Notice médicament

information medicament

DIVINA, comprimé

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament contient une association d’hormones, un estrogène (le valérate d’estradiol) et un progestatif (l’acétate de médroxyprogestérone).

DIVINA est un traitement hormonal substitutif ou THS. Il est utilisé chez les femmes ménopausées depuis au moins 6 mois suivant leurs dernières règles.

Ce médicament est préconisé :

Dans le traitement des troubles dus à un déficit en estrogènes lié à la ménopause.

La ménopause entraîne une diminution de la production d’estrogènes. Ceci peut causer une sensation de chaleur au niveau du visage, du cou et de la poitrine (bouffées de chaleur).

DIVINA soulage les symptômes de la ménopause.

DIVINA ne vous sera prescrit que si vos symptômes affectent sérieusement votre qualité de vie.

Dans la prévention de l’ostéoporose

Après la ménopause, certaines femmes peuvent développer une fragilité (ostéoporose). Vous devez discuter avec votre médecin des autres traitements possibles.

Si vous présentez un risque accru de fractures dû à l’ostéoporose et si d’autres médicaments ne peuvent pas vous être prescrits, vous pouvez prendre DIVINA, comprimé pour prévenir l’ostéoporose après la ménopause.

Que contient ce médicament ?

médroxyprogestérone (acétate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 7.27

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

Débuter par le comprimé n°1 de couleur blanche et poursuivre en suivant la numérotation des comprimés et le sens des flèches soit :

    · 1 comprimé blanc par jour pendant 11 jours (1 à 11 compris)

    Après la prise du dernier comprimé bleu, attendre 7 jours avant de commencer une nouvelle plaquette.

    Pendant cette période des règles peuvent survenir.

    Pour soulager vos symptômes, votre médecin s’efforcera de vous prescrire la plus petite dose thérapeutique possible sur la période la plus courte possible. Si vous trouvez que la dose prescrite est trop forte ou trop faible, parlez-en avec votre médecin.

Mode d’administration

Voie orale.

Durée du traitement

Selon l’avis de votre médecin.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale

En cas d’intervention chirurgicale, dites au chirurgien que vous prenez DIVINA, comprimé. Il se peut que vous deviez arrêter DIVINA durant 4 à 6 semaines avant l’opération afin de diminuer le risque d’un caillot sanguin (voir à la section 2, le paragraphe « Caillots sanguins dans une veine »). Demandez conseil à votre médecin pour la reprise du traitement.

Si vous avez pris plus de DIVINA, comprimé que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Les signes de surdosage sont habituellement une sensation de douleur au niveau de seins, un gonflement du ventre, des flatulences, des nausées, des vomissements, une irritabilité, des saignements. Aucun traitement spécifique n’est nécessaire.

En cas de persistance des signes, demandez l’avis de votre médecin.

Si vous oubliez de prendre DIVINA, comprimé

Si l’oubli d’un comprimé est constaté dans les 12 heures qui suivent l’heure habituelle de la prise, prenez immédiatement le comprimé oublié, puis poursuivez le traitement normalement en prenant le comprimé suivant au moment habituel.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose simple que vous avez oublié de prendre.

Si vous n’avez pas pris de comprimé plusieurs jours de suite, des saignements irréguliers peuvent apparaître.

En cas de doute, consultez votre médecin.

Si vous arrêtez de prendre DIVINA, comprimé

A l’arrêt du traitement, les signes de déficit en estrogènes liés à la ménopause peuvent réapparaître.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les maladies suivantes ont été rapportées plus fréquemment chez les femmes utilisant un THS que celles qui n’en utilisent pas :

    · cancer du sein ;

    · développement exagéré de l’endomètre (hyperplasie endométriale) ou cancer de l’endomètre ;

    · cancer des ovaires ;

    · caillots sanguins dans les veines des jambes ou des poumons (phlébite ou embolie pulmonaire) ;

    · affections cardiaques

    · accidents vasculaires cérébraux ;

    Pour plus d’informations, voir section 2.

    · Maux de tête

    · Tension des seins, gonflement des seins

    · Saignements irréguliers ou spottings

    · Règles douloureuses

    · Règles plus longues ou plus abondantes

    · Pertes blanches

    · Prise ou perte de poids

    · Œdème causé par la rétention hydrique

    Peu fréquents (affectant plus d’1 personne sur 1 000 mais moins d’1 sur 100)

    · Vertiges, migraines

    · Maladie thromboembolique veineuse

    · Tumeur bénigne du sein

    · Augmentation de la taille d’un fibrome utérin

    · Mycose vaginale (candidose)

    · Démangeaisons (prurit)

    · Asthénie

    · Dépression, troubles de l’humeur

    Rares (affectant plus d’1 personne sur 10 000 mais moins d’1 sur 1 000)

    · Aggravation d’une épilepsie

    · Intolérance au glucose

    · Hypertension artérielle

    · Galactorrhée

    · Anomalies des tests de la fonction hépatique

    · Décoloration de la peau

    · Acné

    · Réaction anaphylactique (chez des femmes ayant des antécédents de réaction allergique)

    · Modification de la libido

Les effets indésirables suivants ont été rapportés avec d’autres THS :

    · maladie de la vésicule biliaire ;

    · maladies de la peau :

    o nodules rouges sensibles (érythème noueux) ;

    o éruption cutanée sous formes de taches rouges ou de plaies (érythème polymorphe)

    Liste des effets indésirables possibles :

    GazMal de têteHémorragieLéthargieDouleur au seinTrouble des règles SAIMal au coeurNerveux/nerveuseTête qui tourneVomiÉcoulement vaginalDépressionOedèmeBouffée de chaleurPerte de poids