Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

LATANOPROST RANBAXY 50 microgrammes/ml, collyre en solution

À quoi sert ce médicament ?

LATANOPROST RANBAXY appartient à une famille de médicaments appelés analogues des prostaglandines.

Il agit en augmentant l'écoulement naturel de l’humeur aqueuse de l'intérieur de l'œil vers la circulation sanguine.

LATANOPROST RANBAXY est indiqué chez les patients adultes atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension intraoculaire. Ces deux pathologies sont liées à une pression élevée à l'intérieur de l'œil (de vos yeux) risquant ainsi d'endommager votre vue.

LATANOPROST RANBAXY est aussi utilisé chez les enfants et les bébés atteints d'hypertension intraoculaire ou de glaucome.

Que contient ce médicament ?

latanoprost

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 7.03

Comment le prendre ?

Utilisez toujours LATANOPROST RANBAXY en vous conformant strictement aux instructions de votre médecin, du médecin traitant votre enfant ou de votre pharmacien. Vous devez consulter votre médecin, le médecin traitant votre enfant, ou votre pharmacien si vous n’êtes pas sûr.

Posologie

La posologie habituelle chez l'adulte (y compris chez le sujet âgé) et l'enfant est d'une goutte dans l'œil (les yeux) à traiter, une fois par jour, de préférence le soir.

N'utilisez pas LATANOPROST RANBAXY plus d'une fois par jour, votre traitement pourrait être moins efficace si vous l'utilisez plus souvent.

Utilisez LATANOPROST RANBAXY tel que vous l'a indiqué votre médecin ou le médecin traitant votre enfant jusqu'à ce qu'ils vous demandent d'arrêter.

Porteurs de lentilles de contact

Si vous ou votre enfant portez des lentilles de contact, retirez-les avant d'utiliser LATANOPROST RANBAXY. Après utilisation de LATANOPROST RANBAXY, vous devez attendre 15 minutes avant de remettre vos lentilles.

Instructions d’utilisation :

1. Lavez-vous les mains, asseyez-vous ou installez-vous confortablement.

2. Avant d’ouvrir le flacon la première fois, assurez-vous que le capuchon est intact.

3. Ouvrez le flacon en dévissant le capuchon vers la gauche.

4. Penchez votre tête en arrière et avec vos doigts abaissez doucement la paupière inférieure de l'œil atteint afin de former une poche entre votre œil et la paupière.

5. Tenez le flacon embout vers le bas et pressez doucement entre votre pouce et votre index le milieu du flacon jusqu’à ce qu’une goutte tombe dans la poche, comme indiqué par votre médecin. Ne mettez pas votre œil ou votre paupière directement en contact avec l’embout du flacon. Puis comprimez le canal lacrymal pendant environ 1 minute (en appuyant avec votre doigt sur le coin de l’œil atteint proche du nez) et fermez votre œil (vos yeux) et maintenez-les fermés pendant ce temps. Ceci afin de favoriser l’absorption de la goutte par l’œil et de réduire la quantité de médicament éliminée par le canal lacrymal près du nez.

6. Répétez les étapes 4 et 5 dans l'autre œil si cela vous a été prescrit par votre médecin.

7. Revissez le capuchon sur le flacon. Ne serrez pas trop le capuchon.

Si vous devez utiliser LATANOPROST RANBAXY avec un autre collyre, attendez au moins cinq minutes entre l'utilisation de LATANOPROST RANBAXY et celle d'un autre collyre.

Si vous avez utilisé plus de LATANOPROST RANBAXY 50 microgrammes/ml, collyre en solution que vous n’auriez dû :

Si vous mettez trop de gouttes dans vos yeux, vous pouvez présenter une légère irritation de vos yeux et vos yeux peuvent larmoyer et devenir rouges. Ceci devrait passer, mais si vous êtes inquiet, parlez-en à votre médecin, au médecin traitant votre enfant ou à votre pharmacien.

En cas d'ingestion accidentelle de LATANOPROST RANBAXY, contactez immédiatement votre médecin ou le médecin traitant votre enfant.

Si vous oubliez d’utiliser LATANOPROST RANBAXY 50 microgrammes/ml, collyre en solution :

Attendez le moment de l'administration suivante, pour instiller votre collyre.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

En cas de doute, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si vous arrêtez d’utiliser LATANOPROST RANBAXY 50 microgrammes/ml, collyre en solution :

Si vous désirez arrêter votre traitement, parlez-en à votre médecin ou au médecin traitant votre enfant.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés :

Très fréquents (pouvant affecter plus d’1 personne sur 10) :

    · Une modification de la couleur de vos yeux, par augmentation de la quantité de pigments bruns dans la partie colorée de l’œil appelée iris. Si vos yeux sont de plusieurs couleurs (bleu-marron, gris-marron, jaune-marron ou vert-marron), vous êtes plus susceptible de présenter de changement de couleur que si vos yeux ne sont que d’une seule couleur (bleu, gris, vert ou brun). Cette modification de la couleur des yeux peut mettre des années à se développer bien qu’elle soit normalement observée dans les 8 premiers mois du traitement. Cette modification de couleur peut être définitive et peut être plus visible si vous n’utilisez LATANOPROST RANBAXY que pour un seul œil. Il n'y a apparemment pas de problème associé à ce changement de couleur de l'œil. Le changement de la couleur de l'œil ne se poursuit pas après l'arrêt du traitement par LATANOPROST RANBAXY.

    · Une rougeur au niveau de l'œil.

    · Une irritation oculaire (sensation de brûlure, grain de sable, démangeaison, picotement ou sensation de corps étranger). En cas d’irritation oculaire sévère, suffisante pour provoquer un larmoiement excessif, ou pour vous inciter à arrêter ce médicament, parlez-en rapidement à votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère (dans un délai d’une semaine). Une adaptation de votre traitement peut s’avérer nécessaire pour s’assurer que vous continuiez à recevoir un traitement adéquat.

    · Des modifications progressives des cils et du duvet autour de l'œil traité ont été majoritairement observées dans la population japonaise. Ces changements se traduisent par une couleur plus foncée, un épaississement, un allongement et une quantité plus importante de cils et de duvet.

Fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · Une irritation ou une érosion de la surface oculaire, une inflammation de la paupière (blépharite), une douleur de l'œil, une sensibilité à la lumière (photophobie), une conjonctivite.

Peu fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · Un œdème de la paupière,

    · une sécheresse oculaire,

    · une inflammation ou irritation de la surface oculaire (kératite),

    · une vision trouble,

    · une inflammation de la partie colorée de l’œil (uvéite),

    · un gonflement de la rétine (œdème maculaire),

    · une éruption cutanée.

    · des douleurs dans la poitrine (angine de poitrine), des sensations désagréables de battements cardiaques (palpitations),

    · de l’asthme, une gêne respiratoire (dyspnée),

    · des douleurs thoraciques,

    · des maux de tête, des étourdissements,

    · une douleur musculaire, une douleur articulaire.

Rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

    · Une inflammation de l'iris (iritis), la partie colorée de l'œil (iritis/uvéite),

    · un gonflement et des ulcérations de la surface oculaire,

    · un gonflement du pourtour de l'œil (œdème périorbitaire),

    · des cils mal orientés ou une rangée supplémentaire de cils,

    · une cicatrisation de la surface oculaire,

    · un kyste dans la partie colorée de l’œil (kyste irien),

    · une réaction cutanée localisée aux paupières, une coloration plus foncée des paupières,

    · une aggravation de l'asthme,

    · des démangeaisons sévères de la peau,

    · le développement d’une infection virale de l’œil due au virus de l’herpès simplex (HSV).

Très rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000) :

    · Aggravation d'une angine de poitrine préexistante,

    · des yeux d’apparence creuse (creusement du sillon palpébral).

Effets indésirables supplémentaires chez les enfants

Les effets indésirables observés plus souvent chez l'enfant que chez l'adulte sont un rhume et de la fièvre.

Les effets indésirables :

Inflammation des paupièresConjonctiviteFièvreHyperhémiePharyngiteDémangeaisonsSensation de brûlurePhotophobieDouleur dans les yeuxModifications des cilsIrritation des yeuxKératite ponctuéeSensation de corps étrangerHyperpigmentation de l'iris