Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Qu’est-ce que TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé

TRILEPTAL contient la substance active oxcarbazépine.

TRILEPTAL appartient à un groupe de médicaments appelé anticonvulsivants ou antiépileptiques.

Dans quels cas TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé est-il utilisé

Les médicaments comme TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé sont des traitements usuels de l’épilepsie.

L’épilepsie est un trouble du cerveau qui provoque chez les gens des crises épileptiques et des convulsions récurrentes. Les crises épileptiques apparaissent en raison d’une anomalie transitoire de l’activité électrique du cerveau. Normalement, les cellules du cerveau coordonnent notamment les mouvements du corps en émettant des signaux par les nerfs aux muscles d’une façon organisée, ordonnée. Dans l’épilepsie, les cellules du cerveau émettent trop de signaux d’une façon désordonnée pouvant entraîner par exemple une activité musculaire non coordonnée appelée crise épileptique.

TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé est utilisé pour traiter les crises épileptiques partielles avec ou sans généralisation secondaire. Les crises épileptiques partielles impliquent une zone limitée du cerveau, mais peuvent s’étendre à la totalité du cerveau entraînant une crise tonico-clonique généralisée. Il existe deux types de crises épileptiques partielles : simple et complexe. Dans les crises partielles simples, le patient reste conscient alors que dans les crises partielles complexes, la conscience du patient est altérée.

TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé agit en maintenant sous contrôle les cellules nerveuses « hyperexcitables » du cerveau, supprimant ou réduisant la fréquence de telles crises.

TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé peut être utilisé seul ou en association avec d’autres médicaments antiépileptiques.

Généralement, le médecin essayera de trouver le médicament qui agit le mieux pour vous ou pour votre enfant. Toutefois, en cas d’épilepsie plus sévère, une association de deux ou plusieurs médicaments peut être nécessaire pour contrôler les crises épileptiques.

TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé est utilisé chez l’adulte et l’enfant à partir de 6 ans.

Si vous avez des questions sur le mode d’action de TRILEPTAL ou la raison pour laquelle ce médicament vous a été prescrit, demandez à votre médecin.

Que contient ce médicament ?

oxcarbazépine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 15.24

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant les indications de votre médecin ou pharmacien, même si elles sont différentes des informations générales contenues dans cette notice. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien si vous avez des doutes.

Combien en prendre

Dose adulte

    · La dose usuelle au début du traitement de TRILEPTAL chez les adultes (incluant les personnes âgées) est de 600 mg par jour.

    · Prenez un comprimé à 300 mg 2 fois par jour ou 2 comprimés à 150 mg, 2 fois par jour.

    · Votre médecin pourra augmenter la dose graduellement pour trouver la meilleure dose pour vous. Les meilleurs résultats sont généralement obtenus à des doses comprises entre 600 et 2 400 mg par jour.

    · Si vous prenez d’autres antiépileptiques, la posologie est la même.

    · Si vous avez une maladie rénale (avec insuffisance rénale), la dose au début du traitement est la moitié de la dose usuelle utilisée.

    · Si vous avez une maladie grave du foie, votre médecin pourra ajuster votre dose.

Dose enfant

TRILEPTAL peut être pris par les enfants à partir de 6 ans.

La posologie chez l’enfant dépend de son poids.

    · La dose au début du traitement est de 8 à 10 milligrammes par kilogramme par jour répartie en 2 doses égales. Par exemple, un enfant de 30 kg commencera son traitement par un comprimé à 150 mg 2 fois par jour.

    · Votre médecin pourra augmenter la dose graduellement pour trouver la meilleure dose pour votre enfant. Les meilleurs résultats sont généralement obtenus à la dose de 30 milligrammes par kilogramme par jour. La dose maximum pour un enfant est de 46 milligrammes par kilogramme par jour.

Comment prendre TRILEPTAL

    · Avalez les comprimés avec un peu d’eau.

    · Si nécessaire, les comprimés peuvent être cassés en deux afin d’être avalés plus facilement. Ne pas casser les comprimés pour ne prendre que la moitié de la dose. La barre de cassure n’est là que pour vous aider à casser le comprimé si vous avez des difficultés à l’avaler en entier.

    · Pour les enfants qui ne peuvent avaler les comprimés ou quand la dose nécessaire ne peut être administrée en utilisant les comprimés, TRILEPTAL suspension buvable est disponible.

Quand prendre TRILEPTAL et quelle est la durée de traitement de TRILEPTAL

Prenez TRILEPTAL deux fois par jour, tous les jours, environ à la même heure, à moins que votre médecin vous indique le contraire. Ceci permet d’obtenir un meilleur contrôle de l’épilepsie. Cela vous permettra aussi de vous souvenir quand prendre les comprimés.

Votre médecin vous donnera la durée de votre traitement ou celle de votre enfant.

La durée de traitement dépend du type de crise épileptique. Un traitement pendant plusieurs années peut être nécessaire pour contrôler les crises épileptiques. Ne jamais changer de dose ou arrêter le traitement sans prévenir votre médecin.

Si vous avez pris plus de TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû

Si vous avez pris plus de comprimés que ce que votre médecin vous a prescrit, consultez immédiatement votre médecin ou les urgences de l’hôpital le plus proche.

Les symptômes d’un surdosage avec TRILEPTAL peuvent être :

    · somnolence, sensations vertigineuses, problèmes de coordination et/ou mouvement involontaire des yeux, contraction musculaire ou aggravation significative des convulsions, maux de tête, perte de conscience, coma,

    · nausées, vomissements, augmentation des mouvements incontrôlés,

    · léthargie, vision double, rétrécissement de la pupille, vision floue,

    · fatigue,

    · respiration courte et superficielle (diminution de la fréquence respiratoire),

    · battements cardiaques irréguliers (prolongement de l’intervalle QTc),

    · tremblement, maux de tête, coma, perte de conscience, mouvements incontrôlés de la bouche, de la langue et des membres du corps,

    · agressivité, agitation, confusion,

    · diminution de la pression artérielle,

    · essoufflements.

Si vous oubliez de prendre TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé :

Si vous avez oublié une dose, prenez la dose habituelle dès que vous vous en apercevez.

Si vous vous en apercevez peu de temps avant la prise suivante, ne doublez pas la dose pour compenser la dose oubliée. Continuez comme précédemment.

Si vous avez oublié de prendre plusieurs doses ou si vous avez des doutes, prenez contact immédiatement avec votre médecin.

Si vous arrêtez de prendre TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé :

Ne jamais arrêter le traitement sans l’accord de votre médecin.

N’arrêtez pas votre traitement brutalement afin d’éviter l’aggravation soudaine de vos crises.

Si votre traitement est arrêté, il devra l’être progressivement comme vous l’a indiqué votre médecin.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si l’un des effets indésirables suivants apparaît, prévenez votre médecin immédiatement ou rendez-vous aux urgences de l'hôpital le plus proche :

Les signes suivants sont des effets indésirables potentiellement graves qui peuvent nécessiter un traitement médical d’urgence. Le médecin décidera de la poursuite ou non de TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé et évaluera la nécessité d’un traitement complémentaire.

Peu fréquent (peut survenir chez 1 patient sur 100) :

    · Prise de poids, fatigue, chute de cheveux, faiblesse musculaire, sensation de froid (signes d’une diminution de la fonction de la glande thyroïde).

    · Chute.

Rare (peut survenir chez 1 patient sur 1 000) :

    · Gonflement des lèvres, des paupières, du visage, de la gorge ou de la bouche, s’accompagnant de difficultés pour respirer, parler ou avaler (révélant des réactions allergiques et un angioedème).

    · Eruption cutanée et/ou fièvre pouvant être des manifestations de syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse (DRESS : Drug Rash with Eosinophilia and Systemic Symptoms), pustulose exanthématique aigüe généralisée (PEAG).

    · Fatigue, essoufflement lors d’exercice physique, teint pâle, maux de tête, frissons, sensations vertigineuses, infections fréquentes avec fièvre, mal de gorge, ulcérations dans la bouche, saignements ou bleus apparaissant plus facilement que d’habitude, saignement de nez, plaques rougeâtres à violacées ou taches inexpliquées sur la peau (évoquant une diminution de nombre des plaquettes du sang ou du nombre de cellules sanguines).

    Très rare (peut survenir chez 1 patient sur 10 000) :

    · Signes d’allergie tels que éruption cutanée, fièvre et douleurs dans les muscles et les articulations.

    · Apparition de cloques sur la peau et/ou les muqueuses des lèvres, des yeux, de la bouche, des voies nasales ou des voies génitales (manifestations allergiques graves y compris syndrome de Lyell, syndrome de Stevens-Johnson et érythème polymorphe).

    · Eruptions cutanées de taches rouges principalement sur le visage pouvant s’accompagner de fatigue, fièvre, nausées ou perte d’appétit, ce qui peut révéler un lupus érythémateux disséminé.

    · Symptômes ressemblant à la grippe avec une jaunisse (coloration jaune de la peau et du blanc des yeux) révélant une hépatite.

    · Douleur intense de l’estomac (partie supérieure de l’abdomen), vomissements, perte d’appétit pouvant révéler une inflammation du pancréas.

Si un de ces effets indésirables apparaît, prévenez votre médecin dès que possible car ils peuvent nécessiter une attention médicale particulière.

Fréquent (peut survenir chez 1 patient sur 10) :

    · tremblements, troubles de la coordination, mouvements involontaires des yeux, sensation d’anxiété et de nervosité, dépression, sautes d’humeur, éruptions cutanées.

Très rare (peut survenir chez 1 patient sur 10 000) :

    · rythme cardiaque irrégulier, ou accélération ou ralentissement du rythme cardiaque.

Autres effets indésirables pouvant apparaître:

Ce sont généralement des effets indésirables légers à modérés liés au TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé. La plupart de ces effets sont transitoires et diminuent généralement avec le temps.

Très fréquent (peut survenir chez plus de 1 patient sur 10) :

    · fatigue, maux de tête, sensations vertigineuses, somnolence, nausées, vomissements, vision double.

Fréquent (peut survenir chez 1 patient sur 10) :

    · faiblesse, trouble de la mémoire et de la concentration, apathie (indifférence), agitation, confusion, vision floue, troubles visuels, constipation, diarrhée, douleurs abdominales, acné, chute de cheveux, troubles de l’équilibre, augmentation du poids, troubles de la parole.

Peu fréquent (peut survenir chez 1 patient sur 100) :

    · augmentation de la tension artérielle, urticaire.

    Rare (peut survenir chez 1 patient sur 1 000) :

    · des cas de troubles osseux notamment d’ostéopénie et d’ostéoporose (amincissement des os) et des fractures ont été rapportés. Prévenez votre médecin ou votre pharmacien si vous êtes sous traitement antiépileptique de longue durée, si vous avez des antécédents d’ostéoporose ou si vous prenez des corticoïdes.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Douleur abdominalePerte des cheveux ou de poilsAmnésieAtaxieConfusConstipationDépressionDiarrhéeVision doubleSensation vertigineuseDysarthrieÉruption cutanéePerte d'énergieMal de têteSodium sanguin diminuéMal au coeurNerveux/nerveuseNystagmusPareTrouble de la peauTrouble de la paroleTremblementTête qui tourneVomiAgitationIndifférenceChangements d'humeurYeux troublesAcnéAffections oculaires NCATroubles visuels NCASomnolence