Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual

À quoi sert ce médicament ?

La substance active des comprimés sublinguaux d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual est le fentanyl. Le fentanyl appartient à un groupe d’analgésiques puissants, les morphiniques.

ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual est un traitement réservé aux patients adultes prenant déjà régulièrement des analgésiques puissants (opioïdes) pour traiter des douleurs cancéreuses chroniques, mais chez qui un traitement des accès douloureux paroxystiques est nécessaire. En cas de doute, interrogez votre médecin.

L’accès douloureux paroxystique est une douleur soudaine qui survient même après la prise de votre analgésique morphinique habituel.

Que contient ce médicament ?

fentanyl

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 179.44

Comment le prendre ?

Avant votre première prise d‘ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual, votre médecin vous expliquera comment le prendre pour traiter efficacement vos accès douloureux paroxystiques.

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Ce produit doit être UNIQUEMENT utilisé par vous-même, conformément à l’ordonnance médicale. Il ne doit pas être utilisé par une autre personne, car il pourrait présenter un risque GRAVE pour sa santé, en particulier chez les enfants.

ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual est un type de médicament différent des autres médicaments que vous avez pu utiliser pour traiter vos accès douloureux paroxystiques. Prenez toujours la dose d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual prescrite par votre médecin ; elle peut ne pas être la même que celle des autres médicaments que vous avez utilisés pour traiter les accès douloureux paroxystiques.

Début du traitement – Recherche de la dose appropriée

Pour qu’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual agisse de façon efficace, votre médecin vous aidera à déterminer la dose la plus adéquate pour le traitement de vos accès douloureux paroxystiques. ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual est disponible dans une gamme de plusieurs dosages. Vous devrez peut-être essayer différents dosages d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual au cours de plusieurs accès douloureux paroxystiques avant de trouver la dose la plus adéquate. Votre médecin vous y aidera et s’emploiera à déterminer avec vous la dose que vous devrez utiliser.

Si une dose ne suffit pas à obtenir un soulagement adéquat de la douleur, votre médecin pourra vous demander de prendre une dose supplémentaire pour traiter un accès douloureux paroxystique.

Ne prenez pas une deuxième dose sans que votre médecin ne vous dise de le faire, cela pourrait entraîner un surdosage.

Dans certains cas, votre médecin pourra vous recommander de prendre une dose composée de plus d’un comprimé en même temps. Vous ne devez le faire que si votre médecin vous l’a prescrit.

Après avoir pris une dose, attendez au moins 2 heures pour traiter le prochain accès douloureux paroxystique avec ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual.

Poursuite du traitement – Lorsque vous avez déterminé la dose la plus appropriée

Lorsque votre médecin et vous-même avez déterminé la dose de comprimés ABSTRAL qui contrôle vos accès douloureux paroxystiques, vous ne devez pas prendre cette dose plus de quatre fois par jour. Une dose d’ABSTRAL peut être constituée de plusieurs comprimés.

Après avoir pris une dose, attendez au moins 2 heures pour traiter le prochain accès douloureux paroxystique avec ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual.

Si vous estimez que la dose d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual que vous utilisez ne soulage pas vos accès douloureux paroxystiques de façon satisfaisante, parlez-en à votre médecin, qui devra peut-être adapter la dose.

Ne modifiez pas votre dose d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual sans que votre médecin ne le prescrive.

Mode d’administration

ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual doit être administré par voie sublinguale, c’est-à-dire que le comprimé doit être placé sous la langue où il se dissout rapidement, pour que le fentanyl puisse être absorbé à travers la muqueuse buccale. Une fois absorbé, le fentanyl commence à agir pour soulager la douleur.

En cas d’accès douloureux paroxystique, prenez la dose indiquée par votre médecin de la façon suivante :

Si vous avez la bouche sèche, prenez une gorgée d’eau pour l’humidifier. Recrachez ou avalez l’eau.

Placez le(s) comprimé(s) sous la langue, aussi loin que possible, et laissez-le(s) se dissoudre complètement.

ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual se dissout rapidement sous la langue et est absorbé pour soulager la douleur. Il est donc important de ne pas sucer, mâcher ni avaler le comprimé.

Ne buvez pas et ne mangez pas avant la dissolution complète du comprimé sous la langue.

Si vous avez pris plus d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual que vous n’auriez dû :

    · Retirez de la bouche tout comprimé qui pourrait y rester.

    · Informez le personnel soignant ou une autre personne de ce qui s’est passé.

    · Le personnel soignant ou vous-même devez immédiatement contacter votre médecin, votre pharmacien ou l’hôpital local afin de connaître les mesures à prendre.

    · En attendant le médecin, empêchez la personne qui a pris trop d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual de dormir en lui parlant ou en la secouant de temps en temps.

Les symptômes du surdosage incluent :

    · une somnolence extrême,

    · une respiration lente et superficielle,

    · un coma.

En présence de ces symptômes, contactez immédiatement un service d’urgence.

Si vous pensez qu’une personne a pris ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual accidentellement, contactez immédiatement un service d’urgence.

Si vous arrêtez de prendre ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual :

Vous devez arrêter la prise d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual lorsque vous n’avez plus aucune douleur paroxystique. Cependant, vous devez continuer de prendre votre antidouleur habituel pour traiter votre douleur cancéreuse persistante comme vous l’a conseillé votre médecin. A l’arrêt d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual, vous pouvez ressentir des symptômes de sevrage comparables aux effets indésirables potentiels d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual. Si vous ressentez des symptômes de sevrage ou si vous vous inquiétez du soulagement de votre douleur, contactez votre médecin. Votre médecin évaluera la nécessité d’un traitement pour réduire ou éliminer les symptômes de sevrage.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous vous sentez anormalement ou extrêmement somnolent ou si votre respiration devient lente ou superficielle, vous-même ou le personnel soignant devez contacter immédiatement votre médecin ou un service médical d’urgence (voir également la rubrique 3 : « Si vous avez pris plus d’ABSTRAL 800 microgrammes, comprimé sublingual que vous n’auriez dû »).

Effets indésirables très fréquents (affecter plus de 1 patient sur 10) :

    · nausées

Effets indésirables fréquents (affecter de 1 à 10 patients sur 100) :

    · étourdissements, maux de tête, somnolence excessive

    · essoufflement/manque de souffle

    · inflammation dans la bouche, vomissements, constipation, bouche sèche

    · transpiration excessive, fatigue/épuisement/manque d’énergie

Effets indésirables peu fréquents (affecter de 1 à 10 patients sur 1000) :

    · réaction allergique, tremblement, troubles de la vision ou vision floue, rythme cardiaque rapide ou lent, hypotension, pertes de mémoire

    · dépression, pensées suspicieuses/sentiments de peur sans raison, état de confusion, désorientation, anxiété/tristesse/agitation, sentiments excessifs de bonheur/bien‑être, sautes d’humeur

    · sensation permanente de plénitude, douleurs gastriques, indigestion

    · ulcères dans la bouche, affections de la langue, douleur dans la bouche ou la gorge, sensation de gorge serrée, ulcères sur les lèvres ou les gencives

    · manque d’appétit, perte ou modification de l’odorat ou du goût

    · difficultés pour dormir ou troubles du sommeil, troubles de l’attention/tendance à la distraction, manque d’énergie/faiblesse/perte de force

    · anomalies de la peau, éruption cutanée, démangeaisons, sueurs nocturnes, diminution de la sensibilité au toucher, tendance aux ecchymoses

    · douleur ou raideur articulaire, raideur musculaire

    · symptômes de sevrage médicamenteux (peut se manifester par l’apparition des effets indésirables suivants : nausées, vomissements, diarrhée, anxiété, frissons, tremblements et sudation), surdosage accidentel, chez les hommes troubles de l’érection, sensation générale de malaise.

Effets indésirables de fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · gonflement (œdème) de la langue, problèmes respiratoires importants, chutes, rougeur du visage et du cou, sensation d’avoir très chaud, diarrhée, convulsions (crises d’épilepsie), œdème des bras ou des jambes, voir ou entendre des choses qui ne sont pas réelles (hallucinations), fièvre dépendance au traitement (addiction), abus, baisse ou perte du niveau de conscience, urticaire, délire (symptômes pouvant inclure agitation, nervosité, désorientation, confusion, peur, voir ou entendre des choses qui ne sont pas réelles, troubles du sommeil, cauchemars).

Un traitement prolongé avec fentanyl pendant la grossesse peut entraîner des symptômes de sevrage chez le nouveau-né et mettre en jeu son pronostic vital (voir rubrique 2).

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

ConstipationRespiration difficilePerte d'énergieMal de têteHyperhidroseMal au coeurStomatiteTête qui tourneVomiBouche sècheSomnolence