Notice médicament

information medicament

DIALYSE PERITONEALE CONTINUE AMBULATOIRE 3, solution pour dialyse péritonéale

À quoi sert ce médicament ?

DIALYSE PERITONEALE CONTINUE AMBULATOIRE est indiqué pour épurer le sang à travers le péritoine chez les patients présentant une insuffisance rénale chronique au stade terminal. Ce type d’épuration du sang est appelé dialyse péritonéale.

Que contient ce médicament ?

chlorure de calcium dihydraté

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Votre médecin déterminera la méthode, la durée et la fréquence d’utilisation et le volume requis de solution ainsi que le temps de stase dans la cavité péritonéale.

Si une tension dans la région abdominale survient, votre médecin pourra réduire le volume.

En dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA)

    Après 2 - 10 heures de temps de stase, la solution est drainée.

    La dose initiale recommandée est 600-800 ml/m2 (jusqu’à 1000 ml/m2 au cours de la nuit) de surface corporelle quatre fois par jour.

En dialyse péritonéale automatisée (DPA)

Pour cela, le système sleep•safe ou Safe•Lock est utilisé. Le changement de poche est contrôlé automatiquement par le cycler au cours de la nuit.

    · Adultes : La prescription recommandée est 2000 ml (maximum 3000 ml) par échange avec 3 à 10 échanges au cours de la nuit pour un cycle de 8 à 10 heures au total plus un ou deux échanges pendant la journée

    Utilisez DIALYSE PERITONEALE CONTINUE AMBULATOIRE uniquement dans la cavité péritonéale.

    Utilisez les poches de DIALYSE PERITONEALE CONTINUE AMBULATOIRE uniquement si la solution est limpide et la poche non endommagée.

    DIALYSE PERITONEALE CONTINUE AMBULATOIRE est disponible en poche à deux compartiments. Avant utilisation, les solutions dans les deux compartiments doivent être mélangées comme décrit.

Instructions concernant la manipulation

Système stay•safe pour dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA) :

La poche de solution est dans un premier temps réchauffée à la température du corps. Ceci devra être réalisé au moyen d’un réchauffeur approprié. La durée de réchauffement d’une poche de 2000 ml, avec une température initiale de 22 °C, est d’environ 120 minutes.

Des informations plus détaillées peuvent être obtenues dans la notice d’utilisation du réchauffeur.

Un four à micro-ondes ne doit pas être utilisé pour réchauffer la solution à cause du risque de surchauffe local.

Après réchauffement de la solution, vous pouvez commencer l’échange des poches.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants, liés au traitement par dialyse péritonéale, peuvent se présenter en général :

Très fréquents (peuvent affecter plus de 1 personne sur 10)

    · Inflammation du péritoine avec des signes de trouble du dialysat drainé, une douleur abdominale, de la fièvre, une sensation de malaise ou dans de très rares cas, empoisonnement du sang. Montrez la poche contenant le dialysat drainé à votre médecin.

    · Inflammation de la peau au niveau du site d’émergence du cathéter ou le long du cathéter, mise en évidence par une rougeur, un œdème, une douleur, un suintement ou des croûtes.

    Si vous notez l’un de ces effets indésirables, contactez votre médecin immédiatement.

Les autres effets indésirables du traitement sont :

Fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

    · Problèmes à l’infusion ou au drainage du dialysat

    · Sensation de resserrement ou de distension abdominale

    · Douleurs au niveau des épaules

Peu fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

    · Diarrhée

    · Constipation

Très rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10000)

    · Empoisonnement sanguin

Indéterminés (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    · Difficultés respiratoires

    · Nausées

    · Sclérose péritonéale encapsulante dont les symptômes possibles peuvent être : douleur abdominale, distension abdominale ou vomissements

Les effets indésirables suivants peuvent apparaître quand DIALYSE PERITONEALE CONTINUE AMBULATOIRE est utilisé :

Très fréquents (peuvent affecter plus de 1 personne sur 10)

    Fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

    · Excès de calcium si l’apport de calcium est trop élevé

    · Taux élevés de sucre dans le sang

    · Taux élevés des lipides dans le sang

    · Prise de poids corporel

Peu fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

    · Volume de liquide dans l’organisme trop bas, reconnaissable par une perte de poids rapide, une chute de la pression sanguine, un rythme cardiaque rapide

    · Volume de liquide dans l’organisme trop élevé, reconnaissable par une présence d’eau dans les tissus et le poumon, une augmentation de la pression sanguine, et des difficultés respiratoires

    · Vertiges.

Déclaration des effets secondaires

Liste des effets indésirables possibles :

Abdomen gonfléDouleur abdominaleOedèmeFièvreHernieCalcium sanguin augmentéHyperglycémieHyperlipidémieSyndrome de carence en potassiumPoidsInfectionGlobules blancsDouleurPareDialyse péritonéalePéritoniteCroûteSe sent très malDéséquilibre électrolytique