Notice médicament

information medicament

LANSOPRAZOLE ARROW 30 mg, comprimé orodispersible

À quoi sert ce médicament ?

Le principe actif de LANSOPRAZOLE ARROW est le lansoprazole, qui est un inhibiteur de la pompe à protons. Les inhibiteurs de la pompe à protons réduisent la quantité d'acide sécrétée par l'estomac.

Votre médecin peut prescrire LANSOPRAZOLE ARROW chez les adultes pour les indications suivantes :

    · traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique ;

    · traitement de l'inflammation de l'œsophage (œsophagite par reflux) ;

    · prévention de l'œsophagite par reflux ;

    · traitement des brûlures d'estomac et des régurgitations acides ;

    · traitement des infections induites par les bactéries Helicobacter pylori lorsqu'il est prescrit en association avec une antibiothérapie ;

    · traitement ou prévention de l'ulcère duodénal ou de l'ulcère gastrique chez les patients nécessitant un traitement par AINS en continu (le traitement par AINS est prescrit contre la douleur ou l'inflammation) ;

    Votre médecin peut avoir prescrit LANSOPRAZOLE ARROW pour une autre indication ou avec une dose différente de celle indiquée dans cette notice. Suivez les indications de votre médecin pour prendre votre médicament.

    Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 14 jours.

Que contient ce médicament ?

lansoprazole

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 5.12

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Placez le comprimé sur la langue et sucer doucement. Le comprimé se dissout rapidement dans la bouche, libérant des microgranules que vous devez avaler sans croquer. Vous pouvez également avaler le comprimé entier avec un verre d'eau.

Votre médecin pourrait vous indiquer de prendre le comprimé avec une seringue, si vous rencontrez de sérieuses difficultés à l'avaler.

Les indications suivantes doivent être suivies si le comprimé est administré avec une seringue par sonde nasogastrique. Il est important de tester avec précaution l'adéquation de la seringue choisie.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables fréquents (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · maux de tête, sensation vertigineuse,

    · diarrhées, constipation, douleurs d'estomac, nausées, vomissements, flatulences, sécheresse ou douleur de bouche/gorge,

    · éruption cutanée étendue, démangeaisons,

    · perturbation du bilan hépatique (foie),

    · fatigue,

    · polypes bénins de l'estomac.

Effets indésirables peu fréquents (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · dépression,

    · douleur musculaire ou articulaire,

    · rétention hydrique ou œdème,

    · modifications de la formule sanguine.

Effets indésirables rares (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1000) :

    · fièvre ;

    · agitation, somnolence, confusion, hallucinations, insomnie, troubles visuels, vertiges ;

    · altération du goût, perte d'appétit, inflammation de la langue (glossite) ;

    · réactions cutanées, telles que sensation de brûlure ou de picotements, hématomes, rougeurs et sudation excessive ;

    · photosensibilité ;

    · chute des cheveux ;

    · fourmillements (paresthésie), tremblements ;

    · anémie (pâleur) ;

    · problèmes rénaux ;

    · pancréatite ;

    · hépatite (pouvant se manifester par une coloration jaune de la peau ou des yeux) ;

    · gonflement des seins chez les hommes, impuissance ;

    · candidose (infection de la peau ou des muqueuses due à des champignons) ;

    · angiœdème : contactez immédiatement votre médecin si vous avez des symptômes d'angiœdème, tels que visage, langue ou pharynx gonflé, difficulté à avaler, urticaire ou difficultés à respirer.

Effets indésirables très rares (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10000) :

    · hypersensibilité sévère y compris état de choc. Les symptômes d'hypersensibilité peuvent inclure fièvre, éruption cutanée étendue, œdème et parfois chute de tension ;

    · inflammation de la bouche (stomatite) ;

    · colite (inflammation intestinale) ;

    · modifications des taux de sodium, cholestérol et triglycérides dans le sang ;

    · réactions cutanées très sévères avec rougeurs, aspect bulleux, inflammation sévère et desquamation ;

    · très rarement le lansoprazole peut provoquer une baisse du nombre des globules blancs qui peut altérer la résistance aux infections. Si une infection apparaît avec des symptômes tels que fièvre et détérioration grave de votre état de santé, ou fièvre avec symptômes d'infection locale, tels que maux de gorge/pharynx/bouche ou problèmes urinaires, consultez immédiatement votre médecin. Une analyse sanguine sera effectuée pour contrôler une baisse possible des globules blancs (agranulocytose).

Fréquence inconnue ( la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · si vous prenez du lansoprazole pendant plus de 3 mois, il est possible que le taux de magnésium dans votre sang diminue. Des faibles taux de magnésium peuvent se traduire par une fatigue, des contractions musculaires involontaires, une désorientation, des convulsions, des sensations vertigineuses, une accélération du rythme cardiaque. Si vous présentez l’un de ces symptômes, veuillez en informer immédiatement votre médecin. De faibles taux de magnésium peuvent également entraîner une diminution des taux de potassium ou de calcium dans le sang. Votre médecin pourra décider d’effectuer des examens sanguins réguliers pour surveiller votre taux de magnésium ;

    · éruption cutanée, potentiellement accompagnée de douleurs articulaires ;

    Liste des effets indésirables possibles :

    Douleur abdominaleConstipationDiarrhéeSensation vertigineuseÉruption cutanéePerte d'énergieGazMal de têteMal au coeurPolypesDémangeaisonsUrticaireVomiEnzyme hépatique