Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PHOSPHATE DIPOTASSIQUE RENAUDIN 174,20 mg/ml, solution pour perfusion

À quoi sert ce medicament ?

Classe pharmacothérapeutique

SOLUTIONS D'ELECTROLYTES.

Indications thérapeutiques

Ce médicament permet la correction des hypophosphorémies (taux anormalement bas de phosphore dans le sang) sévères (phosphorémie inférieure à 0,3 mmol/l) chez des patients avec une kaliémie (taux de potassium dans le sang) inférieure à 3 mmol/l.

Il permet également une supplémentation en phosphore au cours de l'alimentation parentérale exclusive.

Que contient ce médicament ?

phosphate dipotassique

Comment le prendre ?

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Une ampoule de 10 ml contient 310 mg de phosphore élément.

Posologie/Mode d'administration/Durée de traitement

En règle générale, administrer 9 à 10 mmoles de phosphore en 12 heures, par voie intraveineuse lente en perfusion.

La durée de traitement est en moyenne de 48 heures. Cependant, en l'absence d'anomalie de la fonction rénale et du taux des électrolytes sanguins, le traitement peut être poursuivi par fraction de 12 heures et aux mêmes doses, jusqu'au retour à une phosphorémie de 0,7 mmol/l.

Au cours de l'alimentation parentérale exclusive, les apports quotidiens recommandés sont de 7,5 à 15 millimoles de phosphore pour un apport de 1000 calories non protidiques.

Diminuer la posologie en cas d'insuffisance rénale (dont l'absence de sévérité reste à l'appréciation du prescripteur).

Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas d'incertitude, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si l'on vous a administré plus de PHOSPHATE DIPOTASSIQUE RENAUDIN 174,20 mg/ml, solution pour perfusion que prévu:

Un surdosage ou une perfusion trop rapide peuvent entraîner une hyperphosphorémie et/ou une hyperkaliémie (voir Quels sont les effets indésirables éventuels ?).

L'administration d'une quantité trop importante et/ou trop prolongée de phosphates peut entraîner des perturbations hydroélectrolytiques (hyperkaliémie, hypercalcémie, hypernatrémie, hypomagnésémie et déshydratation).

Le traitement d'un surdosage est l'arrêt immédiat de la perfusion de phosphate dipotassique et la correction des déséquilibres hydroélectrolytiques, en particulier de la calcémie.

Pour faire baisser la phosphatémie, des mesures spécifiques comme l'administration orale d'un agent chélateur du phosphore, peuvent être mises en œuvre.

Pour faire baisser la kaliémie, les mesures pouvant être prises sont l'alcalinisation par une solution pour perfusion de bicarbonate de sodium, l'administration de glucose, d'insuline et éventuellement, de diurétiques thiazidiques.

De plus, une épuration extra-rénale peut être nécessaire.

L'avis du médecin traitant doit dans tous les cas être demandé.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous oubliez d'utiliser PHOSPHATE DIPOTASSIQUE RENAUDIN 174,20 mg/ml, solution pour perfusion ?

L'avis du médecin traitant doit dans tous les cas être demandé.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, PHOSPHATE DIPOTASSIQUE RENAUDIN 174,20 mg/ml, solution pour perfusion est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet:

Des effets indésirables potentiels peuvent résulter d'une utilisation non appropriée, par exemple: surdosage, vitesse de perfusion trop rapide.

Les effets qui peuvent être rencontrés et qui nécessitent l'arrêt du traitement, concernent essentiellement un risque d'hyperphosphorémie, rarement observée, excepté en cas d'insuffisance rénale, d'acidose, d'acromégalie, d'hémolyse, de rhabdomyolyse, de destruction tissulaire ou encore, d'intoxication à la vitamine D.

L'hyperphosphorémie peut entraîner une hypercalcémie qui peut être sévère et peut conduire à des calcifications tissulaires ectopiques.

Il existe également un risque d'hyperkaliémie (voir Posologie et mode d'administration ?).

Déclaration des effets secondaires