Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

RIZATRIPTAN TEVA 10 mg, comprimé orodispersible

À quoi sert ce médicament ?

RIZATRIPTAN TEVA est utilisé pour traiter la crise de migraine, avec ou sans aura.

RIZATRIPTAN TEVA est utilisé pour traiter les maux de tête de la crise de migraine chez l’adulte.

Le traitement par RIZATRIPTAN TEVA réduit le gonflement des vaisseaux qui entourent le cerveau. Ce gonflement est à l’origine des maux de tête de la crise de migraine.

Que contient ce médicament ?

rizatriptan

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 14.13

Comment le prendre ?

RIZATRIPTAN TEVA est utilisé pour traiter la crise de migraine. Prenez RIZATRIPTAN TEVA le plus rapidement possible dès l’apparition de la crise. Ne pas l’utiliser pour prévenir une crise.

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée est de 10 mg.

Si vous prenez du propranolol ou en cas de maladie du foie ou des reins, vous devez prendre une dose de 5 mg de rizatriptan. Vous devez attendre au moins 2 heures entre la prise de propranolol et la prise de rizatriptan, sans dépasser 2 doses de rizatriptan par 24 heures.

Comment prendre RIZATRIPTAN TEVA

RIZATRIPTAN TEVA est un comprimé orodispersible qui se dissout dans la bouche.

Le comprimé orodispersible peut être utilisé dans des situations où la prise de liquides n’est pas possible ou pour éviter les nausées et vomissements pouvant accompagner la prise de comprimés avec des liquides.

Vos mains doivent être sèches lorsque vous manipulez le comprimé orodispersible car il risquerait de se désagréger au contact de l’humidité.

1. Tenir la plaquette par les coins et détacher une alvéole du reste de la plaquette en déchirant doucement le long des perforations.

2. Retirer soigneusement l’opercule.

3. Pousser doucement sur le comprimé pour le faire sortir.

4. Le comprimé doit être placé sur la langue où il se dissoudra directement dans la bouche et pourra être avalé facilement.

Si la migraine réapparaît dans les 24 heures

Chez certains patients, les symptômes de la migraine peuvent réapparaître dans les 24 heures. Si votre migraine réapparaît, vous pouvez prendre une dose supplémentaire de RIZATRIPTAN TEVA. Vous devez toujours attendre au moins 2 heures entre les prises.

Si après 2 heures la migraine persiste

Si vous ne répondez pas à la première dose de RIZATRIPTAN TEVA durant une crise, vous ne devez pas prendre une seconde dose de RIZATRIPTAN TEVA pour le traitement de la même crise.

Il est probable, cependant, que vous répondrez à RIZATRIPTAN TEVA durant la prochaine crise.

Ne prenez pas plus de 2 doses de RIZATRIPTAN TEVA par 24 heures (par exemple, ne prenez pas plus de 2 comprimés orodispersibles à 10 mg ou à 5 mg par 24 heures). Vous devez toujours attendre au moins 2 heures entre les prises.

Si votre état s’aggrave, demandez un avis médical.

Si vous avez pris plus de RIZATRIPTAN TEVA 10 mg, comprimé orodispersible que vous n’auriez dû :

Si vous avez pris plus de RIZATRIPTAN TEVA que vous n’auriez dû, parlez-en immédiatement à votre médecin ou à votre pharmacien et prenez la boîte avec vous.

Signes de surdosage possibles : étourdissements, somnolence, vomissements, évanouissement ou rythme cardiaque lent.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre RIZATRIPTAN TEVA 10 mg, comprimé orodispersible :

Sans objet.

Si vous arrêtez de prendre RIZATRIPTAN TEVA 10 mg, comprimé orodispersible :

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Les effets indésirables suivants peuvent se produire avec ce médicament.

Lors des études chez l’adulte, les effets indésirables le plus fréquemment rapportés étaient étourdissement, somnolence et fatigue.

Fréquent : pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10

    · sensation de fourmillement (paresthésie), maux de tête, sensibilité cutanée diminuée (hypoesthésie), diminution de l’acuité mentale, insomnie,

    · battements de cœur rapides ou irréguliers (palpitations),

    · rougeurs du visage de courte durée,

    · gêne au niveau de la gorge,

    · sensations de malaise (nausées), sécheresse de la bouche, vomissements, diarrhée, indigestion (dyspepsie),

    · sensations de lourdeur dans certaines parties du corps, douleurs dans le cou, raideur,

    · douleurs au ventre ou au thorax.

Peu fréquent : pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100

    · mauvais goût dans la bouche,

    · difficultés à coordonner ses mouvements lors de la marche (ataxie), étourdissements (vertiges), vision trouble, tremblements, perte de connaissance (syncope),

    · confusion, nervosité,

    · pression artérielle élevée (hypertension) ; soif, bouffées de chaleur, sueurs,

    · rash, démangeaisons et éruption cutanée étendue grumeleuse (urticaire), gonflement de la face, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge, ce qui peut entraîner des difficultés respiratoires et/ou de déglutition (angio-œdème), difficulté respiratoire (dyspnée),

    · oppression localisée, faiblesse musculaire,

    · modifications du rythme ou de la fréquence des battements du cœur (arythmie), anomalies de l'électrocardiogramme (examen qui enregistre l'activité électrique de votre cœur), rythme cardiaque très accéléré (tachycardie),

    · douleur de la face, douleur musculaire.

Rare : pouvant affecter jusqu’à une personne sur 1 000

    · respiration sifflante,

    · réaction allergique (hypersensibilité) ; réaction allergique soudaine menaçant le pronostic vital (choc anaphylactique),

    · accident vasculaire cérébral (ce cas survient généralement chez les patients ayant des facteurs de risque de maladie cardiaque et vasculaire [hypertension, diabète, tabagisme, utilisation de substituts nicotiniques, antécédents familiaux de maladie cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral, homme de plus de 40 ans, femme ménopausée, problème particulier de battement du cœur (bloc de branche)]),

    · battements du cœur lents (bradycardie).

Fréquence indéterminée : ne peut être estimée sur la base des données disponibles

    · crise cardiaque, spasmes des vaisseaux sanguins du cœur (ces cas surviennent généralement chez les patients ayant des facteurs de risque de maladie cardiaque et vasculaire [hypertension, diabète, tabagisme, utilisation de substituts nicotiniques, antécédents familiaux de maladie cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral, homme de plus de 40 ans, femme ménopausée, problème particulier de battement du cœur (bloc de branche)]),

    · syndrome appelé « syndrome sérotoninergique » qui peut occasionner des effets indésirables comme un coma, une tension artérielle instable, une fièvre très élevée, une perte de la coordination musculaire, une agitation et des hallucinations,

    · décollement sévère de la peau avec ou sans fièvre (nécrolyse épidermique toxique),

    · crises d’épilepsie (convulsions/crises convulsives),

    · constriction des vaisseaux sanguins des extrémités avec sensation de froid et engourdissement des mains et des pieds,

    · spasmes des vaisseaux sanguins du côlon (gros intestin) pouvant provoquer une douleur abdominale.

Informez votre médecin immédiatement en cas de symptôme suggérant une réaction allergique, un syndrome sérotoninergique, une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

De plus, informez votre médecin de tout symptôme suggérant une réaction allergique (telle qu’un rash ou des démangeaisons) après la prise de RIZATRIPTAN TEVA.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Douleur abdominaleAsthénieDiarrhéeSensation vertigineuseIndigestionPerte d'énergieMal de têteHypoesthésieMal au coeurDouleurPalpitationsParesthésieVomiAffections vasomotrices de la peauInsomnieGêneSomnolence