Notice médicament

information medicament

OZEMPIC 0,5 mg, solution injectable en stylo prérempli

À quoi sert ce médicament ?

La substance active d’Ozempic est le sémaglutide. Il aide votre organisme à réduire votre taux de

sucre dans le sang uniquement quand celui-ci est trop élevé et peut aider à prévenir les maladies cardiaques.

Ozempic est utilisé :

• seul, si votre taux de sucre dans le sang n’est pas contrôlé de manière adéquate par le régime

alimentaire et l’exercice physique seuls, et que vous ne pouvez pas utiliser de metformine (autre médicament antidiabétique) ou

• en association avec d’autres médicaments pour traiter le diabète lorsque ceux-ci ne suffisent pas à contrôler votre taux de sucre dans le sang. Ces autres médicaments peuvent inclure :

antidiabétiques oraux (tels que metformine, thiazolidinediones, sulfamides hypoglycémiants, inhibiteur du co-transporteur du sodium-glucose de type 2 (SGLT2)) ou insuline.

Il est important que vous continuiez à respecter le régime alimentaire et le programme d’activité physique préconisés par votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère .

Que contient ce médicament ?

sémaglutide

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 30%

Prix: 80.5

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère en cas de doute.

Dose recommandée

• La dose initiale est de 0,25 mg une fois par semaine, pendant quatre semaines.

• Après quatre semaines, votre médecin augmentera votre dose à 0,5 mg une fois par semaine.

• Votre médecin pourra augmenter votre dose à 1 mg une fois par semaine si la dose de 0,5 mg

une fois par semaine ne permet pas de contrôler votre taux de sucre dans le sang de façon satisfaisante.

• Votre médecin pourra augmenter votre dose à 2 mg une fois par semaine si la dose de 1 mg une

fois par semaine ne permet pas de contrôler votre taux de sucre dans le sang de façon satisfaisante.

Ne modifiez pas votre dose, sauf si votre médecin vous demande de le faire.

Comment est administré Ozempic

Ozempic doit être administré par injection sous la peau (injection sous-cutanée). Ne l’injectez pas directement dans une veine ou dans un muscle.

• Les meilleurs endroits pour réaliser vos injections sont le dessus de la cuisse, le ventre (abdomen) ou le haut du bras.

• Avant d’utiliser le stylo pour la première fois, votre médecin ou votre infirmier/ère vous

montrera comment l’utiliser. Les instructions détaillées d’utilisation figurent au verso de cette notice.

Quand utiliser Ozempic

• Vous devez utiliser ce médicament une fois par semaine, le même jour chaque semaine si possible.

• Vous pouvez faire vous-même l’injection, quel que soit le moment de la journée, au cours ou en dehors des repas.

Pour vous rappeler d’injecter ce médicament seulement une fois par semaine, il est recommandé de

noter sur l’étui le jour de la semaine choisi (par exemple mercredi) ainsi que toutes les dates d’injection.

Si nécessaire, vous pouvez changer le jour de votre injection hebdomadaire de ce médicament, à

condition que votre dernière injection ait eu lieu au moins 3 jours auparavant. Après la sélection d’un nouveau jour d’administration, poursuivez l’injection une fois par semaine.

Si vous avez utilisé plus d’Ozempic que vous n’auriez dû

Si vous avez utilisé plus d’Ozempic que vous n’auriez dû, prévenez immédiatement votre médecin. Vous pouvez avoir des effets indésirables tels que des nausées.

Si vous oubliez d’utiliser Ozempic

Si vous avez oublié d’injecter une dose et que :

• 5 jours maximum se sont écoulés depuis la date de l’injection oubliée, injectez la dose dès que vous y pensez. Injectez la dose suivante comme d’habitude, le jour prévu.

• plus de 5 jours se sont écoulés depuis la date de l’injection oubliée, ne prenez pas la dose

manquée. Ensuite, injectez la dose suivante comme d’habitude, le jour prévu. N’utilisez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez d’utiliser Ozempic

N’arrêtez pas d’utiliser ce médicament sans avoir consulté votre médecin. Si vous arrêtez de le prendre, votre taux de sucre dans le sang pourrait augmenter.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables graves

Fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

• complications de la maladie de l’œil liée au diabète (rétinopathie) : vous devez informer votre

médecin si vous constatez des problèmes au niveau des yeux, tels que des modifications de la vue, pendant le traitement avec ce médicament.

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

• Inflammation du pancréas (pancréatite aiguë) qui peut causer une sévère douleur persistante au

niveau de l’estomac et du dos. Vous devez immédiatement consulter votre médecin si vous ressentez de tels symptômes.

Rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000)

• réactions allergiques sévères (réactions anaphylactiques, angiœdème). Vous devez rechercher une aide médicale en urgence et informer immédiatement votre médecin si vous ressentez des

symptômes tels que des problèmes respiratoires, un gonflement du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge avec des difficultés à avaler et des battements de cœur rapides.

Autres effets indésirables

Très fréquents (pouvant affecter plus de 1 personne sur 10)

• nausées : cela disparaît généralement avec le temps

• diarrhées : cela disparaît généralement avec le temps

Fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

• vomissement

• faible taux de sucre dans le sang (hypoglycémie) en cas d’association de ce médicament avec un autre antidiabétique

Les signes annonciateurs d’un faible taux de sucre dans le sang peuvent apparaître soudainement. Ils

peuvent inclure : sueurs froides, pâleur et froideur de la peau, maux de tête, rythme cardiaque rapide, nausées ou sensation de faim excessive, troubles de la vue, somnolence ou faiblesse, nervosité, anxiété

ou confusion, difficultés de concentration ou tremblement. Votre médecin vous expliquera comment traiter un faible taux de sucre dans le sang et ce que vous

devez faire si vous remarquez ces signes annonciateurs. Un faible taux de sucre dans le sang risque de survenir plus fréquemment si vous prenez également un

sulfamide hypoglycémiant ou une insuline. Votre médecin pourra réduire la dose de ces médicaments avant que vous ne commenciez à prendre ce médicament.

• indigestion

• inflammation de l’estomac (gastrite), se traduisant notamment par des douleurs d’estomac, des nausées ou des vomissements

• reflux ou brûlure d’estomac : également appelé « reflux gastro-œsophagien » (RGO)

• maux d’estomac

• ballonnement de l’estomac

• constipation

• rots (éructation)

• calculs biliaires

• vertiges

• fatigue

• perte de poids

• perte d’appétit

• gaz (flatulences)

• augmentation des enzymes pancréatiques (telles que la lipase et l’amylase).

Peu fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

• changement du goût des aliments ou des boissons

• pouls rapide

• réactions au site d’injection : comme ecchymose, douleur, irritation, démangeaison et éruption cutanée

• réactions allergiques telles que des éruptions cutanées, des démangeaisons ou de l’urticaire.

Déclaration des effets secondaires

votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de

Liste des effets indésirables possibles :

Arrêt du traitementRéaction indésirable