Notice médicament

information medicament

NORADRENALINE HOSPIRA 2 mg/ml SANS SULFITES, solution à diluer pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

NORADRENALINE HOSPIRA 2 mg/ml SANS SULFITES, solution à diluer pour perfusion est utilisé en cas d’urgence pour ramener la pression artérielle à un niveau normal.

Que contient ce médicament ?

norepinephrine

Comment le prendre ?

NORADRENALINE HOSPIRA 2 mg/ml SANS SULFITES, solution à diluer pour perfusion vous sera administré à l’hôpital par un médecin ou une infirmière. Il est d’abord dilué puis perfusé dans une veine.

La dose initiale de NORADRENALINE HOSPIRA 2 mg/ml SANS SULFITES, solution à diluer pour perfusion dépendra de votre état de santé. La dose habituelle se situe entre 0,4 et 0,8 mg de noradrénaline base par heure (entre 0,8 et 1,6 mg de tartrate de noradrénaline par heure). Votre médecin déterminera la dose qui vous convient le mieux. Après la dose initiale, votre médecin évaluera l’évolution de votre état et ajustera la dose.

Si vous avez utilisé plus de NORADRENALINE HOSPIRA 2 mg/ml SANS SULFITES, solution à diluer pour perfusion que vous n’auriez dû

Il est peu probable que vous en receviez trop car ce médicament vous sera administré à l’hôpital. Toutefois, en cas de doute, prévenez votre médecin ou votre infirmière.

Les symptômes d’un surdosage sont une pression artérielle élevée, un faible rythme cardiaque, des maux de tête violents, une sensibilité à la lumière, une douleur dans la poitrine, une pâleur, une transpiration intense et des vomissements.

Si vous oubliez d’utiliser NORADRENALINE HOSPIRA 2 mg/ml SANS SULFITES, solution à diluer pour perfusion

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser NORADRENALINE HOSPIRA 2 mg/ml SANS SULFITES, solution à diluer pour perfusion

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Prévenez votre médecin immédiatement en cas de :

    · démangeaisons soudaines (urticaire), gonflement des mains, des pieds, des chevilles, du visage, des lèvres, de la bouche ou de la gorge (ce qui peut provoquer des difficultés à avaler ou à respirer), sensation que vous allez vous évanouir.

    · douleur et/ou gonflement au site d’injection.

Prévenez votre médecin dès que possible en cas de :

    · rythme cardiaque lent.

    · rythme cardiaque anormal.

    · difficultés à respirer.

    · anxiété.

    · maux de tête.

    · extrémités froides.

    Votre médecin surveillera votre tension artérielle et votre volume sanguin.