pourrez reconnaître une allergie par l’apparition de boutons, de démangeaisons, d’un brusque gonflement du visage et du cou pouvant entraîner des difficultés à respirer. Si l’un de ces signes survient, arrêtez le traitement et prévenez immédiatement votre médecin.

    · une éruption de la peau,

    · une diminution du nombre de plaquettes (éléments du sang importants dans la coagulation sanguine) dans le sang,

    · des maux de tête,

    · une accélération des battements du cœur,

    · une diminution de la tension artérielle, une rougeur brusque du visage, des bouffées de chaleur, des sueurs,

    · des nausées.

Les effets indésirables suivants surviennent rarement (affectent entre 1 et 10 patients sur 10 000) :

    · un ralentissement des battements du cœur,

    · un arrêt du transit intestinal (occlusion intestinale) que vous pourrez reconnaître par des douleurs d’estomac et/ou des douleurs au ventre,

    · une augmentation temporaire des enzymes du foie (transaminases, phosphatases alcalines, gamma GT),

    · des réactions à l’endroit où ce médicament a été injecté, incluant la formation de caillots de sang au niveau des jambes (thrombophlébites).

Les effets indésirables suivants ont été rapportés lors de l’utilisation de médicaments appartenant à la même famille que NIMOTOP (inhibiteurs calciques) :

    · des vertiges,

      La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :.

      · solution de glucose à 5 %,

      · solution de chlorure de sodium à 0,9 %,

      · solution de Ringer lactate,

      · solution de Ringer lactate avec magnésium,

      · dextran 40,

      Le mannitol et l’albumine humaine peuvent être utilisés comme diluant.

      La solution NIMOTOP ne doit jamais être introduite dans les flacons des autres solutés pour perfusion, ni être administrée avec du matériel en PVC (tubulure pour perfusion en polyéthylène fournie).

      Il n’a pas été observé de précipitation dans les conditions décrites d’administration, cependant si un précipité apparaissait, il y aurait lieu d’arrêter immédiatement l’administration du produit.

      Il est recommandé d’utiliser des aiguilles fines pour percer le bouchon. Ne pas utiliser d’aiguilles à corps large, puisque celles-ci peuvent endommager et fissurer le bouchon, et l’enfoncer à l’intérieur du flacon.