Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ETORICOXIB KRKA 60 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique

ETORICOXIB KRKA est un médicament de la classe des inhibiteurs sélectifs de la cyclooxygénase‑2 (COX‑2). Ceux‑ci appartiennent à une famille de médicaments appelés anti‑inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Indications thérapeutiques

ETORICOXIB KRKA contribue à diminuer la douleur et le gonflement (inflammation) des articulations et des muscles chez les patients atteints d’arthrose âgés de 16 ans et plus.

Qu’est‑ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une maladie des articulations. Elle est causée par la destruction progressive du cartilage qui protège les extrémités des os. Cela provoque un gonflement (inflammation), une douleur, une sensibilité, une raideur et un handicap.

Que contient ce médicament ?

étoricoxib

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 30%

Prix: 7.96

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Ne pas dépasser la dose recommandée pour le traitement de votre maladie. Votre médecin sera amené à discuter de votre traitement régulièrement. Il est important d'utiliser la dose la plus faible qui soulage votre douleur et de ne pas prendre ETORICOXIB KRKA 60 mg, comprimé pelliculé plus longtemps que prescrit, ceci en raison du risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral qui peut augmenter après un traitement prolongé, en particulier à hautes doses.

Ce médicament est disponible en plusieurs dosages. Votre médecin vous prescrira le dosage le plus approprié pour vous.

La dose recommandée est :

Arthrose La dose recommandée est de 30 mg une fois par jour, augmentée à 60 mg au maximum une fois par jour si nécessaire.

Etats douloureux aigus

L’étoricoxib ne doit être utilisé que pendant la période de douleurs aiguës.

Insuffisance hépatique - en cas d’insuffisance hépatique légère, vous ne devez pas prendre plus de 60 mg une fois par jour ; - si vous avez une insuffisance hépatique modérée, vous ne devez pas prendre plus de 30 mg une fois par jour.

Enfants et adolescents ETORICOXIB KRKA ne doit pas être utilisé chez les enfants ou adolescents de moins de 16 ans.

Patients âgés Aucune adaptation de la posologie n’est nécessaire chez les patients âgés. Comme avec les autres médicaments, la prudence est requise chez les patients âgés.

Mode d'administration

ETORICOXIB KRKA doit être pris par voie orale une fois par jour. ETORICOXIB KRKA peut être pris au cours ou en dehors des repas.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous présentez l’un de ces symptômes, vous devez immédiatement arrêter de prendre Etoricoxib KRKA et contacter votre médecin (voir rubrique 2 « Quelles sont les informations à connaître avant de prendre ETORICOXIB KRKA 60 mg, comprimé pelliculé ») :

    · apparition ou aggravation d’un essoufflement, de douleurs thoraciques ou d’œdèmes des chevilles ;

    · coloration jaune de la peau et du blanc de l’œil (ictère, ou jaunisse), qui est un signe de troubles hépatiques ;

    · douleurs d’estomac intenses ou permanentes ou coloration noire des selles ;

    Les effets indésirables suivants peuvent survenir pendant le traitement par ETORICOXIB KRKA :

    Effets indésirables très fréquents (pouvant affecter plus de 1 patient sur 10)

    Effets indésirables fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 10)

    · alvéolite (inflammation et douleur après une extraction dentaire) ;

    · gonflement des jambes et/ou des pieds dû à une rétention d’eau (œdème) ;

    · étourdissements, maux de tête ;

    · palpitations (battements de cœur rapides ou irréguliers), rythme cardiaque irrégulier (arythmies) ;

    · augmentation de la pression artérielle ;

    · respiration sifflante ou essoufflement (bronchospasmes) ;

    · constipation, flatulences (gaz excessifs), gastrite (inflammation de la muqueuse de l’estomac), brûlures d’estomac, diarrhée, indigestion (dyspepsie)/gêne gastrique, nausées, vomissements, inflammation de l’œsophage, ulcérations dans la bouche ;

    · modifications des résultats du bilan hépatique ;

    · ecchymoses (« bleus ») ;

    Effets indésirables peu fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 100)

    · gastro‑entérite (« grippe intestinale », inflammation de l’appareil digestif touchant à la fois l’estomac et l’intestin grêle), infection respiratoire haute, infection urinaire ;

    · diminution du nombre de globules rouges, diminution du nombre de globules blancs, diminution des plaquettes ;

    · hypersensibilité (réaction allergique accompagnée d’une urticaire, qui peut être suffisamment grave pour nécessiter des soins médicaux d’urgence) ;

    · augmentation ou diminution de l’appétit, prise de poids ;

    · anxiété, dépression, diminution de l’acuité intellectuelle, hallucinations (le fait de voir, de sentir ou d’entendre des choses qui n’existent pas) ;

    · modifications du goût, insomnie (troubles du sommeil), sensations d’engourdissement ou de picotements, somnolence;

    · vision trouble, irritation et rougeur oculaires ;

    · bourdonnements dans les oreilles, vertiges (sensations de tournoiement en restant immobile) ;

    · rythme cardiaque anormal (fibrillation auriculaire), fréquence cardiaque rapide, insuffisance cardiaque, sensation d’oppression, de pression ou de lourdeur dans la poitrine (angor, ou angine de poitrine), crise cardiaque (infarctus du myocarde) ;

    · bouffées de chaleur, accident vasculaire cérébral, mini‑AVC (accident ischémique transitoire), augmentation importante de la tension artérielle, inflammation des vaisseaux sanguins ;

    · toux, essoufflement, saignements de nez ;

    · ballonnement abdominal, modifications du transit intestinal, sécheresse buccale, ulcère de l’estomac, inflammation de la muqueuse gastrique pouvant devenir grave et entraîner des saignements, syndrome du côlon irritable, inflammation du pancréas ;

    · gonflement du visage, éruption cutanée ou démangeaisons, rougeur de la peau ;

    · crampes/spasmes musculaires, douleurs/raideur musculaires ;

    · taux élevé de potassium dans le sang, modifications des résultats des analyses de sang ou d’urine évaluant la fonction rénale, troubles rénaux graves ;

    Effets indésirables rares (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 1 000)

    · œdème de Quincke (réaction allergique se manifestant par un gonflement du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge pouvant entraîner des difficultés pour respirer ou avaler, qui peut être suffisamment grave pour nécessiter des soins médicaux d’urgence), réactions anaphylactiques/anaphylactoïdes incluant choc (réaction allergique grave nécessitant des soins médicaux d’urgence) ;

    · confusion, agitation ;

    · troubles hépatiques (hépatite) ;

    · taux faible de sodium dans le sang ;

    · insuffisance hépatique, coloration jaune de la peau et/ou du blanc de l’œil (jaunisse, ou ictère);

    Liste des effets indésirables possibles :

    Ostéite alvéolaireOesophagite ulcéreuseDouleur abdominaleTroubles du rythme cardiaqueAsthénieSpasme bronchiqueConstipationDiarrhéeSensation vertigineuseIndigestionEcchymosesOedèmePerte d'énergieGazInflammation de l'estomacMal de têteHypertensionMal au coeurNerveux/nerveusePalpitationsTrouble de la peauVomiASATBrûlure thermiqueAffections respiratoires NCAGêne épigastriqueInfestationInfection