Notice médicament

information medicament

HALDOL DECANOAS 50 mg/ml, solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Le nom de votre médicament est HALDOL DECANOAS 50 mg/ml, solution injectable.

HALDOL DECANOAS contient une substance active appelée halopéridol (sous forme de décanoate d’halopéridol). Il appartient à un groupe de médicaments appelés « antipsychotiques ».

HALDOL DECANOAS est utilisé chez les adultes dont la maladie a été traitée précédemment par de l’halopéridol pris par voie orale. Il est utilisé pour traiter des maladies affectant les pensées, les sensations ou le comportement. Cela comprend des problèmes de santé mentale (tels que la schizophrénie). Ces maladies peuvent provoquer chez vous :

    · un état de confusion (délire)

    · voir, entendre, ressentir ou sentir des choses qui ne sont pas réelles (hallucinations)

    · croire des choses qui ne sont pas réelles (idées délirantes)

    · une suspicion anormale (paranoïa)

    · un fort sentiment d’excitation, d’agitation, d’enthousiasme, de l’impulsivité ou de l’hyperactivité

    · un comportement très agressif, hostile ou violent.

Que contient ce médicament ?

halopéridol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.39

Comment le prendre ?

Quelle quantité de médicament recevrez-vous ?

Votre médecin déterminera la quantité d’HALDOL DECANOAS dont vous avez besoin et la durée du traitement. Votre médecin ajustera la dose selon vos besoins et pourra également vous prescrire une forme d’halopéridol à prendre par voie orale. La dose de décanoate d’halopéridol que vous recevrez dépendra :

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Soyez attentif aux effets indésirables graves

Informez immédiatement votre médecin ou votre infirmier/ère si vous remarquez ou suspectez l’un des effets indésirables suivants. Vous pourriez avoir besoin d’un traitement médical en urgence.

Problèmes cardiaques :

    · Rythme cardiaque anormal, empêchant le cœur de fonctionner normalement et pouvant provoquer une perte de conscience

    · Rythme cardiaque anormalement rapide

    Les problèmes cardiaques sont peu fréquents chez les personnes utilisant HALDOL DECANOAS (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100). Des cas de mort subite se sont produits chez des patients utilisant ce médicament, mais la fréquence exacte de ces décès n’est pas connue. Des arrêts cardiaques (cœur qui s’arrête de battre) se sont également produits chez des personnes prenant des antipsychotiques.

Problème grave appelé « syndrome malin des neuroleptiques », qui provoque une forte fièvre, une raideur musculaire sévère, une confusion et une perte de conscience. La fréquence exacte de cet effet indésirable chez les personnes traitées par HALDOL DECANOAS n'est pas connue.

Problèmes de contrôle des mouvements du corps ou des membres (syndrome extrapyramidal), notamment :

    · des mouvements de la bouche, de la langue, de la mâchoire et parfois des membres (dyskinésie tardive)

    · une agitation ou des difficultés à rester assis sans bouger, une amplification des mouvements du corps

    · des mouvements du corps ralentis ou réduits, des mouvements saccadés ou erratiques

    · un tremblement ou une raideur musculaire, un pas traînant

    · une incapacité à bouger

    Ces problèmes sont très fréquents chez les personnes utilisant HALDOL DECANOAS (peuvent toucher plus d’une personne sur 10). Si vous présentez l’un de ces effets, un médicament supplémentaire pourra vous être prescrit.

Réaction allergique sévère, avec notamment :

    · un gonflement du visage, des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge

    · des difficultés à avaler ou à respirer

    La fréquence exacte des réactions allergiques chez les personnes traitées par HALDOL DECANOAS n'est pas connue.

    Caillots sanguins dans les veines, généralement dans les jambes (thrombose veineuse profonde, TVP). Ce problème a été signalé chez des personnes prenant des antipsychotiques. Les signes d’une TVP dans la jambe comprennent un gonflement, une douleur et une rougeur au niveau de la jambe, mais le caillot peut également se déplacer vers les poumons et provoquer une douleur thoracique et des difficultés à respirer. Les caillots sanguins peuvent être très graves ; vous devez donc prévenir immédiatement votre médecin si vous remarquez l’un de ces problèmes.

    Informez immédiatement votre médecin si vous remarquez l’un des effets indésirables graves mentionnés ci-dessus.

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · Dépression

    · Troubles du sommeil ou somnolences

    · Constipation

    · Bouche sèche ou augmentation de la production de salive

    · Problèmes lors des rapports sexuels

    · Irritation, douleur ou accumulation de pus (abcès) au site d’injection

    · Prise de poids.

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · Tension musculaire anormale

    · Maux de tête

    · Mouvement des yeux vers le haut ou mouvements des yeux rapides impossibles à contrôler

    · Problèmes de vision, tels qu’une vision floue

Les effets indésirables suivants ont également été signalés, mais leur fréquence exacte n’est pas connue :

    · Graves problèmes de santé mentale, comme croire des choses qui ne sont pas vraies (illusions) ou voir, ressentir, entendre ou sentir des choses qui ne sont pas réelles (hallucinations)

    · Sensation d'agitation ou de confusion

    · Crises épileptiques (convulsions)

    · Sensations de vertiges, y compris en s'asseyant ou en se levant

    · Tension artérielle basse

    · Problèmes pouvant provoquer des difficultés à respirer, tels que :

    o Gonflement autour du larynx ou bref spasme des cordes vocales altérant la capacité à parler

    o Rétrécissement des voies aériennes dans les poumons

        o Effets sur les cellules sanguines – diminution de tous les types de cellules sanguines, y compris des réductions sévères des globules blancs et une diminution des plaquettes (les cellules qui aident le sang à coaguler)

        o Taux élevé de certaines hormones dans le sang - la prolactine et l’hormone antidiurétique (syndrome de sécrétion inappropriée d’hormone antidiurétique)

          o Jaunissement de la peau ou du blanc des yeux (jaunisse)

          o Inflammation du foie

              o Éruption cutanée ou démangeaisons

              o Sensibilité accrue à la lumière du soleil

              o Peau qui s’écaille ou qui pèle

                                    o Douleur ou gêne

                                    o Production inattendue de lait maternel

                                          Liste des effets indésirables possibles :

                                          ConstipationDépressionTrouble extrapyramidalRigiditéSalive augmentéeTremblementBouche sècheRéaction au site d'injectionSédationParkinsonismeGain pondéral anormalAkathisieFonction sexuelle anormaleInsomnieSomnolence