Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

TCAPS 50 microgrammes, capsule molle

À quoi sert ce medicament ?

Classe pharmacothérapeutique : Hormones thyroïdiennes, code ATC : H03A A01.

La substance active de TCAPS est l’hormone thyroïdienne, lévothyroxine sodique (T4) produite de façon synthétique, identique à l’hormone thyroïdienne naturelle, tant du point de vue de sa structure que de son action.

TCAPS est utilisé dans les situations suivantes :

    · pour combler un déficit en hormones thyroïdiennes en cas d’activité insuffisante de la glande thyroïde (hypothyroïdie),

    · pour prévenir la récidive du goitre après une opération, chez les patients présentant une fonction thyroïdienne normale,

    · pour le traitement d’un goitre bénin chez patients présentant une fonction thyroïdienne normale,

    · pour la suppression d’une nouvelle croissance tumorale (malignité) de la thyroïde, en particulier après une chirurgie, et pour combler un déficit en hormones thyroïdiennes.

    · Spécifique aux dosages 13, 25, 50, 75, 88 et 100 microgrammes: pour le traitement d’accompagnement dans le traitement d’une activité excessive de la glande thyroïde (hyperthyroïdie),

    · Spécifique aux dosages de 100 et 200 microgrammes : pour le diagnostic de la fonction thyroïdienne (un test de suppression thyroïdienne).

Que contient ce médicament ?

thyroxine sodique anhydre

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Le médecin déterminera votre dose individuelle en fonction des résultats des tests de laboratoire.

Pour un traitement individuel, des capsules molles de TCAPS sont disponibles à des dosages progressifs allant de 13 à 200 microgrammes de lévothyroxine sodique, de sorte que vous n’avez généralement à prendre qu’une seule capsule par jour.

Adultes :

    Au départ, prendre 25 à 50 microgrammes de lévothyroxine sodique chaque jour. Votre médecin peut vous demander d’augmenter cette dose par paliers de 25 à 50 microgrammes de lévothyroxine sodique toutes les deux à quatre semaines, jusqu’à une dose quotidienne de 100 à 200 microgrammes de lévothyroxine sodique.

    · Prévention de la récidive du goitre après retrait chirurgical et traitement d’un goitre bénin : la dose quotidienne est de 75 à 200 microgrammes de lévothyroxine sodique.

    · Traitement de supplément dans le traitement thyréostatique d’une hyperthyroïdie: la dose quotidienne est de 50 à 100 microgrammes de lévothyroxine sodique.

    · Après une chirurgie de la thyroïde en raison d’une tumeur maligne de la glande thyroïde : la dose quotidienne est de 150 à 300 microgrammes de lévothyroxine.

    · Spécifique aux dosages 13, 25, 50, 75, 88 et 100 microgrammes : pour le traitement d’accompagnement dans le traitement d’une activité excessive de la glande thyroïde (hyperthyroïdie), administration journalière de 50 à 100 microgrammes de lévothyroxine sodique

    · Spécifique aux dosages de 100 et 200 microgrammes : dans le cadre d’un contrôle de la fonction thyroïdienne lors de la réalisation d’un test de suppression de la glande thyroïdienne, une dose journalière de 200 microgrammes de lévothyroxine sodique est administrée pendant 14 jours jusqu’à la réalisation de l’examen radiologique (scintigraphie).

Pour l’instauration d’un traitement et l’augmentation de la dose chez les adultes, ainsi que pour le traitement des enfants, il est recommandé d’utiliser, le cas échéant, une forme pharmaceutique avec une teneur en substance active inférieure.

Patients âgés, patients présentant une maladie des artères coronaires et patients présentant une hypothyroïdie sévère ou de longue durée :

Il convient d’être particulièrement prudent lors de l’instauration du traitement par hormones thyroïdiennes. Ce qui signifie qu’il conviendra de choisir une dose de départ inférieure, qui sera ensuite progressivement augmentée à intervalles prolongés et avec une surveillance fréquente au moyen d’examens de laboratoire.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

    · TCAPS n’est pas recommandé chez les enfants ne pouvant pas avaler une capsule entière. TCAPS n’est pas recommandé chez les enfants de 6 ans ou moins.

    · Les enfants devront commencer le traitement à une dose quotidienne de 13 à 50 microgrammes de lévothyroxine sodique. La posologie au cours du traitement à long terme repose sur l’âge et la surface corporelle de chaque enfant, ainsi que sur d’autres facteurs. La dose individuelle est déterminée par le médecin.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous avez l’impression que l’effet de TCAPS est trop fort ou trop faible.

Comment prendre TCAPS :

    · Avaler la capsule entière avec suffisamment de liquide (par ex. un demi-verre d’eau)

    · Prendre la dose quotidienne complète le matin à jeun, au moins une demi-heure avant le petit-déjeuner. L’absorption de la substance active est meilleure à jeun plutôt qu’avant ou après un repas.

Les capsules molles de TCAPS ne doivent pas être écrasées avant la prise du médicament. Elles ne peuvent également pas être mises en suspension ni dissoutes dans l’eau.

Durée du traitement :

Vous devez prendre ce médicament aussi longtemps que votre médecin vous l’a indiqué.

    · Si vous souffrez d’hypothyroïdie ou si vous avez subi une chirurgie de la thyroïde en raison d’une tumeur maligne de la glande thyroïde, vous devrez, en règle générale, prendre TCAPS à vie.

    · En cas de goitre bénin ou pour prévenir une nouvelle croissance du goitre, vous devrez prendre TCAPS pendant une période allant de plusieurs mois ou années jusqu’à la fin de votre vie.

    · En cas de traitement de soutien pour le traitement d’une hyperthyroïdie, vous devrez prendre TCAPS aussi longtemps que le thyréostatique.

    · Pour le traitement d’un goitre bénin avec une fonction thyroïdienne normale, une période de traitement allant de 6 mois à 2 ans est nécessaire. Si le traitement par TCAPS n’a pas produit l’effet escompté au cours de cette période, d’autres options de traitement devront être envisagées.

Si vous avez pris plus de TCAPS que vous n’auriez dû

Si vous prenez une dose supérieure à celle prescrite, des symptômes d’une activité excessive de la glande thyroïde peuvent survenir, tels que palpitations, état anxieux, agitation, transpiration excessive ou tremblements (voir rubrique 4 « Quels sont les effets indésirables éventuels »). En pareils cas, vous devez contacter votre médecin.

Si vous oubliez de prendre TCAPS

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Laissez-la de côté et prenez la dose normale comme d’habitude le jour suivant.

Si vous arrêtez de prendre TCAPS

Pour la bonne réussite du traitement, il convient de prendre TCAPS régulièrement à la dose prescrite par votre médecin. Ne modifiez pas, ne suspendez pas ou n’arrêtez pas votre traitement sans avoir consulté votre médecin. Un arrêt ou une interruption temporaire du traitement pourra entraîner la récidive de vos symptômes.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Le risque de survenue d’effet indésirable du type hypothyroïdie ou hyperthyroïdie est très réduit si vous prenez bien la dose prescrite de TCAPS et que vous vous présentez aux rendez-vous médicaux pour passer les examens de laboratoire.

Cela tient au fait que la lévothyroxine, la substance active contenue dans TCAPS, correspond à l’hormone thyroïdienne naturelle.

Si vous prenez plus de TCAPS qu’il vous a été prescrit ou que vous ne supportez pas le dosage prescrit (par ex. si la dose est augmentée trop rapidement), des symptômes caractéristiques d’une activité excessive de la thyroïde pourront alors survenir, tels que :

    · perte de poids, augmentation de l’appétit,

    · tremblement des doigts, agitation, insomnie, maux de tête, augmentation de la pression intracrânienne avec gonflement des yeux (en particulier chez les enfants),

    · palpitations, troubles du rythme cardiaque, notamment le cœur qui s’emballe, douleur dans la poitrine avec une sensation de constriction (angine de poitrine),

    · élévation de la pression artérielle,

    · vomissements, diarrhée,

    · faiblesse et crampes musculaires,

    · règles irrégulières,

    · transpiration excessive, perte des cheveux, sensation de chaleur (le visage devient rouge), fièvre.

Prévenez votre médecin si de tels symptômes surviennent. Il décidera s’il convient d’interrompre le traitement pendant quelques jours ou de diminuer la dose jusqu’à ce que les effets indésirables aient disparu.

En cas d’hypersensibilité, des réactions allergiques cutanées ou respiratoires peuvent survenir. Les signes et symptômes les plus fréquents sont urticaire, démangeaisons, gonflement du cou et du visage (angioedème), gêne respiratoire, rougeurs et éruptions cutanées. Si cela se produit, consultez immédiatement votre médecin.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Urticaire géanteRespiration difficileÉruption cutanéeAllergieDémangeaisonsPeau rougeUrticaire