Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

DONEPEZIL TEVA 10 mg, comprimé orodispersible

À quoi sert ce medicament ?

Le chlorhydrate de donépézil appartient à un groupe de médicaments appelés médicaments inhibiteurs de l'acétylcholinestérase. Il augmente les concentrations dans le cerveau d’une substance (acéthylcholine) impliquée dans le processus de la mémoire en diminuant la destruction de l’acéthylcholine.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique des formes légères à modérément sévères de la maladie d'Alzheimer. Les symptômes de la maladie d'Alzheimer incluent une perte progressive de la mémoire, une confusion et des modifications du comportement. Il devient de ce fait de plus en plus difficile de réaliser les activités de la vie quotidienne.

Que contient ce médicament ?

donépézil

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute. La dose recommandée est décrite ci-dessous.

La dose indiquée peut varier selon la durée du traitement et les recommandations de votre médecin. Pour des doses non réalisables/faisables avec ce dosage, d'autres dosages sont disponibles pour ce médicament.

Posologie

En règle générale, la dose initiale est d'un comprimé de DONEPEZIL TEVA 5 mg (1 comprimé blanc) chaque soir avant le coucher. Après un mois de traitement, votre médecin peut juger utile d'augmenter cette posologie à 10 mg (1 comprimé jaune) chaque soir avant le coucher. La posologie maximale recommandée est de 10 mg de chlorhydrate de donépezil par jour.

Il est important que vous et vos soignants ayez bien compris les recommandations du médecin.

Le comprimé doit être placé sur la langue le soir avant le coucher.

§ Ne pas appuyer sur le comprimé pour le faire sortir de l'emballage, il pourrait se casser.

§ Chaque film thermosoudé contient des comprimés dans des alvéoles séparées par des perforations permettant de les détacher. Découper le long des lignes de perforations (figure 1).

§ Retirer soigneusement la feuille d'aluminium en soulevant l'angle indiqué par la flèche (figures 2 et 3).

Vos mains doivent être sèches lorsque vous retirez le comprimé de la plaquette.

§ Le comprimé doit être placé sur la langue pour permettre sa désintégration avant de l'avaler, avec ou sans eau, selon la préférence du patient.

Durée du traitement

Votre médecin ou votre pharmacien vous indiquera la durée du traitement. Vous devrez voir votre médecin de façon régulière pour ajuster votre traitement et évaluer vos symptômes.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables graves :

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

    · ulcère gastrique ou duodénal. Les symptômes des ulcères gastriques ou duodénaux sont douleur ou gêne (indigestion) entre le nombril et le sternum.

    · saignements dans l'estomac ou les intestins. Ceci peut être responsable de selles noires ou de la présence de sang dans les selles.

    · convulsions ou crises convulsives.

Rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000)

    · atteinte du foie par exemple hépatite. Les symptômes de l'hépatite sont : nausées, vomissements, perte de l'appétit, mauvais état général, fièvre, démangeaison, coloration jaune de la peau et des yeux, urines foncées.

Très rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)

    · fièvre avec raideur musculaire, transpiration ou état de conscience diminué (un trouble appelé « syndrome malin des neuroleptiques »).

    · faiblesse musculaire, sensibilité ou douleur et, en particulier, si vous ressentez en même temps un malaise, si vous présentez une température élevée ou si votre urine est brunâtre. Cela peut être dû à une dégradation anormale des muscles susceptible d'engager le pronostic vital et de provoquer des problèmes rénaux (pathologie appelée rhabdomyolyse).

Fréquence indéterminée fréquence ne pouvant être estimée à partir des données disponibles

    · battements cardiaques rapides et irréguliers, évanouissement pouvant être les symptômes d’une affection potentiellement mortelle appelée torsade de pointes.

Contactez votre médecin si vous présentez les effets indésirables suivants :

    · hallucinations,

    · agitation,

    · agressivité,

    · convulsions ou perte de connaissance brève.

Dans ces cas, la dose pourrait être diminuée ou le traitement arrêté.

Très fréquent (pouvant affecter plus d’1 personne sur 10)

    · Diarrhée, nausées, maux de tête.

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

    · Vertiges, difficulté à s'endormir, fatigue, évanouissement, hallucinations, rêves anormaux et cauchemars, agitation, agressivité, douleurs, perte de l'appétit, troubles digestifs, vomissements, incontinence urinaire, crampes musculaires, éruption cutanée, démangeaisons, rhume, accidents (les patients sont plus susceptibles de tomber et de se faire mal).

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

    · Ralentissement du rythme cardiaque, légère augmentation des concentrations sanguines de la créatine kinase.

Rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000)

    · Troubles cardiaques tels que des anomalies du rythme cardiaque, symptômes extrapyramidaux qui incluent tremblements, rigidité ou mouvements involontaires du visage, de la langue et des membres.

Fréquence indéterminée fréquence ne pouvant être estimée à partir des données disponibles

    · Modifications de l’activité cardiaque susceptibles d’être observées sur un électrocardiogramme (ECG), appelées « intervalle QT prolongé ».

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

AccidentAgressionDiarrhéeÉruption cutanéePerte d'énergieHallucinantMal de têteMal au coeurCauchemarDouleurDémangeaisonsA perdu connaissanceIncontinence d'urineTête qui tourneVomiAgitationChuteRêves anormauxAnorexie mentale et boulimieInsomnie