Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

MYOVIEW 230 microgrammes, trousse radiopharmaceutique

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement. Il est utilisé pour aider à identifier (diagnostiquer) une maladie.

MYOVIEW est un médicament radiopharmaceutique. Il vous est administré avant une scintigraphie pour voir l‘intérieur de votre organisme à l’aide d’une caméra spéciale :

    · Il contient une substance active appelée « tétrofosmin » qui est mélangée avant utilisation à un médicament radioactif appelé le « technétium-99m ».

    · Une fois injecté il peut être détecté à l’aide d’une caméra spéciale utilisée pour la scintigraphie

    · La scintigraphie peut aider votre médecin spécialiste de médecine nucléaire à voir si votre cœur fonctionne bien ou à localiser les zones endommagées après un infarctus du myocarde

    · Elle peut aussi chez d’autres personnes apporter des informations utiles sur une grosseur observée dans le sein.

Votre médecin spécialiste de médecine nucléaire vous expliquera quel type de scintigraphie est approprié dans votre cas.

L'examen avec MYOVIEW vous expose à une irradiation. Votre médecin et le médecin spécialiste en médecine nucléaire ont estimé que le bénéfice clinique de cet examen avec le produit radiopharmaceutique est supérieur au risque d’exposition à de faibles quantités de rayonnements. Si vous avez d'autres questions, posez-les au spécialiste de médecine nucléaire qui réalise votre examen.

Que contient ce médicament ?

tétrofosmin

Comment le prendre ?

Myoview est administré par un personnel spécialement formé et qualifié et est administré dans des zones spéciales et contrôlées.

La dose qui vous sera administrée dépend du type de votre examen. Votre médecin spécialiste de médecine nucléaire décide de la dose la plus appropriée à votre cas. Il s’agira de la plus petite dose nécessaire pour pouvoir recueillir les informations utiles lors de votre examen.

Pour la scintigraphie cardiaque, habituellement, vous recevrez

    · Une injection lorsque vous êtes au repos

    · Une deuxième injection (au moins une heure plus tard) alors que votre cœur est soumis à un stress, pendant ou juste après un exercice physique ou l’administration d’un médicament dont l’effet est comparable à celui d’un effort.

L’ordre des deux injections peut être inversé dans certains cas. D’autres personnes n’ont besoin que d’une seule injection. Votre médecin spécialiste de médecine nucléaire peut aussi décider qu’il est préférable de réaliser les deux injections sur deux jours différents.

Pour la mammoscintigraphie, habituellement vous recevrez :

    · une injection unique.

Si vous avez reçu plus de MYOVIEW 230 microgrammes, trousse radiopharmaceutique que vous n’auriez dû

Myoview est administré par du personnel spécialement formé et qualifié dans des établissements de santé autorisés.

Le risque de recevoir une dose trop importante est donc peu probable.

Si vous avez d’autres questions demandez à votre médecin.

Si vous oubliez d’utiliser MYOVIEW 230 microgrammes, trousse radiopharmaceutique

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser MYOVIEW 230 microgrammes, trousse radiopharmaceutique

Sans objet.

Durée de l’examen :

Votre médecin spécialiste de médecine nucléaire vous informera de la durée habituelle d’examen.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Ils sont très rares (inférieurs à 1 pour 10 000).

Ce produit radiopharmaceutique délivre une faible quantité de rayonnements ionisants associée à un risque minime de cancer ou d’anomalies héréditaires.

Réactions allergiques

Si vous avez une réaction allergique à l’hôpital ou à la clinique pendant l’examen, informez immédiatement le médecin spécialiste de médecine nucléaire. Ces signes d’allergie peuvent être :

    · une éruption cutanée ou des démangeaisons ou des rougeurs

    · un gonflement du visage

    · des difficultés pour respirer

Dans certains cas des réactions plus graves :

    · pertes de connaissance (inconscience), vertiges, étourdissements.

Si ces effets indésirables se manifestent alors que vous avez quittez l’hôpital ou la clinique vous devez vous présentez directement au département des urgences de l’hôpital le plus proche.

Autres effets indésirables

    · sensation inconfortable de chaleur au point d’injection

    · céphalées

    · vomissements, nausées

    · trouble du goût, par exemple goût métallique

    · trouble de l’odorat

    · sensation de chaleur dans la bouche