Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

LANTUS 100 unités/ ml, solution injectable en cartouche

À quoi sert ce médicament ?

1 Qu’est-ce que Lantus et dans quel cas est-il utilisé ?

Lantus contient de l’insuline glargine. C’est une insuline modifiée, tout à fait comparable à l’insuline humaine

Lantus est utilisé pour traiter le diabète sucré chez l’adulte, l’adolescent et l’enfant à partir de 2 ans.

Dans cette maladie, l’organisme ne produit pas assez d’insuline pour contrôler le taux de sucre dans le sang (glycémie). L’insuline glargine diminue la glycémie de façon prolongée et régulière.

2 Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser Lantus ?

N’utilisez jamais Lantus

-Si vous êtes allergique à l’insuline glargine ou l’un des autres composants contenus dans ce médicament (répertoriés à la rubrique 6).

Avertissements et précautions

Lantus en cartouches ne convient que pour les injections sous-cutanées administrées au moyen d’un stylo réutilisable. Veuillez consulter votre médecin si vous devez employer une autre méthode pour vous injecter de l’insuline.

Adressez-vous à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère avant d’utiliser Lantus.

Respectez attentivement les instructions de votre médecin concernant la posologie, la surveillance(analyses de sang et d’urine), le régime alimentaire et l’activité physique (travail et exercice physique).

Si votre glycémie est trop faible (hypoglycémie), suivez les conseils en cas d’hypoglycémie (voir l’encadré à la fin de cette notice).

Modifications cutanées au site d’injection Il faut effectuer une rotation des sites d’injection pour prévenir des modifications cutanées telles que des grosseurs sous la peau. L’insuline risque de ne pas agir correctement si vous l’injectez dans une zone présentant des grosseurs (voir Comment utiliser Lantus). Contactez votre médecin si vous injectez actuellement dans une zone présentant des grosseurs avant de commencer à injecter dans une autre zone. Votre médecin peut vous demander de contrôler votre glycémie de plus près et d’ajuster votre dose d’insuline ou celle de vos autres médicaments antidiabétiques.

Voyages

Avant de partir en voyage, consultez votre médecin pour vous informer sur les points suivants :

    - disponibilité de votre insuline dans le pays où vous allez,- fourniture d’insuline, d’aiguilles, etc.,- conservation adéquate de votre insuline pendant le voyage,- horaire des repas et des injections d’insuline pendant le voyage,- effets possibles du changement de fuseau horaire,- nouveaux risques éventuels pour votre santé dans les pays visités,- ce que vous devez faire dans les situations d’urgence lorsque vous vous sentez souffrant oumalade.

Maladies et blessures

Dans les situations suivantes, la prise en charge de votre diabète peut nécessiter beaucoup de précautions (par exemple d’adapter la dose d’insuline, les analyses de sang et d’urine):

    (hyperglycémie).

    (hypoglycémie).

Dans la plupart des cas vous aurez besoin d’un médecin. Veillez à contacter très rapidement un médecin .

Si vous souffrez de diabète de type 1 (diabète insulinodépendant), n’arrêtez pas votre insuline et continuez de prendre suffisamment de glucides. Prévenez toujours les personnes qui s’occupent de vous ou vous traitent que vous avez besoin d’insuline.

Le traitement par insuline peut entraîner la production d’anticorps anti-insuline (substances agissant contre l’insuline). Cependant, un changement de dose d’insuline ne sera nécessaire que dans de très rares cas.

Certains patients souffrant d’un diabète de type 2 de longue date et d’une maladie cardiaque ou ayant eu précédemment un accident vasculaire cérébral, et traités par pioglitazone (antidiabétique oral utilisé dans le traitement du diabète de type 2) et insuline, ont développé une insuffisance cardiaque. Si vous présentez des signes d’insuffisance cardiaque tels qu’un essoufflement inhabituel ou une prise de poids rapide ou un gonflement localisé (œdème), informez votre médecin dès que possible.

Enfants

Lantus n’a pas été étudié chez l’enfant de moins de 2 ans.

Autres médicaments et Lantus

Certains médicaments provoquent une modification de la glycémie (diminution, augmentation du taux de sucre dans le sang ou les deux suivant la situation).Dans chaque cas, il peut être nécessaire d’ajuster votre dose d’insuline, afin d’éviter des glycémies trop faibles ou trop élevées. Soyez prudent quand vous commencez ou arrêtez un autre traitement.

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament. Interrogez votre médecin avant de prendre un médicament, afin de savoir quel effet il peut avoir sur votre glycémie et, le cas échéant, quelle mesure il convient de prendre.

Les médicaments pouvant provoquer une baisse de votre glycémie (hypoglycémie) comprennent :

    - tous les autres médicaments utilisés pour traiter le diabète,- les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) (utilisés pour traiter certaines maladiescardiaques ou l’hypertension artérielle),

    - le disopyramide (utilisé pour traiter certaines maladies cardiaques),- la fluoxétine (utilisée pour traiter la dépression),- les fibrates (utilisés pour diminuer des taux élevés de lipides dans le sang),- les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) (utilisés pour traiter la dépression),- la pentoxifylline, le propoxyphène, les salicylates (tels que l’acide acétylsalicylique, utilisé poursoulager la douleur et faire baisser la fièvre),

    - les antibiotiques de la famille des sulfamides.

Les médicaments pouvant provoquer une augmentation de votre glycémie (hyperglycémie) comprennent :

    - les corticoïdes (tels que la « cortisone », utilisée pour traiter l’inflammation),- le danazol (médicament agissant sur l’ovulation),- le diazoxide (utilisé pour traiter l’hypertension artérielle),- les diurétiques (utilisés pour traiter l’hypertension artérielle ou une rétention excessive deliquide),

    - le glucagon (hormone pancréatique utilisée pour traiter des hypoglycémies sévères),- l’isoniazide (utilisé pour traiter la tuberculose),- les œstrogènes et les progestatifs (tels que la pilule contraceptive),- les dérivés phénothiazines (utilisés pour traiter des maladies psychiatriques),- la somatropine (hormone de croissance),- les médicaments sympathomimétiques (tels que épinéphrine [adrénaline], salbutamol,terbutaline, utilisés pour traiter l’asthme),

    - les hormones thyroïdiennes (utilisées pour traiter les dysfonctionnements de la glande thyroïde),- les médicaments antipsychotiques atypiques (tels que olanzapine et clozapine),- les inhibiteurs de protéase (utilisés pour traiter le VIH).

Votre glycémie peut augmenter ou diminuer si vous prenez :

    - des bêta-bloquants (utilisés pour traiter l’hypertension artérielle),- de la clonidine (utilisée pour traiter l’hypertension artérielle),- des sels de lithium (utilisés pour traiter des maladies psychiatriques).

La pentamidine (utilisée pour traiter certaines infections causées par des parasites) peut provoquer une hypoglycémie parfois suivie d’une hyperglycémie.

Les bêta-bloquants, comme d’autres médicaments sympatholytiques (tels que clonidine, guanéthidine et réserpine), peuvent atténuer ou supprimer complètement les symptômes avant-coureurs qui vous aident à reconnaître une hypoglycémie.

En cas de doute sur l’identité des médicaments que vous utilisez, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Lantus avec de l’alcool

Votre glycémie peut augmenter ou diminuer si vous buvez de l’alcool.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre ce médicament.

Informez votre médecin en cas de désir de grossesse ou si vous êtes déjà enceinte. Il peut être nécessaire de modifier vos doses d’insuline pendant la grossesse et après l’accouchement. Le contrôle particulièrement soigneux de votre diabète et la prévention de l’hypoglycémie sont essentiels pour la bonne santé de votre bébé.

Si vous allaitez, consultez votre médecin car des adaptations de vos doses d’insuline et de votre régime alimentaire peuvent être nécessaires.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Vos capacités de concentration ou de réaction peuvent être diminuées si :

    - vous avez une hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang),- vous avez une hyperglycémie (taux élevé de sucre dans le sang),- vous avez des problèmes de vue.

Vous devez y penser dans toutes les situations où vous pourriez mettre votre vie ou celle d’autres personnes en danger (telles que la conduite d’un véhicule ou l’utilisation de machines). Vous devez demandez conseil à votre médecin sur vos capacités à conduire si :

    - vous avez des épisodes d’hypoglycémie fréquents,- les symptômes avant-coureurs qui vous aident à reconnaître une hypoglycémie sont diminués ouabsents.

Informations importantes concernant certains composants de Lantus

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par dose, c’est-à-dire qu’il est essentiellement « sans sodium ».

Que contient ce médicament ?

insuline glargine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 41.27

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin.

Vérifiez auprès de votre médecin ou de votre pharmacien en cas de doute.

Même si Lantus contient la même substance active que Toujeo (insuline glargine 300 unités/ml), ces médicaments ne sont pas interchangeables. Le remplacement d’une insuline par une autre nécessite une prescription médicale, une surveillance médicale et une surveillance glycémique. Veuillez consulter votre médecin pour plus d’informations.

Posologie

En fonction de votre mode de vie, de vos résultats d’analyse glycémique (glucose) et de votre précédente utilisation d’insuline, votre médecin- déterminera la dose quotidienne de Lantus nécessaire et le moment de l’injection,- vous dira à quel moment vous devez contrôler votre glycémie et si vous avez besoin d’analysesd’urine,

    - vous dira dans quelles circonstances vous devrez augmenter ou diminuer la dose de Lantus.

Lantus est une insuline d’action prolongée. Au besoin, votre médecin vous prescrira de l’associer à une insuline rapide ou à des comprimés hypoglycémiants.

De nombreux facteurs sont susceptibles de modifier votre glycémie. Vous devez les connaître. Ainsi, vous serez capable de réagir correctement aux variations de votre glycémie et d’éviter qu’elle devienne trop élevée ou trop faible. Voir l’encadré à la fin de cette notice pour plus d’informations.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Lantus peut être utilisé chez les adolescents et les enfants à partir de 2 ans. Utilisez toujours ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin.

Fréquence d’administration

Une injection quotidienne de Lantus, au même moment de la journée, est nécessaire. Chez l’enfant, seule l’administration le soir a été étudiée.

Mode d’administration

Il faut injecter Lantus sous la peau. NE JAMAIS injecter Lantus dans une veine, car cela modifierait son effet et risquerait de provoquer une hypoglycémie.

Votre médecin vous montrera dans quelle zone cutanée vous devez injecter Lantus. A chaque injection d’insuline, vous devez changer de point de piqûre au sein d’une zone cutanée donnée.

Comment manipuler les cartouches

Lantus en cartouches ne convient que pour les injections sous-cutanées administrées au moyen d’un stylo réutilisable. Veuillez consulter votre médecin si vous devez employer une autre méthode pour vous injecter de l’insuline. Pour vous assurer d’obtenir la dose exacte, les cartouches Lantus doivent être utilisées uniquement avec les stylos suivants :

-JuniorSTAR qui délivre des doses par paliers de 0,5 unité-ClikSTAR, Tactipen, Autopen 24, AllStar ou AllStar PRO qui délivrent des doses par paliers de 1 unité.

Tous ces stylos peuvent ne pas être commercialisés dans votre pays.

Le stylo doit être utilisé conformément aux instructions du fabricant du dispositif.

Le mode d’emploi du stylo fourni par le fabricant doit être soigneusement suivi pour l’insertion de la cartouche, la fixation de l’aiguille et l’injection d’insuline.

Conservez la cartouche à température ambiante pendant 1 à 2 heures avant de l’insérer dans le stylo.

Avant d’utiliser la cartouche, inspectez-la. Ne l’utiliser que si la solution est claire, incolore, a la fluidité de l’eau et ne contient pas de particules visibles. Ne pas l’agiter ou mélanger avant utilisation.

Utilisez toujours une nouvelle cartouche si vous remarquez que le contrôle de votre glycémie s’aggrave brutalement. Cela peut être dû à une perte d’efficacité partielle de cette insuline. Si vous pensez que vous avez un problème avec Lantus, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

Précautions avant injection

Avant l’injection, éliminer les éventuelles bulles d’air (voir le mode d’emploi du stylo).

Veillez à ce que l’insuline ne soit contaminée ni par de l’alcool, ni par d’autres désinfectants, ni par toute autre substance. Il ne faut ni remplir à nouveau ni réutiliser les cartouches vides. N’ajoutez aucune autre insuline dans la cartouche. Ne mélangez Lantus à aucune autre insuline ou à aucun autre médicament. Ne diluez pas le produit. Un mélange ou une dilution risquerait en effet de modifier l’effet de Lantus.

Problèmes avec le stylo à insuline ?

Veuillez-vous reporter au mode d’emploi du stylo fourni par le fabricant.

Si le stylo à insuline est défectueux ou ne fonctionne pas correctement (en raison de défauts mécaniques), il doit être jeté et un nouveau stylo à insuline doit être utilisé.

Erreurs d’insuline

Vous devez toujours vérifier l’étiquette de l’insuline avant chaque injection pour éviter les erreurs entre Lantus et d’autres insulines.

Si vous avez utilisé plus de Lantus que vous n’auriez dû

Si vous avez injecté une dose trop importante de Lantus , votre glycémie peut devenir trop faible(hypoglycémie). Contrôlez-la fréquemment. Généralement, pour prévenir l’hypoglycémie, vous devez vous alimenter davantage et surveiller votre glycémie. Pour plus d’informations sur le traitement de l’hypoglycémie, voir l’encadré à la fin de cette notice.

Si vous oubliez d’utiliser Lantus

Si vous avez oublié une dose de Lantus ou si vous n’avez pas injecté assez d’insuline, votre glycémie peut devenir trop élevée (hyperglycémie). Contrôlez-la fréquemment. Pour plus d’informations sur le traitement de l’hyperglycémie, voir l’encadré à la fin de cette notice.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez d’utiliser Lantus

Ceci peut entraîner une hyperglycémie sévère (taux très élevé de sucre dans le sang) et une acidocétose (formation d’acide dans le sang lorsque l’organisme dégrade les graisses au lieu du sucre).

N’arrêtez pas Lantus sans en parler à votre médecin, qui vous dira ce qu’il y a besoin de faire.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Les effets indésirables :

HypoglycémieRéaction au site d'injectionLipohypertrophieLipoatrophie